VOTE | 552 fans

NCIS
#201 : La rançon

Synopsis: Un Capitaine des Forces Spéciales travaillant au Pentagone est victime d'un maître chanteur réclamant le vol de deux millions de dollars ou il ne récupèrera pas sa femme et sa fille en échange. Gibbs et l'équipe du NCIS réussissent à entrer dans son bureau et à profiter de la conversation entre le Capitaine et le maître chanteur, puis essayent de résoudre la situation...

Popularité


2.67 - 3 votes

Titre VO
See No Evil

Titre VF
La rançon

Première diffusion
28.09.2004

Première diffusion en France
02.09.2005

Plus de détails

Réalisateur : Tom Wright
Scénario : Chris Crowe

 

Abigail Breslin (Sandy Watson)

Ely Pouget (Julie Watson)

William Mapother (Homme à la capuche/Kyle Grayson)

David Keith (Capitaine Mike Watson)

Audrey Wasilewski (Shirley Wilkes)

Nick Warnock (Sergent du personnel marin)

Dans une maison.

Une fillette joue du piano. Sa mère arrive

Mère: Il se fait tard. Allons-y, petite dame.

Fillette: Il y a quelqu'un à la porte maman.

La sonnette retentit.

Mère: Frimeuse. Allons-y.

La mère va ouvrir.

Homme: Mme Watson?

Mère: Oui?

Homme: Il y a eu un accident, madame. Votre mari, il est blessé. Je vais vous conduire à l'hôpital avec votre fille.

 

Au Pentagone.

Shirley: Bonjour, capitaine Watson.

Capitaine Watson: Bonjour Shirley.

Shirley: Comment s'est passé le récital hier soir?

Capitaine Watson: Si je peux me le permettre, je dirais que je suis le père de la petite fille la plus talentueuse qui soit.

Shirley: Vous pouvez vous le permettre. De la crème dans votre café ou toujours au régime?

Capitaine Watson: J'ai couru 15 kilomètres hier.

Shirley: Un café crème, alors.

La secrétaire sort du bureau, une voix se fait entendre.

Voix: Capitaine Watson.

Capitaine Watson: Qui est là?

Voix: Avant que Shirley ne revienne, sachez que nous détenons votre femme et votre fille.

Sur l'écran de l'ordinateur, une vidéo apparaît, on y voit la femme et la fille du capitaine.

Voix: Si vous voulez les revoir vivantes, faites exactement ce que je vous dis.

 

Générique.

 

Pentagone, Bureau du Capitaine Watson.

Voix: Regardez dans la poche de votre attache-case.

Capitaine Watson: Qui êtes-vous?

Voix: Tout de suite, capitaine Watson.

Le capitaine s'exécute. Il en sort une webcam.

Voix: Branchez-la et posez-la sur votre écran d'ordinateur. Votre journée se déroulera normalement. Sauf que vous ne quitterez pas votre bureau. Vous ne tenterez de contacter personne.

Capitaine Watson: Qui êtes-vous? Que voulez vous?

Voix: 2M$ du Fonds des opérations spéciales.

Capitaine Watson: Vous êtes fou? Je ne peux pas transférer 2M$. Le système ne le permettra pas.

Voix: Vous trouverez un moyen, capitaine. Ou préféreriez-vous que je les tue toutes les deux maintenant?

 

NCIS: bureau de l'équipe.

Tony: Quelqu'un? Est-ce que quelqu'un sait comment on répare l'air conditionné? Qui est le génie qui a inventé des fenêtres qui ne s'ouvrent pas? On est où là, dans un vaisseau spatial? Les fenêtres...

Kate: T'as fait de l'exercice?

Tony: Durant tout l'été. Merci de le remarquer enfin.

Kate va à son bureau.

Kate: Non, maintenant, car tu sues comme un cochon et c'est pas très attirant.

Alors qu'elle s'assoie, elle est transi par McGee qui est sous son bureau.

McGee: Bonjour, Agent Todd.

Kate: McGee.

McGee: Oui?

Kate: Tu as deux secondes pour me dire ce que tu fais là.

McGee: Je mets à jour le réseau et...

Kate: C'est fini.

McGee: Non, je ne regardais pas. Je le jure.

Gibbs arrive.

McGee: Je ne regardais pas. Je ne regardais pas.

Gibbs: Tony?

Tony: Oui, monsieur?

Gibbs: J'ai bien vu ce que j'ai vu?

Tony: Sauf mon respect pour mes collègues, je dois dire, oui, c'est le cas. Et c'est très dérengeant.

Gibbs: Je suis d'accord. Remets ta chemise. C'est un immeuble fédéral, pas un gymnase.

Gibbs pose son café sur son bureau et se dirige vers McGee.

Gibbs: Mince, McGee. Pourquoi es-tu encore ici?

McGee: Les entrepreneurs ne câbleront pas le réseau s'il n'y a pas d'air conditionné. C'est un truc de syndicat, donc...

Gibbs: Donc tu as décidé qu'il était plus important pour un agent spécial de traîner toute la journée?

Tony: On t'a posé une question.

McGee: Je voulais juste le réparer avant de retourner à Norfolk.

Gibbs: Oui? Sais-tu où te conduira ce genre d'idée?

Tony: Ouais. Tu le sais, McGee?

Gibbs: A la promotion. Si tu as besoin d'aide, demande à Tony. Sa condition physique pourrait servir.

Gibbs va à son bureau.

McGee ( à Tony): Ce n'est pas si dur. Je pense que je pourrais le faire moi-même.

Tony: Bonne réponse.

Kate ( à McGee): Ne le laisse pas t'intimider. C'est mon job aujourd'hui.

Kate répond au téléphone.

Kate: Agent Todd.

McGee s'éloigne.

McGee: Je n'ai pas regardé.

Tony: Oh, non. Je te crois. J'ai une petite question pour toi. Elle est culotte ou string? Moi, je pense string.

Kate frappe Tony et s'approche du bureau de Gibbs.

Kate: On a un problème Gibbs.

Gibbs tape plusieurs fois son portable contre son bureau.

Gibbs: Vous savez quoi? Je déteste ce truc. De la merde !

Kate: Il y a une secrétaire du Pentagone en bas, et elle affirme que son chef est pris en otage par son ordinateur.

Gibbs: Tu vois. J'ai raison de ne pas faire confiance à ces trucs. ( à McGee) Ici. Réinitialise ça. ( à Kate) Faites-la monter.

Gibbs s'en va.

McGee: Réinitialiser?

Kate: Ou tu peux faire ce qu'on fait.

Tony donne à McGee une boite de portable.

Tony: C'est le troisième en un mois.

 

NCIS, salle d'interrogatoire.

Shirley: Quand je lui ai apporté son café, j'ai entendu l'ordinateur lui parler.

Kate: "Vous avez un message"?

Shirley: Non, c'était une voix électronique étrange qui s'est arrêtée à l'instant où je suis entrée. Ecoutez, ça paraît fou, mais je ne peux vous dire le reste que si vous promettez de ne pas essayer de le contacter.

Gibbs: Quoi que soit ce qui vous effraie, on peut s'en charger.

Shirley leur tend un papier.

Shirley: Il a glissé ceci dans une pile de dossiers et il m'a dit de prendre ma journée.

Gibbs déplie la feuille.

Tony: Vous avez oublié vos lunettes chef?

Kate: " Bureau sous surveillance. Impossible partir. Jill et Sandy kidnapées. Devons transférer 2M$ dans compte à l'étranger d'ici 18 h ou elles meurent. Contacter la NCIS. Personne d'autre."

Tony: Enfin quelqu'un qui nous apprécie.

Shirley: Si quelque chose devait leur arriver... C'est juste une petite fille, agent Gibbs.

 

NCIS: bureau de l'équipe.

Kate: Les Watson habitent à McLean. Personne ne répond et leur fille Sandy n'est pas allée à l'école ce matin. Elle est aveugle.

Gibbs: Tony?

Tony: Je peux confirmer qu'il est contrôleur au JSOC. Son bureau est dans l'aile A du Pentagone. J'ouvre le plan.

Kate: Le JSOC?

Tony: Commandement interarmées des opérations spéciales. Ils financent les UMS. Les...

Kate: Unités militaires spéciales. J'ai travaillé avec eux aux services secrets. Il peux vraiment transférer cet argent à l'étranger?

Gibbs: Même plus, si nécessaire.

Tony: Notre méchant a dû passer 5 portes de sécurité pour atteindre le bureau de Watson.

Kate: Le Pentagone enregistre tous les accès.

Gibbs: 25 000 personnes y travaillent.

Tony: Le temps qu'on télécharge cette liste, le gouvernement perdra 2M$.

Gibbs: Ou la famille de Watson sera morte.

Kate: Le type doit être à l'intérieur. Le Pentagone est l'endroit le plus sûr au monde.

McGee: Ils peuvent utiliser un troyen. Elle a dit qu'ils utilisaient son ordinateur. Car ça leur donnerait un accès détourné.

Tony: Tu embrasses ta mère avec cette bouche?

McGee: Non, Tony, un troyen est un programme. C'est comme un virus qui crée une entrée dans un ordinateur et permet de le contrôler.

Kate: ça n'explique pas comment il est arrivé.

McGee: Ils ont pu le faire de n'importe où. Ils n'auraient même pas eu à y aller.

Tony: Comment ils font pour le voir?

McGee: Par une webacm.

Gibbs: Ou ils mentent. Kate, va fouiller la maison des Watson avec McGee. Dinozzo, je veux tout connaître sur Watson et sa famille d'ici mon retour.

Tony: Où allez-vous, chef?

Gibbs: Parler au capitaine Watson.

Gibbs se dirige vers l'ascenseur.

Kate: Attendez, s'ils le regardent et que vous...

Gibbs: Je ferai en sorte qu'ils ne me remarquent pas.

Gibbs monte dans l'ascenseur.

Kate ( à Tony): C'est pas une bonne idée.

Tony: Détends-toi. Tu crois qu'il a cette coupe pour économiser du shampooing?

 

Couloir du Pentagone.

Sergent-chef: Bonjour sergent.

Gibbs: Bonjour, sergent-chef.

 

Bureau de Watson

Voix: Vous faites bouger cet argent?

Capitaine Watson: J'essaie. Pour rester sous le radar, je ne dois pas faire de retrait excédant 10 000 $ à chaque opération budgétaire.

On frappe à la porte.

Voix: C'est qui ça?

Capitaine Watson: C'est un bureau. Des gens vont venir déposer des demandes.

Voix: Pas aujourd'hui. Faites-le partir.

Capitaine Watson: Si je fais ça tout le temps, ça va devenir suspect.

Voix: D'accord, mais n'oubliez pas ce qui est en jeu ici.

Capitaine Watson: Je n'oublierai pas. Bâtard. Entrez.

Gibbs entre dans le bureau.

Gibbs: Désolé d'avoir raté la réunion du budget hier. Mais vous connaissez le colonel quand il est malade.

Capitaine Watson: Comment va-t-il, sergent?

Gibbs: Mieux. Merci. Il m'envoie ici, voir si vous avez besoin d'aide.

Capitaine Watson: Dites-lui que j'apprécie, mais tout est sous contrôle.

Gibbs: Reçu, monsieur. (Il pose une pile de dossiers sur le bureau) Le dernier lot de demandes. Les priorités sont sur le dessus. (Il prend le cadre où se trouve Sandy) ça doit être cette fille dont vous parlez tout le temps. Elle est très belle, monsieur.

Capitaine Watson: Elle l'est, sergent. Elle l'est.

Gibbs: Si vous changez d'avis, monsieur, appelez-nous. Il y a plein de gens prêts à vous aider.

Capitaine Watson: Je le ferai, sergent, merci.

Gibbs: Bonne journée, monsieur.

Gibbs sort de la pièce.

Capitaine Watson: Il est parti.

Voix: Il avait raison sur un point. C'est une petite beauté.

 

Lieu de captivation.

Sandy: Qui? Qui est ici?

Une main touche le front de la fillette.

 

Maison des Watson

Kate et McGee sont devant la maison, dans une voiture.

McGee: Pas de signe de surveillance.

Kate: Allons-y.

Kate et McGee sortent de la voiture et se dirigent vers la maison. Dans l'allée, il y a une veste.

Kate: Elle est partie pressée ou a été forcée de le faire.

McGee: Et si elle l'avait juste laissé ici ?

Kate: C'est une petite fille. Ce ne sont généralement pas des gueuses.

McGee: Rappelle-moi de te présenter ma petite soeur.

Kate: C'était quoi?

McGee: Rien, agent Todd.

Kate: Tu essaies toujours d'être un agent de terrain à temps plein?

McGee: Oui.

Kate: Bien. On doit entrer. Suggestions?

McGee: La dernière fois, Tony a lancé une pierre sur la fenêtre.

Kate: Encore une différence flagrante entre les garçons et les filles. Suis-moi.

 

NCIS: laboratoire d'Abby.

Voix: Il avait raison sur un point. C'est une petite beauté.

Abby: D'accord Gibbs. La qualité du micro s'améliore. Qui est dans le bureau avec lui? Le diable?

Gibbs: Hé.

En langue des signes Gibbs lui dit qu'elle crie, Abby s'excuse.

Tony: Vu que personne dans cette pièce n'est sourd, c'est très gênant.

Gibbs dit quelque chose à Abby en langue des signes.

Tony: Hé, tu parlais de moi, non?

Gibbs: Branche la vidéo, Abs.

La vidéo apparaît sur l'écran.

Abby: C'est pas un angle flatteur.

Gibbs: Oui, je n'ai pas pu faire mieux. Que peux-tu me dire sur la voix?

Abby: On dirait ce physicien que je fréquentais. Il avait de toute petites dents et un tatouage de la Tour Eiffel...

Gibbs ( désigant le caf-pow): Tu veux ça ou non, Abby?

Abby: D'accord, de toute évidence, elle a été déguisée. Je pense pouvoir la filtrer pour retrouver l'originale.

La voix devient aigue.

Voix: C'est une petite beauté. C'est une petite beauté.

Tony: D'accord, je vais sortir le fichier des petites filles modèles.

Abby: Patiente, Tony.

La voix devient grave.

Voix: Une petite beauté. Une petite beauté.

Enfin la voix normale.

Voix: Il avait raison sur un point. C'est une petite beauté.

Abby: Plutôt cool, hein?

Gibbs: Pas mal.

Il lui donne le caf-pow.

Abby: Merci.

Gibbs: Puis je veux que vous piratiez l'ordinateur de Watson. C'est notre seul lien avec le kidnappeur.

Abby: Gibbs, on parle du Pentagone là. Même leurs cryptages sont cryptés.

Gibbs: Ouais? Ce sac à merde a réussi.

Abby: ça lui a sûrement pris des mois. Le mieux serait de demander un accès au Ministère de la justice.

Gibbs: La première chose qu'ils feront c'est de déconnecter. Si ça arrive, on aura deux morts sur les bras.

Abby: Je ne sais pas si je peux le faire.

Gibbs: Dinozzo, dis à McGee de s'en occuper.

Abby: Non! J'entrerai.

Gibbs: Oui.

Abby: Oui.

Gibbs: Je te crois.

Gibbs s'en va.

Tony: Détends-toi. C'est quand la dernière fois qu'il a eu tort? Hormis tout ce truc de mariage, bien sûr.

 

Maison des Watson.

McGee et Kate essaient de rentrer dans la maison par une fenêtre ouverte.Kate est sur les épaules de McGee

Kate: D'accord. Tiens-moi fermement.

McGee: Très bien.

Kate: Plus à gauche. Non, non, ma gauche. Ta droite!

McGee: ça va.

Kate: Qu'est ce que tu fais?

McGee: Ce que tu me dis de faire.

Kate: Tu as les yeux fermés?

McGee: Oui !

Kate: Ouvre les avant de nous tuer !

McGee: Mais ce matin, tu...

Kate: Tu ne sais pas reconnaître les plaisanteries?

McGee: Si, jusqu'à vous rencontrer.

Kate: Si tu veux bosser avec Gibbs, il va falloir que t'oublies tout ça. Crois-moi, je le sais.

McGee: Les yeux ouverts.

 

NCIS:bureau de l'équipe

Gibbs: Dinozzo, il me faut un moyen de communiquer avec Watson.

Tony: C'est un partie résolu, chef. ( Il lui tend une oreillette) Un récepteur Earwing. On en utilisait à Baltimore.

Gibbs: Comment tu fais pour mettre ça dans son oreille?

Tony: J'ai pas dit qu'il y avait une petite faille dans mon plan?

Gibbs: Dinozzo, si j'y retourne en sergent, le type va devenir soupçonneux.

Tony: Je pourrais passer pour un marine?

Gibbs: Je sais pas. On va te raser la tête pour voir.

Tony: Je penchais plus pour la marine marchande.

Gibbs: J'ai une meilleure idée. Mange pas ça.

Tony: Non, non.

 

Maison des Watson.

McGee: Pas de signe d'effraction ou de lutte.

Kate: Ils avaient peut être des armes.

McGee: C'est possible, mais je ne le crois pas.

Kate: Pourquoi?

McGee: Pourquoi avoir refermé la porte à clé?

Kate: Pas mal, McGee. Tony ne t'a pas complètement perveti. Leur fille doit être une bonne pianiste. Elle est belle, aussi. Il n'y a rien ici. On perd notre temps. Allons-y. Je sors pas la porte. Tu la fermes et tu sors par la fenêtre.

McGee: Je vois. Tu plaisantes, n'est-ce pas?

Kate sort par la porte. McGee ferme la porte et sort par la fenêtre.

 

Bureau de Watson.

Voix: Plus que cinq heures, capitaine. Donnez-moi le total.

Capitaine Watson: J'ai réussi à isoler 900 000$.

Voix: J'irais plus vite si j'étais vous.

On frappe à la porte.

Voix: Vous apprenez vite. Répondez.

Capitaine Watson: Entrez !

Tony entre.

Tony: Hé, capitaine. J'apporte votre aigre-doux avec un supplèment d'ananas. Vous aimeriez peut être changer demain. J'ai entendu dire qu'il y aurait du canard frais.

Capitaine Watson: Je prendrais comme d'habitude.

Tony: Très bien. 8,75$ aujourd'hui. Comment va la famille?

Capitaine Watson: Bien et vous?

Tony: J'ai des problèmes pour communiquer avec ma copine. Je parle, elle n'écoute pas. Qu'est ce que vous feriez?

Capitaine Watson: Oh, oui. Bien sûr. Pour vous.

Tony: Merci, capitaine. A demain.

Tony s'en va. Le capitaine met l'oreillette.

Voix: Pas un geste! Ouvrez le sac. Montrez-le à la caméra. Tout de suite!

Le capitaine s'exécute.

Voix: Bon appétit.

 

Dans le couloir .

Tony est au téléphone.

Tony: Livraison accomplie.

 

NCIS: laboratoire d'Abby.

Gibbs: Bon travail, Tony.

Tony: Merci, chef. Je suis touché.

Gibbs: Si ça marche pas à la NCIS, il paraît qu'ils embauchent au restaurant General Lee.

Gibbs raccroche.

Gibbs: Abs, passe-moi la ligne du capitaine.

Abby: D'accord. ça y est.

Gibbs: Ici l'agent spécial Gibbs, NCIS. Si vous m'entendez toussez une fois.

Le capitaine tousse.

Gibbs: Nous allons changer les régles du jeu, skipper. Quand il vous recontactera, demandez-lui qu'il fasse un geste de bonne foi. Dites-lui que vous voulez qu'il relâche votre fille. Dites-lui que s'il ne la relâche pas, vous allez appeler le FBI. Il va essayer de vous intimider. On doit être audacieux. Touchez votre sourcil si vous avez le courage de suivre le plan.

Le capitaine touche son sourcil.

Gibbs: Vous n'êtes pas seul,capitaine. On va affronter ceci ensemble. Je garde contact avec vous. ( à Abby) D'accord, transmets ces vidéos dans le MTAC.

Abby: C'est fait.

Gibbs: On est toujours dans son ordinateur?

Abby: Je crois....

Gibbs: Besoin d'aide?

Abby: Oui.

Gibbs: Tu n'avais qu'à demander. Une personne intelligente me l'a dit un jour.

Abby: Qui?

Gibbs: Toi.

 

NCIS: bureau de l'équipe.

Kate: La voiture est toujours dans le garage. Pas de signe de lutte. Elles devaient connaître le type.

Gibbs: Ou elles ont été dupée.

Kate: On dirait que Tony et vous avez avancé.

Gibbs: Pas assez.

Il met le son.

Voix: Il est temps d'actualiser.

Capitaine Watson: Je fais de mon mieux.

Voix: Respectez votre délai.

Gibbs éteint le son.

Gibbs: McGee, aide Abby à entrer dans l'ordinateur de Watson. ( à Tony et Kate) Hé, vous. Allons-y.

Kate( à Tony): Un peu juste sur le déodorant aujourd'hui?

 

Bureau de Watson.

Capitaine Watson: J'ai isolé près de 1,3 millions de dollard. Je veux un geste de votre part à présent.

Voix: Quel genre de geste, capitaine?

Capitaine Watson: Je veux que vous relâchiez ma fille immédiatement.

Voix: ça n'arrivera pas.

Capitaine Watson: Pourquoi? Parce qu'elles sont déjà mortes? Comment je sais si ce n'est pas un enregistrement? Ecoutez-moi. Vous relâchez Sandy tout de suite ou c'est fini. Je vais aller au FBI.

Voix: Vous ne vous le pardonnerez jamais.

 

NCIS: MTAC

Au MTAC, Gibbs, Kate et Tony regardent ce qui se passe .

Gibbs: C'est le moment difficile. Ne reculez pas. Dites-lui que vous voulez parler à votre fille.

Capitaine Watson: Je veux lui parler! Tout de suite !

Voix: Elle joue du piano. Douée, j'ai entendu. Pas besoin d'yeux pour jouer du piano, mais d'oreilles, c'est sûr.

L'homme tire les cheveux de la fillette.

Sandy: Ah!

Capitaine Watson: Sandy !

Voix: Un petit coup. Monophonique. Puis, l'autre oreille, pan! Silence total et obscurité pour toujours.

Kate (à Gibbs) On ne peut pas risquer ça.

Gibbs: Il bluffe. Tenez bon. Dites-lui que s'il fait ça, il ne verra pas un centime.

Kate: Gibbs.

Capitaine Watson: Laissez-la partir indemne ou je jure que vous n'aurez pas un sou.

Voix: Vous savez, je n'ai jamais aimé recevoir d'ordres, capitaine.

Capitaine Watson: J'ai foiré. J'ai tout foiré.

Gibbs: ça ne fait que 40 minutes. Il vous contactera bientôt. D'ici là, soyez fort. C'est notre seule chance  de ramener votre famille.

Kate regarde Gibbs.

Gibbs: Tu as quelque chose à dire?

Kate: On prend un très gros risque.

Gibbs: Oui, Kate? Qu'arrivera-t-il à la petite fille et  sa mère quand ce sac à merde aura l'argent?

Kate: Quoi, vous pensez qu'il les tuera?

Gibbs: C'est toi la profileuse. A toi de le dire.

Soudain le téléphone dans le bureau du capitaine Watson sonne.

Voix: Répondez au téléphone, capitaine.

Capitaine Watson: Où est elle? Où est ma fille ?

Voix: J'ai dit, répondez au téléphone !

Le capitaine répond.

Capitaine Watson: Oui?

Sandy: Papa?

Capitaine Watson: Sandy ! Mon coeur, où es-tu?

Sandy: Je ne sais pas. Il m'a relâché mais il m'a dit qu'il tuerait maman si je racontais ce qui s'est passé.

Capitaine Watson: Dites-moi où elle est.

Voix: A la gare de Lorton Amtrak. Vous avez votre geste. Maintenant, retournez au travail.

Gibbs: Mes gars sont en route. Dites-lui de pas bouger. ( à Tony et Kate) Allez la chercher.

Capitaine Watson: Sandy, mon coeur, reste où tu es. Ne va nulle part. Papa va venir te chercher dans peu de temps.

Voix: Raccrochez maintenant. Et croyez-moi quand je dis que la vie de votre femme dépend de vous.

Capitaine Watson: Je dois raccrocher maintenant, bébé. Ecoute-moi, je veux que tu sois forte pour moi, d'accord? C'est bientôt fini.

Sandy: Papa, aide-moi!

Le capitaine Watson raccroche.

Capitaine Watson: Pardonne-moi, mon Dieu.

 

 

Dans une cabine téléphonique.

Sandy: Papa? Papa?

 

NCIS: labiratoire d'Abby.

Mcgee et Abby tente de pirater le Pentagone.

Abby: Rends-toi à l'évidence. On est damnés.

McGee: On peut essayer le générateur de mots de passe.

Abby: Déjà fait.

McGee: Et ouvrir un port?

Abby: Déjà fait.

McGee: Une brêche illégale dans le...

Abby: Déjà essayé.

McGee: Gibbs n'espère pas qu'on pirate le Pentagone en une après-midi?

Abby: Oui.

McGee: Tu as raison. On est maudits.

Abby: On doit appeler le Ministère en espèrant qu'ils nous laisseront entrer sans restreindre la connexion.

McGee: A moins que... Et si le troyen n'était pas dans le système? S'il l'était, notre type...

Abby: Pourrait voler l'argent lui-même. Il n'aurait pas besoin...

McGee: Que Watson le fasse. ça veut dire qu'il n'a pas accès au reste du réseau.

Abby: On piratait le mauvais endroit.

McGee: Oui. Bien, scanne pour trouver des connexions UDP et TCP ouvertes sur le réseau privé du CIOS. Oui. Oui. On reçoit des paquets multiples. Ports 139,445. On dirait une variante du troyen doomsday.

McGee et Abby arrivent à pirater l'ordinateur de Watson.

Abby: J'aime quand tu parles technique.

McGee: J'aime que tu aimes ça.

Gibbs: Je le mentionnerai au capitaine Watson, juste après les funérailles de sa famille.

Abby: J'attendrai avant de préparer les funérailles. Je suis excitée car...

McGee: On a piraté l'ordinateur de Watson.

Abby: Et on va pouvoir tracer la connexion...

Soudain l'écran de l'ordinateur devient bleu.

Abby: Non! Non! Non! Mon bébé vient de crasher.

McGee: Le système a surchauffé.

Gibbs: Alors? Réinitialisez-le.

Abby: Crois-moi ou non, mais on ne résout pas tous les problèmes en réinitialisant.

Gibbs: ça marche pour moi.

Abby: Quand bien même, il va mettre au moins une heure pour refroidir.

McGee: Sans air conditionné, ça arrivera encore.

Gibbs: Amenez-le dans un endroit frais.

Abby: Où? Tout l'immeuble ressemble à un sauna illégal.

Gibbs: Pas tout l'immeuble, Abs.

 

NCIS: morgue.

Palmer et Ducky reconstitue des corps.

Ducky: Puis-je vous demander l'oreille gauche, M Palmer?

Palmer: Et une oreille gauche.

Ducky: Quand l'analyse ADN de l'orteil droit sera-t-elle prête?

Palmer: Oh, dans 10 ou 12 jours.

Ducky: C'est intéressant.

Palmer: Quoi donc, docteur?

Ducky: Oh, mince.

Palmer: Ce n'est pas la gauche.

Ducky: Si. Ce n'est juste pas la bonne gauche. Si je puis dire.

Palmer: ça voudrait dire que...

Ducky: Trois corps. Il est temps de commencer une nouvelle table.

Abby et McGee arrivent.

Abby: Hé, Ducky. Mon ordinateur est mort. Il nous faut un endrois frais.

Ducky: Oui. Bien, nous avons peu de place en ce moment mais vous pouvez utiliser la 107.

Il ouvre la 107 mais il y a un cadavre.

Ducky: Pas la 107. Sa famille devait le faire enlever la semaine dernière. Nous y voilà. Qu'en pensez-vous?

Abby: Parfait. Merci.

Ducky ( à McGee): Fascinant, n'est ce pas? Ce sont les morceaux de trois corps séparés, dépecés avec une précision quasi chirurgicale.

McGee: Pourquoi?

Ducky: J'en ai pas la moindre idée. On les a trouvés dans un baril de 200 litres d'alcool derrière l'hôpital naval de Betheside le mois dernier.

Abby: McGee?

McGee: Oui?

Abby: On est un peu courts en temps.

Palmer: Oh, puis-je vous aider?

McGee: Non, je vais bien.

 

Gare de Lorton Amtrak.

Kate: Quand j'aurai des enfants, je ne les perdrai pas de vue.

Tony: Oui, comment comptes-tu faire?

Kate: Des émetteurs GPS aux chevilles. Des appareils audio et vidéo dans leurs vêtements.

Tony: Non, je voulais dire pour être mère.

Kate: Très drôle. La voie semble libre.

Tony: Oui. Allons chercher l'enfant.

Kate et Tony arrivent là où est Sandy.

Kate: Sandy? Je m'appelle Kate.

Tony: Et moi, Tony. On est des agents de la NCIS. ça veut dire...

Sandy: Je sais ce que ça veut dire. Ils en ont parlé à mon école.

Kate: Tu sais qu'on est ici pour t'aider. C'est ton père qui nous envoie.

Tony: Nous savons ce qui s'est passé pour toi et ta mère, tu es en sécurité à présent.

Sandy: Je l'ai entendu.

Kate: Entendu qui, chérie?

Sandy: Il ne le savait pas, mais je l'ai entendu. Il a dit à ma mère... qu'il... qu'il ferait souffrir mon père.

 

NCIS: morgue.

McGee: Qu'est ce que c'est que ça?

Abby: Surement un restant de fluide corporel.

McGee: Oh, c'est tout?

Abby: Oui.

McGee: Dégoutant.

Ducky: Si vous voulez être un agent à temps plein,Timothy, vous devez vous habituer à de tels spectacles.

McGee: C'est courant, Ducky, de démembrer des corps dans des barils d'alcool?

Ducky: Maintenant que vous en parlez, j'ai un grand oncle qui s'est noyé dans une cuve d'alcool.

McGee: Oh, je suis désolé.

Ducky: Bien sûr, il en serait sorti trois fois pour aller aux toilettes.

Gibbs: Hé, quel est le délai?

Abby: On est presque prêts.

Gibbs: McGee, si j'étais toi, je passerais plus de temps à travailler qu'à nettoyer.

McGee: Oui. Oui, monsieur. Désolé chef.

Gibbs: Duck, j'ai un patient en haut pour toi.

 

NCIS: bureau de l'équipe.

Ducky est en train de soigner Sandy.

Ducky: Nous y voici. Tu te sens mieux?

Sandy: Oui. Merci.

Ducky: Tu as été une patiente courageuse, aussi, tu mérites une surprise.

Il sort de sa poche une barre da chocolat.

Sandy: Une barre de Hershey?

Ducky: Oui. Tu es sûre d'être aveugle?

Sandy: Je peux la sentir.

Ducky: Je reviens tout de suite. Je dois parler à mes amis.

Ducky se lève pour rejoindre Gibbs, Tony et Kate.

Tony: Il lui a fallu 45 minutes pour la déposer. ça fait 22 minutes l'aller-retour. Il doit être dans un rayon de 25 kilomètres.

Kate: Des centaines de mètres carrés et alors? Il nous reste deux heures.

Tony: On a fait des enregistrements dans la gare.On pourrait choper une photo de lui avec l'enfant.

Kate: Gibbs, il fait au moins 40 degrés ici. Comment pouvez-vous boire ça?

Gibbs: ça me rafraîchit. Comment va-t-elle Duck?

Ducky: Remarquablement bien vu les circonstances.

Gibbs: De quoi se souvient-elle?

Ducky: Malheureusement de tout.

Tony: Excepté où elle était.

Ducky: Vous n'avez peut-être pas posé les bonnes questions.

Tony: Elle a huit ans et elle est aveugle. Elle n'est pas d'une grande aide dans une situation...

Ducky (à voix basse): Sandy, as-tu soif?

Sandy: Un peu. Puis-je avoir de l'eau?

 

NCIS: morgue.

McGee: Ok, j'y suis à nouveau. Je commence à tracer l'ordinateur de Watson. Comment t'en sors-tu avec le cryptage du gars?

Abby: C'est à un niveau commercial, aussi considère le comme craqué à partir de maintenant.

La vidéo où la mère est retenue apparaît.

McGee: Oui, l'équipe McGee revient.

Abby: Pourquoi l'équipe McGee?

McGee: Ne t'offense pas, c'est moi l'agent spécial.

Il n'y a pas de son.

McGee: Il a dû couper l'audio.

Abby: Equipe Abby. C'est moi la futée.

Abby remet le son.

Voix: Si tu veux crier, vas-y. Personne ne t'entendra.

 

NCIS: bureau de l'équipe.

Gibbs: Sandy, c'est très important. Peux-tu nous dire quelque chose sur la voiture?

Sandy: Bien, c'était un van et il n'y avait pas de fenêtre à l'arrière

Kate: Comment le sais-tu?

Sandy: Parce que je ne pouvais pas sentir le soleil sur mon visage.

Gibbs: Et l'endroit où il vous retenait toi et ta mère? Quelque chose d'inhabituel?

Sandy: Je ne sais pas. J'avais vraiment peur. Je l'entendais parler à ma mère, et elle pleurait, et il me tirait les cheveux.

Le portable de Gibbs sonne.

Kate: ça va. Dis-nous juste ce dont tu te souviens.

Gibbs: Oui. Gibbs. Très bien. On arrive.

Il raccroche.

Gibbs: Sandy, je veux que tu reste avec le Dr Mallard. On doit vérifier...

Sandy: J'ai entendu. Vous pouvez voir ma maman sur votre ordinateur. J'entends des choses que les autres enfants n'entendent pas. Je peux vous aider?

 

NCIS: morgue

Sandy est sur une chaise , elle écoute de la musique. Gibbs, Kate, Tony, Abby et McGee sont devant l'ordinateur.

Voix: Ton mari dispose de moins de deux heures pour respecter mon délai.

Abby: J'enclenche les filtres audio. Il risque d'y avoir un petit décalage avec l'image.

Voix: Mais ce qu'il ne sais pas, c'est que qu'il y arrive ou non, tu ne rentreras jamais à la maison.

 

Bureau du capitaine Watson.

Voix: Le temps s'étire,capitaine.

Capitaine Watson: Ecoutez, j'ai réussi à isoler 1,8M$. Si je les envoie, vous relâcherez ma femme?

Voix: Et si je vous envoyais 1,8e de votre femme?

 

NCIS: MTAC

Gibbs suit ce qui se passe.

Voix: Vous voulez que je garde un bras ou une jambe?

Gibbs: Capitaine, il nous faut plus de temps. Vous devez l'occuper.

Capitaine Watson: C'est de plus en plus dur de trouver des comptes ouverts. Il me faut plus de temps.

Voix: Vous avez 30 minutes. Si vous y arrivez, votre femme vivra. Sinon, elle mourra. C'est à vous de voir.

Gibbs: Négociez, capitaine. Dites-lui que vous avez besoin d'au moins trois heures. Je répète, dites-lui que vous avez besoin d'au moins trois heures.

Capitaine Watson: Je serai dans les temps.

Gibbs: Oh, merde!

Tony arrive.

Tony: Bonnes nouvelles, chef! J'ai trouvé une photo de la voiture dans les enregistrements de la gare. La petite avait raison. Un van blanc sans fenêtres.

Gibbs: As-tu lu les plaques?

Tony: Elle a été volée.

Gibbs: Et en quoi ça m'aide?

Tony: J'ai aussi identifié notre sac à merde. J'ai pris ses empreintes sur les barrettes de Sandy.

Gibbs: Ses barrettes

Tony: Oui. C'est un ancien aspirant. Son nom est Kyle Grayson. Il a écopé de six ans à Leavenworth pour détournement de fonds. Et le capitaine Watson en était responsable.

Gibbs: Bon travail.

 

NCIS: morgue.

Kate: On va passer des sons provenant de la chambre où tu étais. ça devrait t'aider à te souvenir.

Sandy: Vous pouvez passez des hertz si je vous le demande?

Abby: Bien sûr, comment connais-tu ça?

Sandy: Du piano. Je connais le nombre de vibrations de chaque touche. Comme la touche 44, le 4ème mi, elle fait 329,63 hertz. Le 5ème la fait 880. Ma mère dit que je suis une vraie chauve-souris.

Abby: C'est cool, je les aime bien.

Sandy: Moi aussi. J'aime ta voix Abby. Elle est un peu graveleuse.

Abby: Merci. Bien. Es-tu prête à nous épater?

Sandy hoche la tête. Abby commence.

Kyle Grayson: A la gare de Lorton Amtrak. Vous avez votre geste. Maintenant, retournez au travail.

Sandy: Il y a des oiseaux très haut. Essaie le 7ème sol, la 83e touche. Elle fait 3 136 hertz.

Kate: C'est incroyable, Sandy.

Gibbs et Tony arrivent.

Kate: Je reviens tout de suite. ( à Gibbs) Ell est incroyable. Allez la voir.

Gibbs: Je veux qu'elle regarde la vidéo en direct.

Kate: Elle est déjà assez traumatisée.

Gibbs: Oui? Et grandir sans mère, Kate?

Gibbs, Kate et Tony rejoignent Abby, McGee et Sandy.

Gibbs: Hé, Sandy, j'aimerais que tu...

Sandy: Regarde la vidéo en direct? Je veux aider ma mère, agent Gibbs. Je peux le faire.

Gibbs lui donne un badge.

Gibbs: Voici.

Sandy: C'est quoi?

Gibbs: Ton propre badge de la NCIS. Tu es prête?

Sandy: Oui.

Gibbs: McGee, branche le son de la vidéo sur les enceintes. Sandy, tu dois nous dire tout ce que tu peux sur l'endroit où il détient ta mère.

Kyle Grayson: Quand j'ai accepté ce boulot, on m'a demandé de ne pas te faire de mal ni à la petite princesse, mais ton mari m'a couté six ans !

Jill: Qui vous a engagé?

Kyle Grayson: Je m'en fiche. J'ai décidé que ton mari devait payer pour ça.

Jill: Pourquoi?

Kyle Grayson: Plus de questions.

Sandy: Va dans le champs du 7ème la. Je veux dire 4 000 hertz.

Abby le fait.

Sandy: Baisse d'un ton. Je veux dire 3 800.

Abby baisse d'un ton. A l'arrière plan, on entend un bruit.

Tony: On dirai un train.

Sandy: Il s'approche. Il passe en ce moment !

Gibbs: 17h06. A quelle heure arrive le prochain train à Lorton?

Tony: Je vérifie çan chef.

Gibbs ( à Sandy): Tu te souiens d'autre chose sur les bruits de train?

Sandy: On a roulé sur des tas de rails. Ma maman, elle pressait ma main à chaque fois.

Gibbs: Combien de fois?

Kyle Grayson: Regarde-moi !

Sandy: Je ne sais pas. Beaucoup. Qu'est ce qu'il lui fait? Pourquoi elle pleure?

Abby enlève le son.

Gibbs: Tu as été super, Sandy.

Sandy: Vous allez sauver ma maman?

Gibbs: Oh, oui. Tu peux compter dessus. ( à McGee et Kate) On y va.

 

NCIS: bureau de l'équipe

Tony: Hé, le seul train dans le coin est un Amtrak. Il a quitté Washington à 16h20 et il est arrivé à Lorton à 17h30, vitesse moyenne de 100 km heure. On sait qu'il est passé vers notre sac à merde à 17h06. Aussi... ( il essaie de faire une opération) Merde! Je dois des excuses à Mme Powers.

McGee: Qui?

Tony: Ma prof de maths au lycée. Je lui ai dit que ce qu'elle enseignait ne me servirait jamais.

McGee: C'est ici. A 11 kilomètre de Lorton.

Tony: Il y a un dépôt de train abandonné  à 800 mètres au nord.

Gibbs: C'est là. McGee, dis à Watson de retarder l'envoi d'argent.

McGee: Comment?

Gibbs: Comme tu pourras. Allez! On y va ! Maintenant!

 

Bureau du capitaine Watson.

Kyle Grayson: Il reste cinq minutes. Dites-moi que vous avez 2M$.

Capitaine Watson: Je les ai.

Kyle Grayson: Notez les données du fournisseur de services. C'est CS CNACN. Relisez.

Capitaine Watson: CS CNACN. Pékin.

Kyle Grayson: Très bien, capitaine.

 

Entrepôt de train abandonnés.

Gibbs , Tony et Kate sont arrivés

Gibbs: McGee, parle-moi.

McGee: Il donne à Watson le code de transfert. Tu les as en vue?

Gibbs: Négatif. Dis au capitaine de gagner du temps.

 

NCIS: morgue.

McGee: Capitaine, vous devez obtenir quelques minutes de plus. Je répéte, vous devez obtenir quelques minutes de plus. ( à Gibbs) Il ne m'écoute pas.

Gibbs: Dis-lui qu'après le transfert, sa femme mourra.

McGee: Capitaine Watson, votre femme sera tuée...

Watson enlève l'oreillette.

McGee: Gibbs. Il a enlevè l'oreillette.

 

Entrepôt de train abandonnés.

Tony: Je n'ai rien, chef.

 

Bureau du capitaine Watson.

Kyle Grayson: Le code de routage est A-1-2-1-3-6-6-9-B-1. Relisez-le.

Capitaine Watson: A-1-2-1-3-6-6-9-B-1

Kyle Grayson: C'est exact. Maintenant, rendez moi riche.

Capitaine Watson: J'ai votre parole que vous relâcherez ma femme?

Kyle Grayson: Oui, ma parole.

 

Entrepôt de train abandonnés.

Kyle Grayson: Maintenant, envoie-le.

 

Le capitaine Watson envoie l'argent.

 

NCIS: morgue.

Abby: Il envoie l'argent en Asie. Si je pouvais marquer sa transmission, on pourrait le suivre.

McGee: Gibbs, il l'envoie. Je pense qu'il va la tuer. Qu'est ce que je fais?

Gibbs: Quelque chose McGee ! N'importe quoi !

 

Entrepôt de train abandonnés

Dans l'un des trains, Kyle Grayson s'apprête à tuer Jill.

McGee: C'est le FBI, Grayson. Vous êtes cerné. Sortez les mains enl'air.

Kyle Grayson: C'est quoi ce bordel ?

McGee: Vous ne pensiez pas vous en tirer comme ça?

Grayson ferme le clavier de l'ordinateur . Il regarde par la fenêtre du wagon et voit Gibbs, Kate et Tony, il leur  tire dessus.

Gibbs ( à Kate et Tony): Vous deux à l'intérieur. On lui barre la route. On le prend vivant.

Kate et Tony montent dans le train, Gibbs monte sur le toit du train.

Kyle attrapre la femme du capitaine.

Kyle Grayson: Allons-y ! Allons-y ! Allez!

Tony et Kate progressent à l'intérieur du train.

Kate: Dégagé .

Kyle pousse Jill.

Kyle Grayson: Bouge!

Soudain, Kyle est au fond du train.

Kyle Grayson: Si vous approchez, je la tue! Montrez vous ! Tout de suite!

Tony ( à Kate): Comme en Colombie.

Kate: Vous ne sortirez pas d'ici, Grayson! C'est fini !

Kyle Grayson: Je connais la procédure du FBI. Je veux un portable et un négociateur !

Gibbs: On n'est pas du FBI, sac à merde.

Tony: Posez votre arme !

Grayson ,piégé, pose son arme.

 

NCIS: bureau de l'équipe

Le Capitaine Watson et sa famille sont réunis.

Capitaine Watson ( à Sandy): Tout va bien se passer maintenant, mon coeur, tout.

Kate et Tony les observent.

Kate: ça fait réfléchir.

Tony: A quoi?

Kate: Avoir des enfants.

Tony: Oui, je ne crois pas que j'y arriverais.

Gibbs va vers les Watson.

Capitaine Watson: Je ne sais pas comment je peux vous remercier, agent Gibbs.

Jill: Nous vous sommes redevables.

Gibbs: Remerciez l'agent spécial Watson. On n'aurait pas réussi sans elle. Merci.

Les Watson s'en vont.

Kate: On a bien joué aujourd'hui.

Gibbs: Vraiment, agent spécial Todd? Grayson n'est pas assez futé pour avoir fait ça seul. On doit trouver qui l'a engagé.

Tony: On ne le saura pas par Grayson.

Kate: Pourquoi pas ? Dis- lui de se rallier à nous.

Gibbs: Je ne marchande pas.

Gibbs s'en va.

Kate: Il ne marchande pas?

Tony: Non, car Grayson ne sait pas qui l'a engagé.

 

NCIS: morgue.

McGee: Ce type est fort. On a perdu l'argent pendant un instant à Hong Kong.

Abby: Mais le bot de McGee a retrouvé le transfert à Zürich.

McGee: Avec l'algorithme de cryptage d'Abby dans la transaction, c'est...

Gibbs: D'accord. Vous pourriez faire comme si je n'y connaissais  rien?

Abby: Faire semblant?

Gibbs: On peut attraper le type ou non ?

McGee: On suit l'argent depuis huit heures. Et s'il est transféré dans un pays où on a...

Soudain l'argent bouge.

McGee: Attendez, je n'y crois pas.

Gibbs: Quoi?

McGee: Il revient ici.

Abby: Washington DC

 

Dans une banque.

Un homme met des billets dans une valise et la donne au capitaine Watson.

Gibbs: Capitaine Watson?

Capitaine Watson: Agent Gibbs. Ce n'est pas ce que vous croyez.

Gibbs: Vous avez raison. ça ne l'était pas.

Kate: Vous avez fait ça à votre famille?

Capitaine Watson: Non, personne ne devait être blessé.

Tony: C'est assez serré, capitaine?

Capitaine Watson: Je n'en reviens pas ! Le plan parfait. Même Grayson ne savait pas qui l'avait engagé. Comment avez vous deviné?

Kate: La prochaine fois, envoyez une note au FBI.

Capitaine Watson: Vous devez comprendre. J'avais besoin de l'argent, parce que...

Gibbs l'empoigne et le plaque contre le mur.

Gibbs: Ne daignez pas me dire qu'il y a une raison pour foutre en l'air ce que vous aviez.

 

NCIS: bureau de l'équipe.

McGee fait son sac.

McGee: Votre réseau fonctionne à présent, aussi, je repars à Norfolk. ( Tony met un chargeur dans son arme) Je prends ça pour un remerciement.

Gibbs: McGee, où vas-tu?

McGee: A Norfolk.

Gibbs: J'ai de bonnes et de mauvaises nouvelles pour toi. Tu viens d'être promu agent de terrain à plein temps.

McGee: Vraiment? C'est incroyable! Quelle est...

Gibbs: Tu m'appartiens à présent.

Kate: Félicitations.

Tony: Oui. Comme elle dit.

McGee: Alors, je suis des vôtres maintenant? J'aurai plus à faire le café? Plus de bizutage?

Kate et Tony: Bien sûr !

McGee: Très bien. Sachez que je n'ai jamais rien pris personnellement, et que j'ai hâte de ...

Tony et Kate frappent McGee derrière la tête.

Tony: Tu sais je pourrais m'habituer à ça.

Soudain l'air conditionné redémarre, tout le monde souris.



NAVY NCIS
Production 0026

“SEE NO EVIL”

 


      
 MUSIC IN:    
     
 INT. LIVING ROOM – DAY     
     
  (SFX: PIANO B.G.)   
JILL: We’re running late.  Let’s get a move on, little lady.    
SANDY: There’s someone at the front door, Mom.    
  (DOOR BELL RINGS)   
JILL: Show off.  Let’s go.    
  (DOOR OPENS)   
POLICE OFFICER: Mrs. Watson?    
JILL: Yes?    
POLICE OFFICER: There’s been an accident, Ma'am.  Your husband… he’s been injured.  I’m to transport you and your daughter to the hospital.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. OFFICE – DAY     
     
  (DOOR OPENS)   
WIFE: Good morning, Captain Watson.      
WATSON: Good morning, Shirley.  

 
SHIRLEY: How’d the recital go last night?    
WATSON: Well, would it be wrong for me to say that I’m the father of the most talented little girl in the entire world?    
SHIRLEY: It’d be wrong if you didn’t.  Still on a diet, or should I put cream in your coffee?    
WATSON: I ran ten miles yesterday.    
SHIRLEY: Cream coming right up.    
  (SHIRLEY WALKS O.S.)   
  (DOOR CLOSES)   
COMPUTER VOICE: (MORPHED)  Captain Watson.    
WATSON: Who’s there?    
COMPUTER VOICE: Before Shirley returns with your coffee… know that we have your wife and daughter.  If you want to see them alive again, you will do exactly as I say.    
     
  (MUSIC OUT)   
     
  (THEME MUSIC UP OVER OPENING TITLE/SCENES/ CREDITS AND OUT)   
     
 MUSIC IN:    
     
 INT. OFFICE – DAY     
     
COMPUTER VOICE: Look in your briefcase’s back compartment.      
WATSON: Who are you?    
COMPUTER VOICE: Now, Captain Watson.  Plug it in and place it on top of your computer screen.  You will go about your day in the usual way.  Only you will not leave your office.  You will make no attempt to contact anyone.    
WATSON: Who are you?  What do you want!?    
COMPUTER VOICE: Two million dollars from the Special Operations fund.    
WATSON: Are you crazy?  I can’t transfer two million dollars.  The system won’t allow me to!    
COMPUTER VOICE: You’ll find a way, Captain.  Or would you rather I shoot them both right now?    
     
  CUT TO:     
     
 INT. SQUAD ROOM – DAY     
     
 “SEE NO EVIL”    
     
TONY: Anyone?  And I mean anyone know when the air conditioner’s getting fixed?  Huh?  What about the name of the genius who invented windows that don’t open?  And what are we on?  A space ship?  Windows should open…    
KATE: Have you been working out?    
TONY: All summer long.  Thanks for finally noticing.    
KATE: No, I mean right now, because you’re sweating like a pig and it’s not very attractive.    
  (SFX: KATE SHRIEKS)   
MCGEE: Uh… morning, Agent Todd.    
KATE: McGee,     
MCGEE: Yeah?    
KATE: You have two seconds to tell me what you’re doing down there.    
MCGEE: I’m… I’m upgrading the computer network and uh…    
KATE: Time’s up.    
MCGEE: No, I wasn’t looking.  I swear.  Ow!  Ow!  Ow!  Ow!  Ow!  Ow!  I wasn’t looking…. I wasn’t looking… ow!  

 
GIBBS: Tony.    
TONY: Yes, Sir?    
GIBBS: Did I just see what I thought I saw?    
     
TONY: Out of respect for my co-workers, boss, I’d have to say… yes, you did.  And it’s very disturbing.    
GIBBS: I agree.  Put your damn shirt back on.  This is a Federal office building, not a gym. Damn, McGee.  Why are you still here?    
MCGEE: Uh… the contractors – they won’t wire the network until the air conditioning’s fixed.  It’s a union thing so…    
GIBBS: So you decided it’s more important for an NCIS Special Agent to crawl around all day by yourself?    
TONY: Man asked you a question.    
MCGEE: I just wanted it fixed before I returned to Norfolk.    
GIBBS: Yeah?  You have any idea where thinking like this is gonna lead you?    
TONY: Yeah, do you, McGee?    
GIBBS: Promotion.  You need any help, you ask Tony here.  Looks like he can use the workout.    
MCGEE: It’s not that difficult.  So I guess I could do it myself.    
TONY: Good answer.    
KATE: Don’t let him intimidate you, McGee.  That’s my job today.  (INTO PHONE)  Agent Todd?    
MCGEE: I didn’t look.    
TONY: Oh, no.  I believe you.  I just have a little question that I want to ask you.  Is she a panty hose or a thong girl because I’m thinking thong.    
  (KATE PUNCHES TONY) 

 
  (TONY GRUNTS)   
KATE: We’ve got a problem, Gibbs.    
  (GIBBS BANGS HIS PDA ON THE TABLE)   
GIBBS: I hate this thing.  Crap!    
KATE: There’s a secretary from the Pentagon downstairs and she claims that her boss is being held hostage by his computer.     
GIBBS: See?  There is a reason I didn’t trust these things.  Here.  Reboot that or something.  (TO KATE)  Send her up.    
MCGEE: Reboot it?    
KATE: Or you can do what we always do.    
TONY: It’s his third one this month.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. INTERVIEW ROOM – DAY     
     
SHIRLEY: When I brought him his coffee I heard the computer talking to him.    
KATE: “You’ve got mail?”    
SHIRLEY: No, it was this weird electronic voice, and then it cut off the second I entered the room.  Look, I know it sounds crazy, but I can’t tell you the rest until you promise that you won’t try to contact him.    
GIBBS: Whatever you’re afraid of, Miss Wilkes, we can handle it.    
SHIRLEY: He slipped this into a stack of folders and he told me to take the rest of the day off.    
GIBBS: Forget your glasses, boss?  

 
KATE: (READS)  Office under electronic surveillance.  Can’t leave!  Jill and Sandy kidnapped.  Must transfer two mil to overseas account by eighteen hundred or they die.  Contact NCIS.  No one else.    
TONY: Finally someone appreciates us.    
SHIRLEY: If anything should happen to them… I mean, she’s just a little girl, Agent Gibbs.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. SQUAD ROOM – DAY     
     
KATE: The Watson’s live in McLean.  There’s no answer at home and their daughter Sandy didn’t show up to school this morning.    It says here she’s blind.    
GIBBS: Tony?    
TONY: I can confirm he’s the comptroller for J-SOC.  Office is in the A-ring of the Pentagon.  I’m pulling up a schematic now.    
KATE: J-SOC?    
TONY: Joint Special Operations Command.  They fund S.M.U.  S.M.U. stands for…    
KATE: Special Military Units.  I worked with a few of them when I was Secret Service.  So he can really transfer this kind of money overseas?    
GIBBS: More if he needs to.    
TONY: Our bad buy would have to pass through five security checkpoints to get to Watson’s office.    
KATE: Well, the Pentagon records all access.    
GIBBS: There’s twenty five thousand people working there, Kate.      
TONY: By the time we’re done downloading that list, the Government’s out two million dollars.  

 
GIBBS: Or Watson’s family’s dead.    
KATE: Well, it has to be somebody on the inside.  The Pentagon is the most secure building in the world.    
MCGEE: They could be using a Trojan.  She said that they were using his computer.  A Trojan would give them back door access.    
TONY: You kiss your mother with that mouth, McGee?    
MCGEE: No, Tony.  A Trojan is a program.  It’s like a virus that establishes a gateway into a computer and allows a hacker to control the system.    
KATE: It still doesn’t explain how it got into his machine.    
MCGEE: Well, if they’re good they could have done it from anywhere.  They wouldn’t even have to set foot in the building.    
TONY: How are they watching him then?    
MCGEE: Could be using a web cam.    
GIBBS: Or they’re lying.  Kate, take McGee and search the Watson’s house.  DiNozzo, I want everything there is on Watson and his family by the time I get back.    
TONY: Where are you going, boss?    
GIBBS: To talk to Captain Watson.    
KATE: Wait, Gibbs, if they’re watching him and you show up…    
GIBBS: I’d better make sure they don’t notice me.    
  (GIBBS WALKS O.S.)   
KATE: That is not a good call.    
GIBBS: Relax.  You think Gibbs keeps that haircut to save on shampoo?    
     
  CUT TO:    
     
 INT. PENTAGON HALLWAY – DAY     
     
SERGEANT: (V.O.)  Morning, Gunny.    
GIBBS: Good morning, Staff Sergeant.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. WATSON’S OFFICE – DAY    
     
COMPUTER VOICE: Moving those dollars around, Captain?    
WATSON: I’m trying.  The only way I can stay under the radar is to not make a withdrawal that exceeds ten thousand dollars from any single operational budget.    
  (KNOCK ON DOOR)    
COMPUTER VOICE: What’s that?    
WATSON: Oh, this is an office.  People are going to be dropping by request forms all day long.    
COMPUTER VOICE: Not today.  Send them away.    
WATSON: If I keep doing that, they’re going to get suspicious.    
COMPUTER VOICE: Okay, but just don’t forget what’s at stake here, Captain.    
WATSON: I won’t… you bastard.  Enter.    
  (DOOR OPENS)   
GIBBS: Sorry to have missed the budget meeting yesterday, Sir.  You know how the Colonel gets when he’s sick.    
WATSON: How’s he doing, Gunny?    
GIBBS: Better, Sir.  Thank you.  He wanted me to check with you, see if you needed any extra help down here.    
WATSON: Tell him I appreciate it, but we’ve got things covered.  

 
GIBBS: Roger that, Sir.  The latest batch of requests for you.  The most immediate priorities on top.  This must be that daughter you’re always talking about.  She is a beauty, Sir.    
WATSON: She is that, Gunny.  She is that.    
GIBBS: If you change your mind, Sir, all you have to do is call.  We have plenty of people willing to help you, Sir.    
WATSON: I will Gunny, thank you.    
GIBBS: You have a nice day, Sir.    
  (DOOR OPENS/ CLOSES)    
WATSON: He’s gone.      
COMPUTER VOICE: He was right about one thing.  She is a little beauty.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. DARK ROOM – ON MONITOR     
     
SANDY: Who… who’s there?    
COMPUTER VOICE: Shhhh.    
  (SFX: SANDY SHOUTS)   
     
  (MUSIC OUT)   
     
 MUSIC IN:    
     
 INT. CAR – PARKED     
     
MCGEE: Well no signs of anyone observing the place.    
KATE: Let’s roll.    
  (CAR DOOR OPENS/CLOSES)    
     
  CUT TO:    
     
 EXT. HOUSE – DAY     
     
KATE: She either left in a hurry or was forced to.    
MCGEE: What makes you think she didn’t just leave it there?    
KATE: Because she’s a little girl, McGee.  They’re not typically slobs.    
MCGEE: Remind me to introduce you to my little sister.    
KATE: What was that?!    
MCGEE: Nothing, Agent Todd.    
  (SFX: DOOR BELL RINGS)   
KATE: Are you still pushing to be a full-time field agent?    
MCGEE: Very much so.    
KATE: Well, we need to get in.  Suggestions?    
MCGEE: Uh… last time I encountered a situation like this… Tony threw a rock through the window.    
KATE: Yet another glaring difference between boys and girls.  Follow me.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. NCIS LAB – DAY     
     
COMPUTER VOICE: He was right about one thing.  She is a little beauty.    
ABBY: Okay, Gibbs.  Your mike is coming in loud and clear.  Who’s in the office with him?  The devil?    
TONY: Hey.  You know, considering that no one in this room is actually deaf, that is really annoying.      
  (GIBBS AND ABBY SIGN)   
TONY: Hey, that was about me, wasn’t it?  

 
GIBBS: Patch in the video, Abs.    
  (SFX: KEYBOARDING)   
ABBY: It’s not a very flattering angle.    
GIBBS: Well, it’s the best I could do.  What can you tell me about the voice?    
ABBY: It sounds like this particle physicist I used to date.  He had these tiny little Chiclet-like teeth and an Eiffel tower tat on his…    
GIBBS: You want this, Abby, or not?    
ABBY: Okay, obviously it’s being disguised.  I think I can filter it back to its original state.    
COMPUTER VOICE: (FAST FORWARD)  She is a little beauty.  She is a little beauty.    
TONY: Yeah, okay.  I’ll get that A.P.B. out on the Lollipop Guild right away.    
ABBY: Patience, Tony.    
COMPUTER VOICE: (SLOW MOTION)  Little beauty.  A little beauty. (UNFILTERED)  He was right about one thing.  She is a little beauty.    
ABBY: Pretty cool, huh?    
GIBBS: Not bad.    
ABBY: Thank you.    
GIBBS: Next thing I want you to do is hack into Watson’s computer.  It’s the only link we have to the kidnapper.    
ABBY: Gibbs, we are talking about the Pentagon here.  Even their encryptions have encryptions.    
GIBBS: Yeah?  That dirt bag sure managed it.    
ABBY: It probably took him months!  Our best bet is to ask the D.O.D. for access to their system.    
GIBBS: First thing they’ll do is disconnect the connection.  If that happens we’ll end up with two dead dependents.    
ABBY: I don’t know if I can do it.  

 
GIBBS: DiNozzo, get McGee on the hook.    
ABBY: No!  I’ll get in.    
GIBBS: Yeah.    
ABBY: Yeah.    
GIBBS: I believe you.    
  (GIBBS WALKS O.S.)   
TONY: Relax.  When’s the last time Gibbs was wrong?  Discounting the whole marriage thing, of course.    
     
  CUT TO:    
     
 EXT. WATSON’S HOUSE – DAY     
     
KATE: Okay.  McGee, hold me steady!      
MCGEE: All right.    
KATE: Okay, go left.  No, my left.  Your right!  McGee, what are you doing?    
MCGEE: I’m doing what you’re telling me to do.    
KATE: Are your eyes closed?    
MCGEE: Yes!    
KATE: Well then open them before you kill us!    
MCGEE: But this morning you…    
KATE: McGee, can’t you tell when somebody’s kidding with you?    
MCGEE: I used to and then I met you guys.    
KATE: Do you want to work with Gibbs?  Then you’re going to have to get over that.  Trust me, I know.    
MCGEE: Eyes open it is.    
     
  CUT TO:    
   

 
 INT. NCIS SQUAD ROOM – DAY     
     
GIBBS: DiNozzo, I need a way to communicate with Captain Watson.    
TONY: Communication part’s solved, boss.  Earwig radio receiver.  Used ‘em all the time for undercover work back in Baltimore.    
GIBBS: How do we get it in his ear?    
TONY: Did I also mention there’s one tiny flaw in my plan?    
GIBBS: DiNozzo, I show back up there as a Gunny, our guy’s going to get suspicious.    
TONY: Well, you think I can pass for a Marine?    
GIBBS: I don’t know.  Let’s shave your head and find out.    
TONY: Actually, I was leaning more towards Merchant Marine kind of thing.    
GIBBS: I’ve got a better idea.  Don’t eat that.  No, no!    
     
  CUT TO:    
     
 INT. LIVING ROOM – DAY     
     
  (SFX: KATE PLAYS PIANO KEYS)   
MCGEE: Well, no signs of forced entry or a struggle.    
KATE: They could have been taken at gunpoint.    
MCGEE: Well, it’s possible but I don’t think so.    
KATE: Why is that?    
MCGEE: Well, why go to the trouble of locking the front door behind you?  

 
KATE: Not bad, McGee.  Tony hasn’t completely ruined you yet.  Their daughter must be quite the pianist.  Beautiful, too.  There’s nothing here.  We’re wasting our time.  Let’s go.  Uh uh.  I use the door.  You lock it and go back out the window.    
MCGEE: I get it, you’re kidding, right?    
  (DOOR CLOSES)   
     
  CUT TO:    
     
 EXT. UPSTAIRS BEDROOM – DAY     
     
  (SFX: MCGEE SLIPS ON THE ROOF TILES AND SLIDES)   
MCGEE: Whoa!    
     
  CUT TO:    
     
 INT. WATSON’S OFFICE     
     
COMPUTER VOICE: Five hours left, Captain.  Ring the tote.    
WATSON: I’ve managed to isolate nine hundred thousand.    
COMPUTER VOICE: I’d move faster if I was you.    
  (KNOCK ON DOOR)    
COMPUTER VOICE: You’re learning.  You may answer.    
WATSON: Enter!    
  (DOOR OPENS)   
TONY: Hey, Captain.  You got your sweet and sour with extra pineapple.  I figured you might want to change your order tomorrow.  I hear we’re getting in some fresh duck. (DOOR CLOSES)   
WATSON: I’ll just stick with the usual.  

 
TONY: All right.  Eight seventy five today.  How’s the family doing?    
WATSON: Fine.  You?    
TONY: Still having trouble communicating with the girlfriend.  I talk… she doesn’t listen.  What are you going to do?    
  (SFX: TONY GRUNTS)   
WATSON: Oh, yeah.  Sure.  For you.    
GIBBS: Thanks, Captain.  See you tomorrow.    
  (DOOR CLOSES)   
COMPUTER VOICE: Freeze!  Open your lunch.  Show it to the camera.  Now!  (CHUCKLES)  Enjoy.    
  (WATSON THROWS THE FOOD IN THE TRASH)   
     
  CUT TO:    
     
 INT. CORRIDOR – DAY    
     
TONY: Delivery complete.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. LAB – DAY     
     
GIBBS: That’s good work, Tony.    
TONY: (V.O./FILTERED)  Thanks, Boss.  That means a lot.    
GIBBS: If NCIS doesn’t work out, I hear General Lee’s Chinese Restaurant is hiring.  (TO ABBY)  Abs, get the Captain up on the feed.    
ABBY: All right.  You’re in.    
GIBBS: This is Special Agent Gibbs, NCIS.  If you can hear me cough once, Captain.    
  (SFX: WATSON COUGHS B.G.)   
GIBBS: We are changing the game plan, Skipper.  When he contacts you again, tell him you want a good faith gesture on his part.  Tell him that you want your daughter returned now.  Tell him if you don’t get her back you’re going to take your chances with the FBI.  He’ll try to intimidate you, we have to call his bluff.  Rub your brow if you have the courage to go this route.  You are not alone, Captain.  We’re going to get through this together.  I will be in touch.  Okay, I want these feeds hardwired into M-TAC.    
  (SFX: COMPUTER BEEP TONES)   
ABBY: Done.    
GIBBS: We inside his computer yet?    
ABBY: Oh, um… I think I’m…    
GIBBS: Need help?    
ABBY: Yeah.    
GIBBS: All you had to do was ask.  One of the smartest people I know told me that once.    
ABBY: Who?    
GIBBS: You.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. SQUAD ROOM – DAY     
     
KATE: The car is still in the driveway.  No signs of a struggle inside.  I think they may have known their kidnapper.    
GIBBS: Or been duped.    
KATE: Well, it looks like you and Tony have been making some progress.  

 
GIBBS: Not enough.    
COMPUTER VOICE: Time to update, Captain.    
WATSON: I’m doing my best.    
COMPUTER VOICE: Just make your deadline.    
  (HANGS UP PHONE)   
GIBBS: McGee, help Abby get into Watson’s computer.  (TO TONY)  Hey, come one.  Let’s go.    
KATE: A little short on deodorant today, Tony?    
     
  CUT TO:    
     
 INT. WATSON’S OFFICE – DAY     
     
WATSON: (ON TV)  I’ve isolated nearly one point three million.  (ON CAMERA) Now I want a gesture of good faith from you.    
COMPUTER VOICE: What kind of gesture, Captain?    
WATSON: I want you to release my daughter immediately.    
COMPUTER VOICE: Not going to happen.    
WATSON: Why?  Because they’re already dead?  How do I know that’s not just a tape!?  You listen to me.  You let Sandy go right now or it’s over.  I’m going to the FBI.    
COMPUTER VOICE: You’d never forgive yourself, you know.    
GIBBS: (V.O./FILTERED)  This is the hard part, Captain.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. MTAC ROOM – DAY     
     
GIBBS: Don’t back down.  Tell him you want to talk to your daughter.    
WATSON: (V.O./FILTERED)  I want to speak to her!    
     
  CUT TO:    
     
 INT. WATSON’S OFFICE – DAY     
     
WATSON: Right now!   (HOODED MAN AND SANDY APPEAR ON MONITOR)   
COMPUTER VOICE: (ON MONITOR)  Plays the piano.  Gifted, I hear.  You don’t need eyes to play the piano…. but you sure as hell need ears!      
  (SANDY SCREAMS)   
WATSON: (SHOUTS)  Sandy!    
COMPUTER VOICE: (ON MONITOR)  One little tap.  Monaural.  Then the other ear, pop!  Total silence and darkness forever. (SANDY CRIES B.G.)   
KATE: We can’t risk that.    
GIBBS: He’s bluffing.  Stand your ground.  Tell him if he does, that he’ll never see a penny.    
KATE: Gibbs…    
     
  CUT TO:    
     
 INT. WATSON’S OFFICE     
     
WATSON: Let her go unharmed or I swear you’ll never see a dime.    
     
  CUT TO:     
     
 INT. DARK ROOM – DAY     
     
KYLE GRAYSON: You know, I never was any good at taking orders, Captain.    
     
  CUT TO:     
   

 
 INT. MTAC ROOM – DAY     
     
WATSON: (ON MONITOR)  I screwed up.  I screwed it all up.    
GIBBS: It’s only been forty minutes, Captain.  He will contact you soon.  Until then you have to stay strong.  It’s our best chance of getting your family back.   (TO KATE)  You got something to say?    
KATE: We’re taking a really big risk here, Gibbs.    
GIBBS: Yeah, Kate?  What happens to the little girl and her mother once this dirt bag gets the money?    
KATE: What, you think he’ll kill them?    
GIBBS: You’re the profiler.  You tell me.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. WATSON’S OFFICE – DAY     
     
  (SFX: PHONE RINGS)   
COMPUTER VOICE: Answer your phone, Captain.      
WATSON: Where is she?  Where’s my daughter!      
COMPUTER VOICE: I said answer the phone, Captain!    
WATSON: (INTO PHONE)  Yes?    
SANDY: (V.O./FILTERED)  Daddy?!    
     
  CUT TO:    
     
 INT. MTAC ROOM – DAY     
     
WATSON: (ON MONITOR)  Sandy! (V.O.) Sweetheart, where are you?  

 
SANDY: (V.O.)  I don’t know.  He let me go, but he said, he said he’ll kill Mom if I tell anyone what happened!      
WATSON: (ON MONITOR)  Tell me where she is.    
COMPUTER VOICE: Lorton Amtrak station.  You got your good faith gesture.  Now get back to work.    
GIBBS: My people are on the way, Captain.  Tell her to stay where she is.  (TO TONY AND KATE)  Go get her.    
WATSON: (ON MONITOR)  Sandy, sweetheart, just stay right there.  Don’t… don’t go anywhere.  And Daddy… Daddy will be there to get you in just a little while. (SFX: SANDY CRIES B.G.)   
     
  CUT TO:     
     
 INT. WATSON’S OFFICE – DAY     
     
COMPUTER VOICE: Hang up the phone now, Captain!  And believe me when I say your wife’s life depends on it.     
WATSON: I have to hang up now, baby.  And listen… I want you to be brave for me, okay?  This will be over before you know it.    
SANDY: (V.O./CRYING)  Daddy, help me!    
WATSON: God forgive me.    
     
  CUT TO:    
     
 EXT. TRAIN STATION – DAY     
     
SANDY: (CRIES INTO PHONE)  Daddy?  Daddy?    
  (SFX: TRAIN HORN SOUNDS LOUDLY)   
     
  (CUT TO BLACK)   
     
 MUSIC IN:    
     
 INT. NCIS LAB – DAY     
     
  (MUSIC AND COMPUTER BEEP TONES B.G.)   
ABBY: Face it, McGee.  We are doomed.    
MCGEE: Okay, we can try random password gener--    
ABBY: Did it.    
MCGEE: How about an open port scan?    
ABBY: Done it.    
MCGEE: Oh, there’s undocumented hole in the latest I.S.I--    
ABBY: Tried it.    
MCGEE: Gibbs can’t honestly expect us to hack into the Pentagon in a single afternoon?    
ABBY: Yeah.    
MCGEE: You’re right.  We are doomed.    
ABBY: We have to call D.O.D. and hope they’ll let us in without severing the connection.    
MCGEE: Unless… what if the Trojan isn’t system wide?  If it was, our bad guy… :   
ABBY: Could just steal the money himself.  He wouldn’t need…    
MCGEE: Watson to do it for him.  That means that he can’t access the rest of the network.    
ABBY: We’ve been trying to hack the wrong place!    
MCGEE: Yeah.    
  (SFX: KEYBOARDING)   
MCGEE: All right, scan for an open U-D-P and T-C-P connections on the J-SOC V-P-N.  Yes!  Yes!  Got multiple incoming packets.  Ports one-three-nine, four-four-five.  Looks like a variant of the doomsday Trojan.   
(SFX: COMPUTER BEEP TONE) 

 
ABBY: I love it when you talk geek.    
MCGEE: I love it that you love it.    
GIBBS: I’ll be sure to mention that to Captain Watson right after we’re done burying his family.     
ABBY: I would hold off on those funeral arrangements, Gibbs.  The reason we’re so excited…    
GIBBS: We just hacked Captain Watson’s computer.    
ABBY: And we should be able to back trace the connection…    
  (SFX: SPARKS B.G.)   
ABBY: No!  No!  No!  No!  No!  Ah! (SFX: RAPID COMPUTER  BEEP TONES)   
ABBY: My baby just french fried.    
MCGEE: The system’s overheated.    
GIBBS: So?  Reboot it.    
ABBY: Believe it or not, Gibbs, not all computer problems can be solved by rebooting.    
GIBBS: Works for me.    
ABBY: Even if it does, it’s going to take at least an hour for mine to cool down.    
MCGEE: And without air conditioning, it’ll happen again.    
GIBBS: So take it someplace cooler.    
ABBY: Where?  This whole building is like an illegal sweatshop.    
GIBBS: Not the whole building, Abs.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY ROOM – DAY     
     
DUCKY: May I trouble you for the left ear, Mister Palmer?    
PALMER: Ah, one left ear coming right up.  

 
DUCKY: When is the DNA analysis coming back on the right toe grouping?     
PALMER: Oh, should be ten – twelve days.    
DUCKY: Well, that’s interesting.    
PALMER: What’s that, Doctor?    
DUCKY: Oh, dear.    
PALMER: It’s not the life ear?    
DUCKY: It’s the left!  It’s just not the right left.  So to speak.    
PALMER: Well that would mean that uh…    
DUCKY: Three bodies.  Time to start another table.    
  (SFX: DOORS SLIDE OPEN)   
ABBY: Hey, Ducky.  My computer died.  We need some place cooler to set up shop.    
DUCKY: Well, we’re a bit tight on space at the moment, but you could use one oh seven.    
  (SFX: DRAWER SLIDES OPEN)   
  (SFX: MCGEE GASPS)   
DUCKY: Definitely not one oh seven.    
  (SFX: DRAWER SLIDES SHUT)   
  (SFX: DRAWER SLIDES OPEN)   
DUCKY: His family was supposed to make arrangements to pick him up last week.  Ah, there we are.  How’s that?    
ABBY: Perfect.  Thank you.    
DUCKY: Fascinating, isn’t it?  Parts of three separate bodies carved up with almost surgical precision.    
MCGEE: Why?  

 
DUCKY: I haven’t a clue.  Now we found them in a fifty five gallon drum of alcohol behind Bethesda Naval Hospital last month.    
ABBY: McGee.    
MCGEE: Yeah?    
ABBY: We’re kind of running short on time.    
PALMER: Oh, can I give you a hand?    
GIBBS: No, I’m all right.    
     
  CUT TO:    
     
 EXT. AMTRAK STATION – DAY     
     
KATE: When I’m a mother, I’m never letting my kids out of my sight.    
TONY: Yeah, how do you plan on doing that?    
KATE: G-P-S locater strapped to the ankle.  Audio and video surveillance built into their clothes.    
TONY: No, I mean the part about becoming a mother.    
KATE: Funny.  The area looks clear to me.    
TONY: Me, too.  Let’s go get that kid.    
  (SFX: SANDY CRIES B.G.)   
KATE: Sandy?  My name’s Kate.    
TONY: And I’m Tony.  We’re NCIS agents.  That stands for…    
SANDY: I know what it stands for.  They spoke at my school.    
KATE: Well, then you know that we’re here to help you.  Your daddy sent us.    
TONY: We know what happened to you and your mom, but you’re safe now.  Okay?    
SANDY: I heard him.    
KATE: Heard who, honey?  

 
SANDY: He didn’t know it, but I heard him.  He told my mom… he… he … he’s going to make my dad suffer.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY ROOM – DAY     
     
MCGEE: What the hell is it?    
ABBY: It’s probably just some leftover bodily fluid.    
MCGEE: Oh, is that all.    
ABBY: Yeah.    
MCGEE: Disgusting.    
DUCKY: If you want to be a fulltime field agent, Timothy, you’re going to have to get used to sights like that.    
MCGEE: Is it a common occurrence, Ducky, dismembered bodies in barrels of alcohol?    
DUCKY: Well, now that you mention it, I did have a great uncle who drowned in a vat of alcohol.    
MCGEE: Oh, I’m sorry to hear that.    
DUCKY: Of course he reportedly climbed out three times to go to the bathroom.    
GIBBS: Hey, what’s the hold up?    
ABBY: We are almost set here.    
GIBBS: McGee, if I were you… I would spend more time working and less time cleaning.    
MCGEE: Yes.  Yes, Sir.  Sorry, boss.    
GIBBS: Duck, I got a patient upstairs for you.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. SQUAD ROOM – DAY     
     
DUCKY: There you go.  Feel better now?  

 
SANDY: Yes.  Thank you.    
DUCKY: You’ve been a very brave patient, so I think you deserve a surprise.    
SANDY: A Hershey bar?    
DUCKY: Yes.  Are you sure you’re blind?    
SANDY: I can smell it.    
DUCKY: Oh, I’ll be right back then.  I need a few moments to talk to my friends.    
     
  (CAMERA ANGLE ON GIBB’S DESK)   
     
TONY: It took him forty five minutes to drop her off.  You figure twenty two minutes out, same back.  That leaves a fifteen mile radius where he could be located.    
KATE: Hundreds of square miles and what?  We have two hours left.    
TONY: We also pulled tapes from the train station.  We might catch a shot of him dropping the kid off.    
KATE: Gibbs, it’s like a hundred degrees in here.  How can you drink that stuff?    
GIBBS: It keeps me cool.  How’s she doing, Duck?    
DUCKY: Remarkably well, considering the circumstances.    
GIBBS: What does she remember?    
DUCKY: Unfortunately everything.    
TONY: Except for where she was.    
DUCKY: Maybe you haven’t asked the right questions.    
TONY: Well, she’s eight and blind, Ducky.  I mean, it’s not a great help in a situation like…    
DUCKY: Sandy, are you thirsty?    
WATSON: A little bit.  Can I have some water?    
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY ROOM – DAY     
     
MCGEE: Okay, I’m back in.  Initiating a back trace from Watson’s computer.  How are you doing with the bad guy’s on-board encryption? (SFX: KEYBOARDING B.G.)   
ABBY: It’s commercial grade, so consider it cracked… right… now!    
MCGEE: Yes, team McGee does it again.    
ABBY: Why team McGee?    
MCGEE: No offense, I am the Special Agent.  He must have switched off the audio.    
ABBY: Team Abby.  I’m the smart one.    
KYLE GRAYSON: (ON MONITOR/FILTERED)  If you want to scream?  Scream.  No one will hear you at all. (SFX: JILL CRIES B.G.)   
     
  CUT TO:    
     
 INT. SQUAD ROOM – DAY     
     
GIBBS: Sandy, this is really important.  Can you tell us anything about the car you were driven in?    
SANDY: Well, it was a man and there were no windows in back.    
KATE: How could you tell?    
SANDY: Because I couldn’t feel the sun on my face.    
GIBBS: What about the place he was keeping you and your mom?  Anything unusual about it?    
SANDY: (CRIES)  I don’t know.  I was real scared.  But I could hear him talking to my mom and she was crying and… and he kept on pulling my hair. 
(SFX: PHONE RINGS B.G.)   
KATE: It’s okay, Sandy.  Just tell us what you remember.    
GIBBS: (INTO PHONE)  Yeah, Gibbs.  All right.  We’re on our way.  (TO SANDY)  Sandy, I want you to stay here with Doctor Mallard.  We have to check--  

 
SANDY: I heard!  You can see my mom on your computer now.  I hear lots of things other kids can’t.  Can I help you?    
     
  CUT TO:     
     
 INT. AUTOPSY LAB – DAY     
     
  (SFX: TAPE OF JILL CRYING PLAYS B.G.)   
KYLE GRAYSON: (V.O./FILTERED)  Your husband has less than two hours to make my deadline.    
ABBY: I’m engaging the audio filters now.  There will be a slight delay with picture.    
KYLE GRAYSON: (V.O./FILTERED)  But what he doesn’t know…     
     
  CUT TO:     
     
 INT. SMALL ROOM – DAY     
     
KYLE GRAYSON: …Is if he makes it or not… you’re never going home.    
     
  (MUSIC OUT)   
     
 MUSIC IN:    
     
 INT. WATSON’S OFFICE – DAY     
     
COMPUTER VOICE: Time’s running out, Captain.      
WATSON: Look, I’ve been able to isolate one point eight million.  If I send it now, will you release my wife?    
COMPUTER VOICE: How about I send you back one point eight of your wife.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. MTAC ROOM – DAY     
     
COMPUTER VOICE: You want me to keep an arm or a leg?    
GIBBS: Captain, we need more time.  You have to stall him.    
WATSON: (ON MONITOR)  It’s getting harder to find open accounts.  You’re going to have to give me more time.    
COMPUTER VOICE: You have ninety minutes.  Make it, your wife lives.  If you don’t, she dies.  It’s your call, Captain.    
GIBBS: Negotiate, Captain.  Tell him you need at least three more hours.  I repeat, tell him you need another three hours.    
WATSON: (ON MONITOR)  I’ll meet your deadline.    
GIBBS: Oh, damn!    
  (DOOR OPENS)   
TONY: Good news, boss!  I found a shot of our bad guy’s vehicle on the train station tapes.  The little girl was right.  It’s a white van with no windows.    
GIBBS: Did you run the plates?    
TONY: They came back stolen.    
GIBBS: And this helps me because, DiNozzo?    
TONY: I also I.D.ed our dirt bag.  I pulled his prints from Sandy’s hair thingies.    
GIBBS: Berets.    
TONY: Right.  He’s a former Petty Officer.  Name’s Kyle Grayson.  Did six years in Leavenworth for embezzling government funds.  And Captain Watson was responsible for putting him there.    
GIBBS: (V.O.)  Good job.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY ROOM – DAY     
     
KATE: We’re going to play some sounds from the room that you were in, Sandy.  I think it might help you remember better.    
SANDY: Can you just play certain Hertz if I want you to?    
ABBY: Sure, how did you know that?    
SANDY: From the piano.  I know the number of vibrations of every key.  Like key number forty-four, E-four, that’s three hundred and twenty nine point six-three Hertz.  A-five is eight hundred and eighty.  My mom says I’m half bat.    
ABBY: Well, that’s cool.  I love bats.    
SANDY: Me, too.  I like your voice, Abby.  It’s kind of gravelly.    
ABBY: Thank you.  All right, are you ready to show off for us?    
  (SFX: KEYBOARDING)   
KYLE GRAYSON: (ON TAPE)  Lorton Amtrak Station.  You’ve got your good faith gesture.  Now get back to work.    
SANDY: There are birds up kind of high.  Try a G-seven.  The eighty-third key.  That’s three thousand one hundred and thirty six Hertz.    
KATE: That is amazing, Sandy.  I’ll be right back.  (TO GIBBS)  Gibbs, she’s incredible.  You’ve got to see her.    
GIBBS: I want her listening to the live feed.    
KATE: Gibbs, she’s been traumatized enough.    
GIBBS: Yeah?  How about growing up without a mother, Kate?  (TO SANDY)  Hey, Sandy.  I need you to…    
SANDY: Listen to the live feed?  I want to help my mommy, Agent Gibbs.  I can take it.     
GIBBS: Here.  

 
SANDY: What’s this?    
GIBBS: Your very own NCIS badge.  You ready?    
SANDY: Yes.    
GIBBS: McGee, bring the live feed up on the speakers.  (TO SANDY)  Sandy, we need to know anything you can tell us about where he is keeping your mom.    
KYLE GRAYSON: (ON TAPE)  When I took this job, I was instructed not to hurt you or the little princess, but your husband cost me six years!    
JILL: (ON TAPE) Who hired you?    
KYLE GRAYSON: (ON TAPE) I don’t really care.  The point is I’ve decided your husband has to pay for that.    
JILL: (ON TAPE/CRYING)  Why?    
KYLE GRAYSON: (ON TAPE)  No more questions. (SFX: SLAP/ CRYING)   
SANDY: Go to the area of A-seven.  I mean four thousand Hertz.  Bring it two keys down.  I mean three thousand eight hundred.    
TONY: Sounds like a train.    
SANDY: It’s getting closer.  It’s passing right… now.    
GIBBS: Seventeen-oh-six.  What time’s the next train scheduled to arrive in Lorton?    
TONY: I’m on it, boss.    
GIBBS: Can you remember anything else about the train sounds?    
SANDY: We drove over a lot of tracks.  My mom…she… she squeezed my hand every time.    
GIBBS: How many times?    
KYLE GRAYSON: (ON TAPE)  Look at me!    
SANDY: I don’t know.  A lot.  (CRYING)  What is he doing to her!?  Why is she crying!?    
GIBBS: You did great.    
SANDY: Are you going to save my mom now?    
GIBBS: Oh, yeah.  You can count on that.  Let’s roll.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. SQUAD ROOM – DAY     
     
TONY: Hey, the only train in the area is an Amtrak.  It left D.C. at sixteen twenty, arrived Lorton seventeen thirty, average speed of sixty five miles an hour.  Now, we know it passed our dirt bag at seventeen oh-six, right?  So… damn it!  I owe Mrs. Powers an apology.    
MCGEE: Who?    
TONY: My tenth grade math teacher.  I told her I’d never be able to use anything she taught us in real life.    
MCGEE: It’s here.  Seven miles outside of Lorton.    
TONY: There’s an abandoned train maintenance yard about a half mile north--     
GIBBS: That’s the place.  McGee, you tell Watson to delay sending the money.    
MCGEE: Well how?    
GIBBS: Any way you can.  Come on!  Let’s go!  Now!    
     
  CUT TO:    
     
 INT. WATSON’S OFFICE – DAY     
     
COMPUTER VOICE: Five minutes left.  Tell me you have the two million, Captain.    
WATSON: I have it.    
COMPUTER VOICE: Stand by to copy the ISP routing number.  ISP is C-S-dot-C-N-dot-B-C-N.  Read it back to me.    
WATSON: C-S-dot-C-N-dot-A-C-N.  Beijing?    
     
  CUT TO:    
   

 
 INT. AUTOPSY LAB – DAY     
     
COMPUTER VOICE: Very good, Captain.    
     
  CUT TO:    
     
 EXT. STREET – DAY     
     
  (SFX: CAR TIRES SCREECH AS GIBBS DRIVES THROUGH THE STREETS TO THE TRAIN STATION)   
  (MUSIC OVER ACTION/AGENTS APPROACH THE TRAIN CAR)    
GIBBS: McGee, talk to me.    
MCGEE: (V.O./FILTERED)  Okay he’s giving…    
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY LAB    
     
MCGEE: Watson a wire transfer code. Do you have a visual yet?    
GIBBS: (V.O./FILTERED)  Negative.    
     
  CUT TO:     
     
 EXT. TRAIN STATION – DAY     
     
GIBBS: Tell the Captain he has to stall for more time.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY ROOM     
     
MCGEE: Captain Watson, you have to buy us a few more minutes.  I repeat, you have to buy us a few more minutes.    
     
  CUT TO:    
     
 EXT. TRAIN STATION     
     
MCGEE: (V.O./FILTERED)  He’s not listening to me.    
GIBBS: Tell him the second he transfers that money, his wife is dead.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY ROOM – DAY     
     
MCGEE: Captain Watson…    
     
  CUT TO:     
     
 INT. WATSON’S OFFICE – DAY     
     
MCGEE: (V.O./FILTERED)  … Your wife is going to be murdered-- 
(SFX: FEEDBACK)   
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY ROOM – DAY     
     
MCGEE: Ow!  Okay, Gibbs.  He took out the earwig.      
     
  CUT TO:    
   

 
 EXT. TRAIN STATION – DAY     
     
MCGEE: I’ve got nothing, boss.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. WATSON’S OFFICE – DAY     
     
COMPUTER VOICE: The routing number is A-one-two-one-three-six-six-nine-B-one.  Read that back to me.    
WATSON: A-one-two-one-three-six-six-nine-B-one.    
COMPUTER VOICE: That’s correct.  Now make me rich.    
WATSON: And I have your word you’re going to release my wife?    
COMPUTER VOICE: Yes, my word.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. ROOM – DAY     
     
  (SFX: MUFFLED SHOUTS B.G.)   
KYLE GRAYSON: Now send it!    
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY ROOM – DAY     
     
  (SFX: KEYBOARDING B.G.)   
ABBY: He’s sending the money to Asia.  If I can tag his transmission with a marker we might be able to follow it.    
MCGEE: Gibbs, he sent it.  I think he’s going to shoot her.  What do I do?    
     
  CUT TO:    
     
 EXT. TRAIN STATION – DAY     
     
GIBBS: Something, McGee!  Anything!    
     
  CUT TO:    
     
 INT. TRAIN CAR – DAY     
     
MCGEE: (V.O.)  This is the FBI, Grayson.  We have you surrounded.  Come out with your hands in the air.    
KYLE GRAYSON: What the hell?    
MCGEE: (V.O.)  You didn’t really think you’d get away with this?    
     
  CUT TO:    
     
 EXT. TRAIN STATION – DAY     
     
  (SFX: GUNFIRE B.G.)   
GIBBS: You two inside.  I’ll cut him off.  We take him alive.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. TRAIN CAR – DAY     
     
KYLE GRAYSON: Come on, let’s go!  Come on!  Go!    
     
  CUT TO:    
   

 
 INT. BOXCAR – DAY     
     
KATE: Clear.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. TRAIN CAR – DAY     
     
KYLE GRAYSON: Move!   (SFX: GUNFIRE)   
  (MUSIC OVER ACTION)
(DOOR OPENS)   
KYLE GRAYSON: Come on!  You come any closer and I’ll shoot her!  Come out where I can see you!  Now!    
TONY: Just like in Colombia.    
KATE: You’re not getting out of here, Grayson!  It’s over!    
KYLE GRAYSON: I know the FBI’s S-O-P.  I want a cell phone and negotiator now!    
     
GIBBS: We’re not the FBI, dirt bag.    
TONY: Drop the weapon!    
  (KYLE GRAYSON PUTS THE GUN ON THE GROUND)   
  (JILL RUNS FROM THE TRAIN CAR)   
     
  MUSICAL BRIDGE TO:   
     
 INT. SQUAD ROOM – DAY     
     
WATSON: Everything’s going to be all right now, sweetheart, everything.  

 
KATE: Kind of makes you think.    
TONY: About what?    
KATE: Having kids someday.    
TONY: Yeah, I don’t think I could handle that.    
WATSON: I don’t know how we could ever thank you, Agent Gibbs.    
JILL: We owe you so much.    
GIBBS: Thank Special Agent Watson here.  We couldn’t have done it without her.  Thanks.    
  (WATSONS WALK O.S.)   
KATE: We did good today, Gibbs.    
GIBBS: Did we, Special Agent Todd?  Grayson doesn’t have the smarts to be in this alone.  We still have to find out who hired him.    
TONY: Not going to get it from Grayson.    
KATE: Why not?  Get him to roll for a deal.    
GIBBS: I don’t deal.    
KATE: He doesn’t deal?    
GIBBS: Not when Grayson doesn’t know who hired him.    
MCGEE: (V.O.)  This guy’s good.    
     
  CUT TO:    
     
 INT. AUTOPSY LAB – DAY     
     
MCGEE: We lost the money for a little while in Hong Kong.    
ABBY: But McGee’s bots picked it up on the transfer to Zurich.    
MCGEE: And with Abby’s’ encryption algorithm imbedded in the transaction it’s just--    
GIBBS: Look, just for a second… just pretend I don’t know anything about computers.  

 
ABBY: Pretend?    
GIBBS: Can we get this guy or not?    
MCGEE: Well, we’ve been following the money for the last eight hours.  And if it transfers into a country where we have juris…. Wait, I don’t believe this.    
GIBBS: What?    
MCGEE: It’s headed back here.    
ABBY: Washington, D.C.    
     
  MUSICAL BRIDGE TO:   
     
 INT. BANK – DAY     
     
  (MUSIC OVER ACTION/WATSON WALKS FROM THE BANK TO THE CORRIDOR)   
GIBBS: Captain Watson?    
WATSON: Agent Gibbs.  This is not what you think.    
GIBBS: You’re right.  It wasn’t.    
KATE: You did this to your own family?    
WATSON: No, nobody was supposed to get hurt.    
  (SFX: TONY CUFFS WATSON)   
TONY: Is that tight enough for you, Captain?    
WATSON: I cannot believe this is happening!  It was the perfect plan.  Even Grayson didn’t know who hired him.  How the hell did you figure this out?    
KATE: Next time you might want to send your note to the FBI.    
WATSON: Look, you’ve got to understand.  I needed the money because…  

 
  (GIBBS THROWS GRAYSON UP AGAINST THE WALL)   
GIBBS: Don’t you dare tell me that there’s a reason for you throwing away what you had.      
     
  MUSICAL BRIDGE TO:   
     
 INT. SQUAD ROOM – DAY     
     
MCGEE: Your network is up and operational now.  So I’ll be heading back to Norfolk.  (BEAT)  I’ll take that as a thank you.    
GIBBS: McGee, where are you going?    
MCGEE: Uh… Norfolk.    
GIBBS: Well, I’ve got some good news and some bad news for you.  You’ve just been promoted to a full time field agent.    
MCGEE: Really?!  That’s incredible!  What’d--    
GIBBS: You belong to me now.    
KATE: Congratulations.    
TONY: Yeah.  What she said.    
MCGEE: So I’m one of you guys now, right?  No more… no more getting coffee.  No more hazing.    
KATE AND TONY: Sure.    
MCGEE: Right.  Uh… well I just want to say uh…that I never took it personal and I really look forward to--    
  (KATE AND TONY HIT MCGEE IN THE HEAD AND WALK O.S.)   
TONY: You know, I could really get used to that.  

 
  (SFX: AIR CONDITIONING VENTS OPEN)   
  (SFX: SIGHS OF RELIEF B.G.)   
     
  (ENDING CREDITS UP AND OUT)   
     
  (FADE OUT)   
     
   (MUSIC UP OVER ENDING CREDITS AND OUT) 
* * * * * * * *


Prepared by C.C.   Printed in USA
Calvert Continuities   Aired 9/28/04





Kikavu ?

Au total, 89 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

stephane25 
15.02.2018 vers 19h

Dawsey400 
06.01.2018 vers 09h

Kalyanna 
01.01.2018 vers 13h

SandyD 
15.12.2017 vers 17h

Daisy2860 
06.12.2017 vers 12h

Blackleelo 
28.10.2017 vers 10h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente

La photo du mois
Aujourd'hui à 21:43

La réplique du mois
Aujourd'hui à 21:41

En pleine tempête
Aujourd'hui à 17:10

S05E23 TBA
Aujourd'hui à 15:11

S05E22 TBA
Aujourd'hui à 15:11

S05E21 TBA
Aujourd'hui à 15:11

S05E20 TBA
Aujourd'hui à 15:11

S05E19 TBA
Aujourd'hui à 15:10

S05E18 TBA
Aujourd'hui à 15:10

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne CBS

NCIS: Nouvelle-Orléans , S05E12 (inédit)
Mardi 22 janvier à 22:00

Logo de la chaîne M6

NCIS, S15E05 (inédit)
Vendredi 25 janvier à 21:00

Logo de la chaîne CBS

NCIS, S16E13 (inédit)
Mardi 5 février à 20:00

Logo de la chaîne CBS

NCIS: Nouvelle-Orléans , S05E13 (inédit)
Mardi 5 février à 22:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne M6

NCIS, S15E04 (inédit)
Vendredi 18 janvier à 21:00
2.94m / 12.9% (Part)

Logo de la chaîne CBS

NCIS : New Orleans, S05E11 (inédit)
Mardi 15 janvier à 22:00
7.29m / 0.8% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

NCIS, S16E12 (inédit)
Mardi 15 janvier à 20:00
12.21m / 1.3% (18-49)

Logo de la chaîne M6

NCIS, S15E03 (inédit)
Vendredi 11 janvier à 21:00
2.87m / 12.8% (Part)

Logo de la chaîne CBS

NCIS, S16E11 (inédit)
Mardi 8 janvier à 20:00
12.08m / 1.2% (18-49)

Logo de la chaîne M6

NCIS, S15E02 (inédit)
Vendredi 4 janvier à 21:00
2.88m / 12.5% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Bull | Diffusion CBS - 3.12 : Split Hairs

Bull | Diffusion CBS - 3.12 : Split Hairs
Le docteur Jason Bull (Michael Weatherly) et son équipe continuent à se rendre au tribunal ce soir...

NCIS NCIS:NO | Les agents spéciaux dans l'HypnoCup 2019!

NCIS NCIS:NO | Les agents spéciaux dans l'HypnoCup 2019!
L'HypnoCup 2019 vient de débuter sur le cartel! Cette année ce sont les représentants de l'ordre qui...

NCIS | Diffusion M6 - 15.04 : En pleine tempête

NCIS | Diffusion M6 - 15.04 : En pleine tempête
Le NCIS et l'agent spécial Leroy Jethro Gibbs continuent leur service ce soir sur M6! C'est dès 21h...

NCIS:NO | Synopsis & Photos - 5.13

NCIS:NO | Synopsis & Photos - 5.13
CBS a dévoilé le synopsis et les photos promos de l'épisode 5.13 : X qui sera diffusé le 5 février...

NCIS | Synopsis - 16.13

NCIS | Synopsis - 16.13
CBS a dévoilé le synopsis de l'épisode 16.13 : She qui sera diffusé le 5 février prochain.  Voici ce...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Hier à 23:00

Skins : nouveau sondage (Nicholas Hoult) et nouveau duel Dowton abbey vs The Tudors !!

quimper, Aujourd'hui à 00:51

Nouveau sondage sur Engrenages. Pas besoin de connaitre la série pour pouvoir voter.

Sas1608, Aujourd'hui à 15:09

Concours sur le quartier de Grey's Anatomy. A vous de créer un médecin qui va intégrer le Grey-Sloan ! On compte sur votre présence !!!

sauveur, Aujourd'hui à 21:32

La photo du mois du quartier Dallas attend toujours vos votes. Venez voter

juju93, Aujourd'hui à 22:19

"Souvenir du P-L-anet" : mur d'images du quartierThe L Word. Venez poster votre image préférée du générique.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site