VOTE | 476 fans

#301 : Lange, H (2/2)

L'équipe voyage en Roumanie pour chercher Hetty, Callen découvre de nouvelles informations sur son passé...

** Captures de l'épisode**

Popularité


4.29 - 7 votes

Titre VO
Lange, H (2/2)

Titre VF
Lange, H (2/2)

Première diffusion
20.09.2011

Première diffusion en France
11.05.2012

Photos promo

Kensi et sam dans un garage

Kensi et sam dans un garage

Le lieutenant Deeks court

Le lieutenant Deeks court

Sam et Callen vérifient une tablette tactile

Sam et Callen vérifient une tablette tactile

Deeks et G fouille le garage

Deeks et G fouille le garage

Sam Hanna observe un des véhicule dans le bâtiment

Sam Hanna observe un des véhicule dans le bâtiment

Kensi a rejoint Sam e Callen devant la tablette tactile

Kensi a rejoint Sam e Callen devant la tablette tactile

Callen cherche quelque chose après avoir visionné la tablette

Callen cherche quelque chose après avoir visionné la tablette

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (redif)
Samedi 10.12.2016 à 23:30

Plus de détails

Scenario :  Shane Brennan

Réalisation : Tony Wharmby

Guests :

Rocky Carroll ............................ Directeur du NCIS Leon Vance
Claire Forlani ............................ Lauren Hunter
Cristine Rose ............................ Alexa Comescu
Craig Robert Young ............................ Dracul Comescu
Zoran Korach ............................ Garde Roumain

Rappel de la fin de la saison dernière :

Hetty a démissionné et Lauren Hunter la remplace. Vance est venu en personne la présenter à l’équipe et essayer d’en savoir plus sur les motivations d’Hetty. Celle-ci est partie à Prague à la recherche des Comescu, une famille de roms qui a juré la mort de Callen. Celui-ci démissionne à son tour pour avoir les mains libres, imité aussitôt par Sam, Kensi et Deeks (s’il avait pu, puisqu’il n’est pas un agent du NCIS). Tous se retrouvent à Prague puis sur une plage de la Mer Noire en Roumanie, là où Hetty est arrivée peu avant. Callen retrouve des souvenirs : c’est là qu’il jouait enfant quand l’homme au tatouage de gitan lui a donné un soldat de plomb. Pendant ce temps, Hetty jure à la chef de famille des Comescu, Alexa, que Callen est mort 3 semaines plus tôt. Et la preuve qu’elle ne ment pas est sur son bras : elle a aussi un tatouage de rom...

Début de l’épisode.

Hetty et Alexa sont assises face à face dans une petite cuisine. On entend des coups de feu, des cris. Hetty remarque qu’« ils » arrivent. Alexa prend une gorgée de vin ; un coup de feu éclate dans la pièce. Hetty grimace, porte la main à sa poitrine, la retire ensanglantée.

Alexa avait caché une arme sur la table sous un journal. Elle soupire et répond tranquillement : qu’ils viennent !

GENERIQUE

53 minutes plus tôt, Hetty est introduite dans la petite cuisine. Les étagères sont remplies de bocaux. Elle en examine un quand Alexa la rejoint. Elle lui explique que ce travail de préservation des meilleurs fruits est un héritage de famille transmis de mère en filles... Hetty lui demande depuis quand dure cette vendetta entre les deux familles ; la roumaine répond : depuis la guerre ; mais se montre sceptique quand Hetty lui  dit que c’est terminé maintenant...

Sur la plage, les mouettes crient. Callen respire profondément. Il revoie dans sa tête le petit garçon qu’il était faire des pâtés de sable ; deux hommes s’approchent ; un homme avec un tatouage lui donne un soldat de plomb ; il y a des jambes de femme, derrière lui ; le deuxième homme se plante devant la femme, assise dans son fauteuil ; elle a un grand chapeau et sourit à l’enfant ; l’enfant entend quelque chose et se retourne brusquement. G est ramené sur terre par la voix de Sam qui a besoin de savoir s’il va bien, pour protéger ses arrières au-cas où. G murmure qu’il va bien, mais qu’il avait toujours pensé que c’était en Californie. Sam essaie de le secouer, il faut qu’ils se mettent à couvert. Callen répond qu’il y a quelques usines deux pâtés de maisons plus loin, des vieux  entrepôts- d’anciens garages pour la plupart. Sam regarde Deeks et Kensi, qui comprennent et commencent à partir à partir à la recherche du coin rêvé- donnant sur une ruelle si possible pour pouvoir en sortir vite. Puis il se tourne vers Callen : comment connaît-il l’endroit ? La réponse de son copain le cloue sur place : il est né ici...

Dans le centre des OPS, Eric est en train de travailler sur son ordi quand Nell apporte du café et des biscuits. Eric est terrifié à l’idée de transgresser  la règle édictée par Hetty ; mais celle-ci est loin ! Eric succombe à la tentation, tout en localisant l’adresse des Comescu à Prague ; ce qui ne les avance pas à grand-chose. Sauf qu’une fusillade entre gangs y a été signalée dans la nuit. Vance qui vient de surgir derrière eux complète l’info : 5 morts dont un Comescu. Interpol vient de lui confirmer que cela ressemble plutôt à une opération militaire souterraine...C’est arrivé un peu après 22 heures (heure locale) ; soit 6 heures après l’atterrissage de Callen et des autres à Prague selon le calcul de Nell. Ces mots amènent Vance à venir tout près d’elle : officiellement, il n’y a qu’un seul agent dans cette partie du monde. Hunter ; partie se renseigner sur une ancienne employée : Hetty ; et dont il n’a aucune nouvelle...

Sam, Callen, Deeks et Kensi pénètrent dans un vieil entrepôt, un ancien garage rempli de poussière et de toiles d’araignées. Comme le remarque Deeks, ils devraient avoir quelque chose comme  30 ans devant eux avant que quelqu’un revienne ici. Sam pense qu’ils ont un peu d’avance sur les Comescu. Callen est certain qu’Hetty est toujours là, parce que la maison de la plage leur appartient : ils s’y sentent en sécurité. Sam tend un appareil photo à Kensi et l’envoie avec Deeks jouer les touristes autour de la maison pendant ½ heure. Dès qu’ils sont partis, il se tourne vers G. Lui aussi a une demi-heure, pour lui dire ce qui est arrivé sur cette plage. Il s’attire un regard noir.

Pendant ce temps dans la petite cuisine, Alexa coupe des légumes devant Hetty assise à la table. Celle-ci raconte qu’elle est née après-guerre dans un  camp de réfugiés de Budapest. Ses parents avaient passé 2 ans dans les camps de la mort allemands ; son père est mort deux mois avant sa naissance, sa mère deux jours après. Une famille rom du camp l’avait élevée, les Pavlenco. Alexa abandonne ses légumes et accuse froidement Hetty de mentir ; elle tire de sa poche des photos qu’elle jette sur la table une par une, ponctuant chacune d’un « vous mentez » glacé. Hetty reste sans voix : le visage de Callen, puis de Sam, de Kensi et enfin celui de Deeks s’étalent sur la table : les photos ont été prises la veille à l’aéroport de Prague.

Alexa pointe son couteau vers les photos : Hetty a tué 2 des leurs à Prague, et eux 5 de plus, dont 1 Comescu, un neveu. Hetty lui rétorque calmement : « et vous faites de la soupe ! » Alexa la fixe et se détourne : elle repart couper ses légumes. Elle veut savoir si les agents sont venus pour elle ; Hetty répond que non- qu’ils sont là pour la secourir- elle. Ce qui chiffonne Alexa, c’est qu’Hetty soit venu pour essayer de sauver l’un d’entre eux ; pas dans l’espoir d’arrêter la rivière de sang entre les deux familles, comme elle le prétend, puisqu’elle ne pouvait pas ignorer que ce serait en vain. Alors, quel est son véritable mobile ?

Eric et Nell sont dans la salle des OPS – ils mangent les fameux Oreos en essayant de trouver une faille dans le mystère dont s’est entouré Hetty. Eux aussi sont perplexes devant son escapade. Callen est du genre à pouvoir se débrouiller seul ; donc partir à Prague pour tenter de le sauver est un peu bizarre ; et il était évident qu’il allait se précipiter à ses trousses – et emmener avec lui Sam et donc Kensi et donc Deeks. Est-ce que, désespérée de ne pas avoir assez de matière pour  faire du cas Comescu une affaire de l’agence, et comme il y avait urgence, elle s’était lancée dans une attaque  (la meilleure défense qui soit comme le rappelle Eric)? Nell sursaute. Eric a cité Vance, disant à Callen que le dossier d’Hetty sur les Comescu était très mince. Or le dossier qu’Hetty a détruit faisait au-moins des centaines de pages. Ce qui laisse à penser qu’il pourrait y avoir deux dossiers : un bien épais ostensiblement effacé, destiné à faire cesser leurs recherches ; et un autre, le fameux petit dossier... Qui devrait toujours être  là, quelque part dans ses affaires ! Nell et Eric se précipitent sur leurs claviers d’ordinateurs !

Retour au garage abandonné. Sam a démonté son arme et la nettoie, G bricole son chargeur. Son équipier lui demande une nouvelle fois ce qui l’a retourné ; mais G élude ; il a une demi-heure, il n’y  a que 7 minutes de passées. Comme ce qu’il a à dire ne prendra qu’une minute, ils conviennent qu’il a 22 mn devant lui. Callen fait remarquer que le pistolet de Sam va finir par être usé, il vient de le démonter pour la 3ème fois ; ce qui énerve son copain qui lui conseille de se concentrer sur son chargeur. Callen soupire, jette son arme et se décide à parler. La scène (qu’il lui a racontée)-  quand il était petit sur la plage, et qu’un type lui a donné un soldat de plomb, -cette scène ne s’est pas déroulée en Californie comme il l’avait toujours cru. Il faisait des châteaux de sable... Callen est ému. C’est d’ici qu’il vient. Sam veut savoir comment il peut en être aussi sûr. Callen continue ; les flash-back  se précipitent dans sa tête- il se rappelle... les mots sortent difficilement, des larmes perlent au coin de ses yeux – il se rappelle une femme ! La femme au grand chapeau qui rit sur la plage : sa mère...Il revoie les deux hommes qui approchent. Il est tellement occupé avec son jeu ; et l’un des hommes lui tend le jouet ; l’autre  s’est planté devant sa mère ; il y a un coup de feu ! Il se lève d’un bond, le type baisse son révolver équipé d’un silencieux devant sa mère affalée dans son fauteuil. Callen fixe Sam : « ils l’ont tuée ». Ils échangent un long regard ; les lèvres de Callen tremblent...

Dans la cuisine, c’est Hetty qui reprend l’avantage : si Alexa lui raconte comment tout a commencé, elle lui dira pourquoi elle est venue. Alexa s’exécute : pendant la guerre, son grand-père a fait tout ce qu’il fallait pour la sécurité de sa famille, pour la tenir loin des camps de la mort. Vers la fin de la guerre, il y a eu un coup d’état, le pouvoir a changé de main : son grand père est passé de valeur fiable pour le gouvernement à personnage non-grata. Un américain, agent de l’OSS (l’ancêtre de la CIA)  l’a pourchassé et assassiné en même temps que deux de ses frères ; cet américain, c’était le grand-père de Callen. Il a fallu deux aux Comescu pour le retrouver ; il s’était marié avec une Rom, ils avaient une petite fille ;  c’est le père d’Alexa qui lui a mis la main dessus- sa femme et sa fille purent s’enfuir en Amérique. Et puis 25 ans plus tard, la fille est revenue. Elle avait changé de nom ; elle avait deux enfants, une fille et un garçon. Le père d’Alexa avait juré sur la tombe de son propre père l’extinction de leur lignée : la fille devenue femme et mère est morte pas loin de cette maison, pendant que son fils s’amusait... Le fils qui a « ça dans le sang » et qui ne va pas se laisser faire... Alexa plante brutalement le couteau dans la table : alors, pourquoi Hetty est-elle ici ? Hetty avoue : « pour faire amende honorable »...

Sur la plage, les deux touristes sont ... en voyage de  noces en Roumanie Romantique, selon Deeks qui mitraille consciencieusement Kensi jouant les modèles. Pas d’alliances, tant pis, elles sont restées à l’hôtel pour pouvoir se baigner ; pas de maillot de bain ? Facile, la plage naturiste est toute proche.  Kensi décline la proposition et d’ailleurs préfère la jouer frère et sœur... Ils s’amusent, mais toute la maison et ses environs sont soigneusement photographiés. Deux hommes sortent de la propriété, un blond, un brun ; ils sont aussitôt mis en boite.

De leur côté, Eric et Nell tapent furieusement sur leurs claviers. Ils n’ont rien trouvé et sont proches du découragement ; pourtant ce fichu dossier doit être là. A la place d’Hetty, Eric l’aurait caché bien en vue. Alors ils jettent un œil sur les dossiers, et oui, il est bien là, dans les opérations en suspens. Evidemment, il faut un mot de passe pour l’ouvrir...Nell se concentre et de mémoire énonce le code personnel de Vance – qu’il a tapé sous ses yeux pour lui permettre d’accéder aux dossiers d’Hetty. Eric hésite avant d’appuyer sur « entrée » : ils pourraient se faire virer ! Nell lui répond que c’est « son » ordinateur...Alors il presse la touche, et des photos et des fiches apparaissent sur l’écran. Il semble que quelqu’un ait eu accès à l’album de famille des Comescu : de nombreuses photos de groupe s’étalent devant eux ; les légendes ont été traduites. Un personnage revient souvent : Ilena –on reconnaît aussi Alexa et le type blond qui est sorti de la propriété sur la plage. Détail troublant : la figure d’Ilena est floutée sur toutes les photos. Eric essaie d’y remédier.

Pendant ce temps Deeks a placé Kensi entre lui et les deux types qui attendent au bord de la route. Ils attendaient et accueillent en fait une jeune femme ; le blond la serre tendrement contre lui, ils s’embrassent sur les joues.

Eric découvre que le flou sur le visage a été rajouté par le NCIS... le logiciel termine de l’enlever et les laisse totalement abasourdis...

Tout comme Deeks qui a zoomé sur la jeune femme et n’en croit pas ses yeux ; pourtant, celle qui sourit et avance au bras d’un Comescu, c’est...Lauren Hunter !

Un peu plus tard dans l’ancien garage, Sam examine les photos que Kensi a ramenées. Pour lui, c’est Vance qui a envoyée Hunter, et sans doute travaille-t-elle sous couverture avec eux depuis longtemps. Callen réalise ce que ça veut dire, et se perd dans ses pensées, sous le regard inquiet de Sam. Qui imagine que Lauren a dû séduire le blond Comescu dans un bar, et se faire présenter à la famille au bout de quelques rendez-vous. Cela change leur plan, la présence de leur nouvelle directrice dans la maison sur la plage. Kensi s’interroge : ils ont un plan ? Elle se tourne vers Callen qui répond farouchement : « les tuer tous »!

Au QG, Vance est assis au bureau d’Hetty. Il contemple un badge du NCIS avant de l’envoyer en rejoindre d’autres dans un tiroir. Puis il compose le numéro de téléphone portable d’Hunter via un ordinateur portable, mais tombe sur un disque : son appel ne peut pas aboutir. Il soupire, visiblement inquiet.

Et à l’étage, Eric et Nell s’interroge sur la conduite à tenir : en parler ou pas au directeur...qui justement apparaît. Il n’apprécie pas de voir Eric manger, et lui rappelle la règle d’Hetty ; mais Nell fourre sa part de biscuit dans la bouche en insistant sur le fait que c’était une règle d’Hetty...Vance fronce les sourcils et change de sujet. Il veut qu’Eric traque le téléphone portable d’Hunter. Il le localise...dans la maison sur la plage de Roumanie. Celle-ci appartient aux   Comescu... Vance n’a aucune idée de comment Lauren a trouvé cette adresse ; ni pourquoi elle n’a toujours pas appelé...

En Roumanie, Deeks mange des glaces en surveillant la maison sur la plage. Il est un peu surpris du plan de Callen, que Kensi lui explique par téléphone ; et se demande surtout comment il entend appliquer son «  les tuer tous ». En plus, il en est à sa troisième glace et se demande si sa femme ne l’a pas largué-enfin sa sœur, si Kensi insiste...Il s’interrompt brusquement. Le type blond vient de sortir et manifestement l’a repéré. Il faut qu’il bouge, il rappellera Kensi plus tard.

Kensi raccroche. Dans le garage, Callen a mis sur sa tablette les photos prises par Deeks, avec Sam. Elle leur confirme ne pas avoir repéré de système de protection électronique, mais au moins une douzaine de gardes. Pour s’en débarrasser, il va falloir une diversion.

Deeks est maintenant très inquiet : trois types viennent droit sur lui ! Il enjambe le muret de la plage et traverse la route en courant. Les roumains se sont mis à courir aussi, la poursuite s’engage. Deeks pénètre dans un vieux bâtiment ; le blond ordonne à Lukas de le prendre à revers ; et au détour d’une ruelle, Lukas essaie de bloquer Deeks ; mais celui-ci a le dessus, le roumain est mis KO ; déjà ses copains sont là. Deeks recommence à courir  en hurlant qu’il déteste la Roumanie.

Il fait irruption dans le garage en criant qu’il a 3 prisonniers ; les autres le fixent : où ? Là, répond le flic, parce que les deux 1ers roumains entrent juste derrière lui. Le 3ème les rejoint pendant que Callen leur demande dans leur langue qui ils sont et s’ils peuvent les aider. Le blond lui fait son plus charmant sourire : bien sûr ! Sauf qu’il dégaine une arme, comme ses copains, et comme les agents. Deux roumains s’effondrent, le troisième, le blond, prend une balle dans le bras ; Deeks le finit par un grand coup de poing en concluant qu’il a donc fait un prisonnier et deux morts. Les autres lui reprochent de s’être fait repérer ; lui se défend – Callen a trouvé l’identité du type : Dracul Nicolae Comescu. Et Deeks la preuve qu’il ne s’est pas fait avoir : Dracul a dans la poche une feuille de papier avec 4 photos – celles qu’Alexa a montré à Hetty, celles prises à l’aéroport : les Comescu savaient très bien qui rechercher – et savaient qu’ils allaient venir !

Un peu plus tard, Dracul est attaché à une chaise, son bras bandé. Callen a les yeux fixés sur lui – l’air mauvais. Les autres discutent de la nouvelle donne: ils ne peuvent plus s’approcher de la maison ; sans doute là-bas ne sont-ils pas encore au courant qu’ils leur manquent 3 hommes, ceux-ci n’ayant pas eu le temps de passer un coup de fil pour avertir ; mais Sam est partisan de bouger au plus vite. Deeks s’interroge aussi sur Hunter : elle n’est pas sur la feuille, pourquoi ? Peut-être parce que sa couverture est encore intacte. Callen, toujours énervé, s’approche de Dracul et lui montre la photo d’Hunter : qui est-elle ? L’autre ne répond pas ; sa petite amie ? Toujours le même regard narquois ; Sam vient en aide à son copain, ils branchent le roumain qui se tait toujours ; G lui montre alors la photo d’Hetty : quel est son nom ? Dracul se décide : ils n’ont qu’à aller sonner à la porte et lui demander eux-mêmes... Pas mauvaise idée...

Dans la cuisine, la discussion se poursuit entre les deux femmes. Alexa dit qu’elle connaît tout du gamin sur la plage ! Il aurait dû mourir avec sa mère, c’était une erreur de l’avoir laissé vivre. Elle en sait plus sur lui qu’Hetty, ou G lui-même : qui il est, d’où il vient, son prénom... Mais ce qui l’intéresse, elle, c’est de savoir ce qu’a fait Hetty de si terrible pour avoir besoin de venir chez elle, et y mourir, afin de se faire pardonner. Mais Hetty secoue tristement la tête : ce n’est pas ce qu’elle a fait, mais ce qu’elle n’a pas fait, ce qu’elle n’a pas pu faire : la sauver ; sauver sa mère.

Dans la salle des OPS, Eric annonce qu’ils sont en ligne, prêts à suivre à la trace le téléphone d’Hunter pendant que Vance remercie au téléphone le colonel qui a rendu cela possible. Ils ont 15 secondes pour enregistrer toute l’activité des (très nombreux) téléphones portables dans un rayon de 3 km carrés autour de la maison sur la plage, et les données de celui d’Hunter. Celle-ci a passé trois coups de fil dans les dernières 24 heures à un téléphone de l’entreprise des Comescu. Ce téléphone est actuellement dans une zone où il ne semble y avoir qu’une activité très limitée – donc très peu de portables allumés ; sauf 4,  justement à côté de celui-ci. Ces 4 ont des numéros qui se suivent, sans doute achetés en même temps – des téléphones brûlés. Achetés à ...Prague ! Nell, Eric et Vance sont sûrs d’avoir trouvé Callen ; les 5 téléphones sont dans la même pièce ; donc aux choix : ils ont eu un Comescu ou  ce sont eux qui ont été capturés par les Comescu.  Vance demande à Eric d’envoyer un texto à chacun de ses ex-agents : peut-être l’un d’eux pourra-t-il  ou voudra-t-il répondre.

Dans l’entrepôt, Callen fait les 100 pas ; Sam est appuyé contre un poteau, Kensi donne un peu d’eau à Dracul. Deeks est penché sur un téléphone. Sam propose qu’ils  ligotent le roumain et appellent une ambulance une fois qu’ils auront nettoyé la maison sur la plage. Comme Callen ne répond pas et se contente de fixer Dracul méchamment, Sam lui demande s’il a autre chose en tête. Deeks les interrompt. Il a trouvé dans le répertoire de Comescu la photo de Hunter portant le nom d’Ilena Vadim. G attrape le téléphone, met la photo sous le nez de Dracul et lui demande sèchement de lui parler d’elle. L’autre ricane : ce n’est pas de cette femme là qu’ils doivent avoir peur. Callen le menace : il a intérêt à parler s’il veut sortir d’ici en vie. Cette fois Dracul se marre à l’idée qu’ils la prennent pour sa petite amie. Mais Callen est hors de lui, alors l’autre avoue qu’il la connaît depuis toujours : c’est sa cousine ! Stupeur de Callen, au moment où au-moins deux téléphones résonnent. Ils viennent tous de recevoir un texto que Sam montre discrètement à son copain : rappeler la maison ! Comme le disent Deeks et Kensi, « ils » les ont trouvés : Eric et Nell sont vraiment bons.

Le téléphone sonne dans la salle des OPS : c’est Callen, qu’Eric passe aussitôt sur haut parleur pour le directeur. Vance commence par un « vous êtes bien loin de chez vous, Agent Callen » qui le fait ricaner : depuis quelques heures il n’en est plus si sûr ! Vance lui demande des nouvelles de son équipe – ce n’est pas son équipe ! Le directeur corrige, l’équipe d’Hetty – à propos est-ce qu’ils l’ont retrouvée ? Callen lui donne les dernières nouvelles puis pose la question cruciale : est-ce que le nom d’Ilena Vadim lui dit quelque chose ? Manifestement pas, mais le coup d’œil qu’échangent Nell et Eric n’échappe pas à Vance. Les deux Geeks expliquent leurs découvertes ; Callen confirme qu’Ilena est la cousine de Dracul selon ses dires. Comme il n’a  aucune raison de mentir et que quelqu’un a rencardé les Comescu sur leur venue à Prague...Vance l’interrompt : les Comescu se livrent au trafic d’immigrants, il est plus que probable qu’ils payent des fonctionnaires corrompus pour les tenir au courant ; Callen admet que c’est une explication ; Vance rejette l’idée de l’autre explication quand le téléphone de Dracul sonne dans le garage : c’est Hunter !

Callen répond en Roumain, et Lauren se laisse prendre : « Dracul , où es-tu ? » G reprend l’anglais pour lui expliquer la situation. Hunter est seule, à l’extérieur de la maison. Dans la salle des OPS personne ne perd une miette de la conversation qui s’engage. Lauren dit qu’elle n’a pas encore vu Hetty, mais elle sait qu’elle est en vie : elle doit servir d’appât pour le coincer lui ! Comme il dit que ça marche, elle lui demande son plan, puis lui suggère de lui dire où il est. A la surprise générale, Callen le lui révèle ; Elle y sera dans 10 mn. Vance aimerait que son agent le mette au parfum ; à Callen qui ricane qu’il a rendu son badge, il explique que ce badge a seulement été oublié sur le bureau d’Hetty, et qu’il l’a mis en sécurité dans un tiroir. Le plan de Callen tient en deux mots : sauver Hetty ! Dans la salle des OPS, Eric regarde Nell avec inquiétude : Hunter est bien de leur côté ? La jeune femme interroge Vance du regard : mais celui-ci ne peut pas les rassurer...

Dans la cuisine, les deux femmes sont maintenant assises face à face. Alexa voudrait en savoir plus sur Hetty et la mère de Callen. Mais elle est interrompue par Hunter qui frappe à la porte. Hetty ne peut pas s’empêcher de sursauter en la voyant, et encore moins en entendant ce qu’elle est venue annoncer. Alexa dit qu’elle connaît le garage, et charge Lauren d’envoyer Vasile et les autres là-bas. Puis elle referme la porte et en retournant s’asseoir  explique  qu’Ilena a été emmenée au loin par son père à la mort de sa mère ; et qu’elle est revenue chez eux depuis deux ans – parce qu’elle est sa nièce...

Trois gros SUV quittent la maison de la plage. Callen et Sam les voient passer : Sam prévient aussitôt Deeks et Kensi de faire mouvement ! G est content, il en a comptés 12, soit plus encore qu’il espérait ! Mais pas Hunter ; Sam tempère son enthousiasme : ils auront vite fait de découvrir qu’ils ne sont plus là-bas ! Callen a déjà démarré, l’assaut est lancé ! Côté plage, Kensi et Deeks ont franchi la grille, et déjà tué deux gardes. Sam et Callen jaillissent de la voiture devant l’autre entrée. Ils courent, arme au poing – G revoit le petit garçon et le soldat de plomb posé au sommet de son château de sable, et la rage l’envahit. Ils tuent 3 hommes sur leur chemin ; quand ils entrent dans la cuisine principale, en voyant un type en costume lever son arme, Callen revoit le meurtre de sa mère...Il tire deux fois. Sam lui hurle : sur ta droite ; Callen se retourne, la haine brille dans ses yeux : il tire, l’homme s’effondre- G s’approche, puis à bout portant appuie encore deux fois sur la détente. Il écarte un rideau, pénètre dans un couloir : un homme descend l’escalier. G revoit le type qui vise soigneusement sa mère ; il descend l’homme de trois balles !

Puis il ouvre la porte de la petite cuisine : il voit Hetty et surtout Alexa qui se dresse devant lui. Qui lui dit qu’elle sait tout de lui...Il a son arme braqué sur elle, mais hésite – derrière lui, la porte s’ouvre : Hunter lui fait face, armée elle-aussi. Mais dans le dos de Callen ignorant du danger, c’est une autre arme qui s’apprête à faire feu- Hunter est la première à appuyer sur la détente ; la balle frôle la tête de G et frappe Alexa, qui n’a pas le temps d’achever son geste ; Hunter demande à Callen sous le choc, depuis quand il lui fait confiance ; il rétorque que cela ne date que du coup de feu (qui vient de lui sauver la vie). Hunter se penche sur Alexa et vérifie son pouls; Callen bout de curiosité – il demande à Hetty si tout va bien ; comme elle cache sa douleur et opine de la tête, il s’attache aux pas de Lauren. Il vient de réaliser qu’elle n’a pas vraiment joué avec Dracul dans son enfance ! Celle-ci confirme : il s’agit de la vraie Ilena, aujourd’hui mariée et heureuse en Argentine ; et qui ne veut plus rien avoir à faire avec sa famille roumaine ! Elle prend une grosse clé qu’Alexa  portait  au cou et ouvre un placard au fond de la cuisine, G sur ses talons. Elle est donc revenue sous les traits d’Ilena (la famille avait besoin de croire à ce retour) pour récupérer « ça » : un ordinateur portable qu’elle emporte hors du placard qui est en fait un petit bureau bourré de classeurs et autres étagères.

Sam apparaît à la porte de la cuisine : Callen est OK,   donc il est temps pour Hetty de siffler la fin de la partie : Deeks et Kensi les attendent à la voiture. Hetty hoche une nouvelle fois la tête, essaie de se lever ; Sam qui s’était rapproché de son copain sent que quelque chose ne va pas. Il jette un regard sur elle et s’écrie « Hetty » ! G, alerté par le ton de sa voix, tourne la tête : Hetty pousse un grognement, se lève lentement, sa main glisse sur la table et laisse une trace ensanglantée...Elle retombe lourdement ! Les deux agents se précipitent. L’écran devient noir... Seul résonne l’écho d’un corps heurtant le sol...

                ---------------------------------  FIN  ----------------------------- 

 

[Callen, Sam, Deeks et Kensi sont entrain de marcher à Prague.]

VANCE : Hetty a démissionné.

SAM : Qui êtes-vous ?

HUNTER: Lauren Hunter, Je la remplace.

VANCE: Zulu-November

DEEKS: Opération Comescu

VANCE: Vous n'êtes plus sur cette affaire, agent Callen. L'opération Comescu vous concerne de bout en bout.

[Callen est résigné, comme Sam, Deeks et Kensi]

VANCE : Trouvez-là, avant qu'ils ne se fassent tous tuer.

[Prague : L’équipe arrive dans la maison des Comescu et des coups de feu retentissent]

CALLEN : Hetty est en vie.

SAM : Où ?

[Une maison sur la plage.]

FEMME (parlant en Czech) : Au bord la mer Noire, en Roumanie.

[Callen a un flash d’un petit garçon qui reçoit la figurine d’un soldat de la part d’un homme avec un tatouage roumain sur cette même plage]

[Maison des Comescu]

HETTY : J’ai un message pour le chef de famille Comescu.

ALEXA : Je suis le chef de famille.

HETTY : Callen est mort il y a trois semaines.

ALEXA : Pourquoi devrais-je vous croire ?

HETTY (en roumain) : Parce que nous sommes de la même famille.

--------------------------------------------------------------------------------------------

[Dans la cuisine des Comescu, Hetty et Alexia sont assises face à face. On entend des coups de feu au loin]

HETTY : Ils arrivent.

[Alexia fini de couper ses légumes à côté de Hetty, les coups de feu continuent au loin, puis un coup de feu retentit dans la cuisine. Hetty gémit, se touche le ventre et voit qu’elle saigne. Elle ne dit pas de mots. Alexia pose l’arme sur la table.]

ALEXA : Qu'ils viennent.

[53 minutes avant dans la cuisine, un homme ouvra la porte et Hetty apparut]

HOMME : attendez ici

[Il ferma la porte et laissa Hetty toute seule. Elle observa la pièce et Alexia rentra à ce moment là]

ALEXA : Les meilleurs fruits, ramassés à la main.

HETTY : Dulceata

ALEXA : je l'ai appris de ma mère. Qui l'avait appris de la sienne. Et de sa mère encore avant. Ainsi de suite.

HETTY : Une tradition familiale... préservée.

ALEXA : Certaines choses doivent être protégées plus que d'autres.

HETTY : Je suis d'accord. Cette vendetta dure depuis combien de temps ?

ALEXA : Depuis la guerre.

HETTY : Maintenant… c'est terminé.

ALEXA : Vraiment ?

----------------------------------------------------------------------------

[A la plage. Callen vit encore une fois dans son esprit le petit garçon. Il y avait 2 hommes et les jambes d’une femme. Un des hommes lui donna la petite figurine de soldat et l’autre se positionna devant la femme et lui tira dessus.]

[Retour au présent]

SAM : Je veux savoir si ça va aller.

[Callen leva lentement les yeux sur son partenaire]

SAM : Je répète, je veux savoir si ça va aller.

CALLEN : Je vais bien.

SAM : Parce que si ça va pas et que tu craques au moment de couvrir mes arrières, j'aimerais le savoir.

CALLEN : C'est la mer Noire. [Il regarde sur l'épaule de Sam]

SAM [déconcerté] : Oui, en effet.

CALLEN : J'ai toujours cru que c'était le Pacifique. La Californie.

[Kensi et Deeks écoutaient]

SAM : Tu sais où on est.

CALLEN : En Roumanie.

SAM : On doit trouver une planque, et élaborer un plan.

CALLEN : Il y a des ateliers pas loin, et des vieux entrepôts. Souvent des garages.

[Sam regarda Kensi et Callen]

SAM : De préférence dans une allée, au cas où on doit se tirer en vitesse.

DEEKS : Atelier, entrepôt et allée. Reçu.

[Lui et Kensi s’en vont. Callen continu de regarder la mer]

SAM : Comment tu sais ça ?

CALLEN : Je suis né ici.

[Au centre de commandement de l’OPS. Eric est sur son ordinateur. Nell arrive avec de la nourriture et des boissons]

ERIC : Wow Wow Wow ! Qu'est-ce que tu fais ?

NELL : Sucre roux et café noir. En grain, pas en poudre. Et des Oreos... si t'en veux.

ERIC : Nourriture et boisson interdites ici.

NELL : Qui le saura ?

ERIC : Même, ce n’est pas bien.

NELL : Elle n'est pas là, Eric.

ERIC : C'est vrai.

NELL : Elle a démissionné.

ERIC : Oui, aussi.

NELL : Elle est en Europe de l'est.

ERIC : Sûrement.

NELL : Elle n'a aucun pouvoir sur ce que tu fais, dis, ou les règles que tu enfreins.

[Elle pose le sac avec les Oreos sur la table]

ERIC : Et pourtant...

[Il prend la tasse de café]

ERIC : Des Oreos, c'est ça ?

[Nell sourit. Derrière elle est affichée une grande carte de l’Europe de l’Est]

NELL : Aucun paiement par carte. Aucune réservation d'hôtel. Aucun contact. Rien depuis que le taxi a déposé Hetty à cette adresse dans Prague.

ERIC [qui retourne sur son ordinateur] : La famille Comescu possède ce bâtiment. Voyons... C'est résidentiel. Probablement une planque ou une boîte postale, rien de notable.

[2 bips d’ordinateur : un message apparait sur les écrans]

NELL : Quoi ?

ERIC : Une dépêche venant de Prague. Une fusillade a éclaté à cette adresse la nuit dernière. Elle est attribuée à une guerre de gangs.

[Vance apparait dérrière eux]

VANCE : Cinq morts. Tous étaient Roumains. Dont un Comescu.

[Sur le large écran, un journal télévisé parle de la fusillade de Prague.]

VANCE : Je viens d'avoir Interpol. Ça ressemblait plus à une opération militaire qu'à une fusillade inter-gangs.

NELL : Quand ?

VANCE : Juste après 22h, heure locale.

ERIC : Callen et les autres sont arrivés à Prague 6 h avant.

[Vance se rapproche et regarde droit dans les yeux de Nell]

VANCE : Officiellement, seul un agent se trouve là-bas.

NELL : Oui, Directeur, et vous êtes venus précisément nous le rappeler.

[Eric est encore choqué mais Vance sourit et fait un signe de tête avant de quitter l’OPS.]

NELL : Directeur ? Cet agent... Serait-ce l'agent Hunter ?

VANCE : L'agent Hunter enquête sur une ancienne employée.

NELL : Qui serait Hetty.

VANCE : Oui Mademoiselle Lange

NELL : hum…Des nouvelles de l'agent Hunter ?

[Vance jette un coup d’œil à Eric]

VANCE : Tenez-moi au courant de ce que vous trouvez.

[Vance quitta l’OPS]

[Roumanie. Callen, Deeks, Kensi et Sam entre dans l’entrepôt –pleins de vieilles voiture.]

DEEKS : Alors... À en juger la poussière, on est tranquille pour un bout de temps.

SAM : On doit découvrir contre qui on se bat. Les Comescu doivent savoir pour la fusillade, mais on est venu vite. Ils nous attendent, mais pas si tôt.

KENSI : Et si Hetty était déjà partie ? Si elle n'était déjà plus dans cette maison ?

CALLEN : Elle est ici. Ils ne l'ont pas déplacée.

DEEKS : Explique ?

CALLEN : C'est ici qu'ils vivent. Qu'ils se sentent en sécurité.

[Sam sort un appareil photo et le donne à Kensi.]

SAM : Jouez les touristes. Faites le tour de l'enceinte, compter les têtes. 30 minutes max.

KENSI : Compris.

[Kensi et Deeks sortent de l’entrepôt.]

SAM : T'as 30 minutes.

CALLEN : Pour faire quoi ?

SAM : Me dire ce qu'il s'est passé sur la plage.

[Callen le regarde fixement.]

 [A la maison des Comescu. Dans la cuisine, Alexia coupe les légumes, debout devant Hetty qui est assise.]

ALEXA : Alors... Vous êtes de la famille. Une Roumaine. Une gitane.

HETTY : Je suis née après la guerre, dans un camp de réfugiés à Bucharest.

ALEXA : Et vos parents ?

HETTY : Deux années... dans un camp de concentration. Mon père est mort deux mois avant ma naissance. Ma mère...deux jours après. Une famille m'a élevée à l'intérieur du camp. C'était également des Roms.

ALEXA : Quel était le nom de cette famille ?

HETTY : Pavlenco.

[Alexa s’arrêta et regarda fixement Hetty.]

ALEXA : Vous mentez.

HETTY : Je ne mens certainement pas, Alexa.

[Alexa sorti des photos de sa poche et les posa sur la table.]

ALEXA : Prises hier à l'aéroport de Prague.

[Hetty fixa Callen sur la photo]

ALEXA : Vous mentez, Henrietta.

[Photo de Sam]

ALEXA : Vous mentez.

[Photo de Kensi]

ALEXA : Vous mentez.

[Photo de Deeks]

ALEXA : Vous mentez.

[Hetty fixa les photos.]

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[Les photos sur toujours sur la table. Alexa les pointa avec son couteau.]

ALEXA : Vous avez tué deux de nos hommes à Prague. Et eux cinq de plus. L'un d'eux était un neveu.

HETTY [Elle regarda Alexa dans les yeux] : Et vous faites de la soupe.

[Alexa retourna à ses légumes]

ALEXA : Ces agents... ils viennent pour moi ?

HETTY : Non, pour moi.

ALEXA : Pour vous tuer ?

HETTY : Non, pour me sauver.

ALEXA : Vous essayez de sauver celui-là en m'apportant la preuve de sa mort.

HETTY : Appelez ça une dernière tentative pour mettre fin à l'effusion de sang entre sa famille et la vôtre.

ALEXA : Vous saviez que ça allait échouer, c'est pourquoi je me demande, Henrietta Lange, pourquoi, exactement, êtes-vous venue ?

[Hetty la regarda dans les yeux]

[A l’OPS. Eric mange des Oreos et Nell apporte du lait]

ERIC : Elle y est allée pour protéger Callen.

NELL : Callen est parfaitement capable de se protéger lui-même.

ERIC : C'est certain.

NELL : Donc, pourquoi y est-elle allée ?

ERIC : Le Directeur Vance disait que le fichier était léger. Peut-être il manquait des preuves pour lancer une opération.

NELL : Mais elle devait savoir que Callen irait à sa recherche.

ERIC : Partout où va Callen, Sam y va, et Kensi aussi.

NELL : Et Deeks.

ERIC : Alors ne pouvant lancer l'opération, elle décide d'y aller elle-même, sachant qu'ils viendront tous la secourir ?

NELL : Un gambit désespéré.

ERIC : Elle avait d'autres choix ? Ils s'en seraient pris à Callen. L'attaque est la meilleure défense.

NELL : Attends, tu as dit quoi ?

ERIC : L'attaque est la meilleure défense ?

NELL : Non, non, avant ça, tu as dit que c'était un dossier léger.

ERIC : Pas moi, le Directeur Vance. Il l'a dit à Callen.

NELL : OK, mais le dossier qu'Hetty a effacé était conséquent... 20 MO, au minimum, des centaines de pages.

ERIC : Peut-être que c'était une diversion pour qu'on arrête de chercher ?

NELL : Deux dossiers. Un gros dossier pour la diversion, et un plus léger, et si elle en a seulement effacé qu'un...

ERIC : Alors le vrai dossier Comescu est toujours là.

[Ils se précipitèrent sur leurs ordinateurs]

 

[Roumanie. Dans l’entrepôt. Sam et Callen vérifient leurs armes]

SAM : Tu vas me dire ce qui t'a effrayé ?

CALLEN : Tu as dit que j'avais 30 minutes, ça en fait seulement sept.

SAM : Combien ça t'a pris pour me le dire ?

CALLEN : Environ une minute.

SAM : Alors il t'en reste 22.

CALLEN : Bien. C'est la troisième fois que tu démontes ce pistolet. Tu vas l'user.

SAM : Contente-toi de recharger ton arme, OK ?

[Callen soupira et laissa tomber son arme, regarda fixement Sam et hésita. Sam le regarda, l'attente. Callen s'assied et commença à parler]

CALLEN : Ces souvenirs dont je t'ai parlé... le type me donnant un petit soldat. Je croyais que ça avait eu lieu sur une plage locale où jouaient les enfants. Je faisais un château de sable. C'est là d'où je viens, Sam.

SAM : Comment tu peux en être si sûr ?

CALLEN : Je me souviens...d'une femme. Ma mère. Ils l'ont tuée.

[Sam et Callen échangèrent un long regard]

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[Dans la cuisine des Comescu]

HETTY : Si vous me racontiez... comment tout ceci a débuté... je vous dirais pourquoi je suis venue.

[Alexa continua de couper les légumes]

ALEXA : Pendant la guerre... mon grand-père a fait ce qu'il avait à faire pour protéger sa famille. La protéger des camps de la mort. À la fin de la guerre, il y a eu un coup d'État. Le pouvoir en place a changé. De quelqu'un sur qui le gouvernement pouvait compter, mon grand-père est devenu quelqu'un de méprisable. Il y avait un Américain. OSS. Vous connaissez l'OSS ?

HETTY : Maintenant la CIA.

ALEXA : Cet Américain a traqué mon grand-père et l'a tué, en même temps que deux de ses frères. Cet agent de l'OSS était le grand-père de Callen.

HETTY : Et la famille Comescu a répondu de quelle manière ?

ALEXA : Ça a pris deux ans pour le trouver. Il avait épousé une Rom, ils avaient... un enfant. C'est mon père qui l'a trouvé. La mère et l'enfant...une fille, se sont enfuies en Amérique.

HETTY : Mais ça ne s'arrête pas là.

ALEXA : 25 ans plus tard, la fille est revenue. Elle avait changé de nom. Elle avait deux enfants. Une fille et un garçon. Mon père a juré sur la tombe de son père d'exterminer leur lignée. Elle est morte pas très loin d'ici sur la plage pendant que son fils jouait.

HETTY : Il ne partira pas facilement.

ALEXA : Non, en effet. C'est dans son sang. Pourquoi êtes-vous venue ?

HETTY : Pour faire amende honorable.

[Sur la plage, Kensi pose pour l’appareil photo de Deeks, derrière elle se trouve la maison des Comescu…]

DEEKS : Un beau sourire. Celle-là sera pour l'album.

KENSI : Pour quel album ?

DEEKS : Lune de miel ?

KENSI : Lune de miel ? On passe notre lune de miel en Roumanie ?

DEEKS : La Roumanie Romantique. Regarde cet endroit, c'est parfait.

KENSI : Ouais ? Eh bien, je ne vois pas de bague à ce doigt, mon amoureux.

DEEKS : C'est de ta faute, chérie, tu l'as enlevée pour aller nager.

KENSI : Nager ? Et nos maillots de bain sont... ?

DEEKS : Optionnels

[Kensi sourit]

DEEKS : Nos maillots de bains sont facultatifs. Tu sais quoi ? Les maillots de bain sont facultatifs là-bas, et [il regarda la caméra] ouais, les piles sont complètement chargées. On peut faire ça.

KENSI : Je suis vraiment désolée, pas aujourd'hui, petit frère.

DEEKS : Petit frère... tu plaisantes ? Pourquoi on est toujours frère & sœur ?

KENSI : Ce sont des vacances en famille, donc continue les photos.

DEEKS : Très bien.

[Il zooma sur un homme qui regardait la plage de la maison.]

KENSI : Deux types sortent de la maison.

[Un blond et un brun ferment la porte derrière eux]

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[A l’OSP]

NELL : Eh bien, le disque principal n'a pas été partitionné.

ERIC : Rien sur l'utilisateur ou sur de nouveaux fichiers.

NELL : Ce n’est pas là.

ERIC : Il doit être là. Il ne peut être nulle part ailleurs.

[Ils soupirèrent tous les 2]

NELL : OK, si tu étais Hetty, où cacherais-tu un fichier, sur un serveur où personne d'autre ne doit le trouver ?

ERIC : À la vue de tous.

[Ils se regardèrent]

NELL : Elle n'aurait pas fait ça ?

[Il tapa sur l’ordinateur et celui-ci bippa]

ERIC : Elle en a fait une copie et placé là. Le dossier Comescu a toujours été là.

[C’est un dossier secret et l’ordinateur demanda un mot de passe]

ERIC : Et maintenant ?

NELL : Zulu-November-Tango-1179...

[Eric tappa le code]

NELL : le code d'accès du directeur.

[Eric se stoppa]

ERIC : On pourrait être virés.

NELL : Ton ordinateur !

[Eric rentra le mot de passe. Des fichiers et des photos apparaissaient su l’ordinateur]

NELL : On dirait que quelqu'un a eu accès à l'album de famille des Comescu.

ERIC : Les légendes ont été traduites.

ERIC : "Vasile avec Dracul et Ilena à son anniversaire, 1987."

ERIC : "Ilena avec tatie Alexa à la maison de la plage."

ERIC : "Dracul, Vasile, Ion, Alexa, et Ilena chez oncle Petru, janvier 2011."

NELL : Regarde le visage d'Ilena... il est complètement flou.

ERIC : "Fête du retour d'Ilena à la maison, 2009."

NELL : Peux-tu le déflouter ?

ERIC : Peut-être.

[Sur la plage, la caméra clignota]

DEEKS : Voilà, ils arrivent.

[Les deux hommes attendaient une voiture, qui s’arrêta devant eux. Ils ouvrèrent la porte et aidèrent gentiment et tendrement une femme à sortir.]

DEEKS : Une visiteuse.

[A l’OPS]

NELL : Pourquoi les Comescu ont-ils flouté son visage ?

ERIC : Ça a été fait après le téléchargement sur nos serveurs. Les Comescu n'ont rien fait. C'est nous.

[Ils fixaient l’écran qui essayé de déflouter la photo]

[Sur la plage]

DEEKS : C'est un accueil assez chaleureux. Ils se sont forcément déjà rencontrés.

[A l’OPS]

NELL : C'est pas possible.

[Eric et Nell étaient choqués]

[A la plage. Deeks arrêta de prendre des photos et apparu déconcerté]

KENSI : Quoi ? Qui est-ce ?

[Deeks pris de nouvelles photos et zooma sur la tête de la femme]

DEEKS : C’est Hunter !

[Il n’en croyait pas ses yeux]

 -------------------------------------------------------------------------------------------------

[A l’entrepôt, Kensi montra les photos à Sam et Callen]

SAM : Vance a dû l'envoyer.

KENSI : Comment elle savait où les trouver ?

SAM : Elle doit être sous couverture. Elle est déjà allée à la maison de la plage.

[Callen réalisa ce que ça voulait dire]

KENSI : Oui, ils se connaissent.

[Sam observe son copain marchant plus loin, perdu dans ses pensées]

SAM : Elle est sous couverture... Elle le cible, provoque une rencontre dans un bar ou à la gym, sort avec lui. Elle est présentée à la famille. C'est ce que je ferais.

KENSI [en regardant Callen] : Qu'est-ce qu'on fait ?

SAM : Qu'elle soit à l'intérieur change le plan.

KENSI : On a un plan ?

CALLEN : Oui. Tous les tuer.

[Le bureau d'Hetty. Vance regarde un insigne NCIS et le jette dans un tiroir. Il tape le nom d’Hunter sur un ordinateur. Sa photo apparaît, avec des numéros de téléphone. Il appuie sur un d'entre eux sur l'écran; l'ordinateur donne des signaux sonores et la numérotation de démarrages]

VOIX DE FEMME : L'usager que vous souhaitez joindre est actuellement hors de portée ou indisponible. Merci de...

[Vance soupira et parut inquiet]

[A l’OPS. Il restait seulement 1 Oreos et Eric et Nell le voulaient. Nell a été plus rapide. Eric est un peu triste]

NELL : On doit le dire au directeur.

ERIC : Qu'on a utilisé son mot de passe pour ouvrir un dossier secret défense ?

[Nell donna à Eric la moitié de son Oreos]

NELL : Il doit savoir ce qu'il y a dedans.

ERIC : Je n'en suis pas sûr. Hetty avait deux fichiers. Peut-être même plus. Elle ne lui montrait que le nécessaire.

NELL : Du genre déni plausible ?

ERIC : Hetty est plutôt du genre à sauver ses fesses.

NELL : Ok Eric. Mais Hetty ne travaille plus ici. Notre chef maintenant, c'est le directeur Vance.

[Vance entra dans l’OPS]

NELL : Et il l'a toujours été.

NELL : Directeur Vance.

VANCE : Hetty n'avait pas interdit la nourriture dans cette salle ?

ERIC : Si, en effet.

[Il cacha son Oreos dans son dos]

VANCE : Avez-vous du nouveau ?

ERIC : Rien.

NELL : Rien de concret.

VANCE : Vous devez localiser un GPS actif.

NELL : Qui cherchons-nous ?

VANCE : L'agent Hunter.

[Eric toussa]

NELL : Très bien.

ERIC : Localisation du GPS. Superposition de la pictométrie. Elle est dans une maison de plage sur la mer Noire. Ou du moins son GPS.

VANCE : À qui appartient cette maison, Eric ?

ERIC : Elle appartient à une compagnie enregistrée aux îles Caïmans. CF&Q Limited. Trois directeurs nommés : Alexa Comescu, Vasile Comescu et Dracul Comescu. Comment dit-on "bingo" en roumain ?

NELL ET VANCE : Bingo.

VANCE : Dans le camp de l'ennemi.

NELL : Comment savait-elle où aller ?

VANCE : Très bonne question, Mlle Jones. Pourquoi n'a-t-elle pas appelé ?

 

[A la plage. Deeks mangeait une glace. Kensi l’appela sur son téléphone]

 KENSI : Voilà les instructions de Callen.

DEEKS : Alors c'est ça le plan ? Tous les tuer ?

KENSI : yep

DEEKS : Quelqu'un a imaginé comment s'y prendre ?

KENSI : Pas encore.

DEEKS : Bon, d'accord. Écoute... j'en suis à ma 3e glace, et je me demandais si ma jeune épouse m'avait plaqué, mais...

KENSI : Tu veux dire ta sœur.

DEEKS : D'accord, si tu veux.  Ma sœur.

KENSI : Merci.

DEEKS : Et j'étais... Attends.

KENSI : Quoi ?

[L’homme qui avait accueilli Hunter remarqua Deeks]

KENSI : Deeks, Allô ?

DEEKS : Je me sens un peu exposé, là. Je vais bouger. Je te rappelle.

[A l’entrepôt. Kensi raccrocha. Callen regardait toutes les photos prises par Deeks]

SAM : Deeks va bien ?

KENSI : Oui, il change de position.

SAM : Sécurité électronique ? Caméras ? Détecteurs ?

KENSI : Beaucoup de gardes. Au moins 12 à l'extérieur, peut-être plus à l'intérieur.

CALLEN : Il faudra les faire sortir.

SAM : Créons une diversion.

[A la plage. 3 hommes marchent en direction de Deeks]

DEEKS : Super.

[Il jette sa glace dans une poubelle et commence à traverse la route pour aller à l’ opposé des hommes. Aussitôt qu'il court, les hommes lui courent après. Deeks entrent dans un entrepôt]

 LE ROUMAIN BLOND [En roumain] : Lucas

[Lucas change sa voie, l'homme blond et le 3ème courent juste derrière Deeks. Marty est hors du bâtiment, dans une allée. Au coin de la rue, Lucas essaye de lui de lui donner un coup de poing, ils se battent.]

DEEKS : Vraiment ?

[Il assome Lucas]

LE ROUMAIN BLOND [En roumain] : Lucas

[Deeks recommence à courrir car les 2 autres hommes sont très près]

 DEEKS : Je hais la Roumanie !         

 

[A l’entrepôt]

KENSI : Des escaliers mènent à la plage, mais la plage est bien gardée...

[Deeks rentre en courant]

DEEKS : J'ai trois prisonniers.

SAM : Où ?

DEEKS : Derrière moi.

[L’homme blond et l’autre sont maintenant à l’intérieur de l’entrepôt]

CALLEN [en roumain] : qui êtes-vous ?

[Le «3ème homme arriva]

CALLEN : On peut vous aider ?

L’HOMME BLOND : Oui je pense

[Il saisit son arme à feu, tous font le même, il y a un tir; Sam, Kensi et Callen tuent 2 hommes, frappe l'homme Blond; Deeks le finit en donnant un coup de poing à son visage]

DEEKS : D'accord, un seul prisonnier. Et deux morts. Fini !

[Il attache l’homme qui grogne en roumain]

KENSI : Tu as été repéré ?

DEEKS : Non !

SAM : Tu as définitivement été repéré.

DEEKS : Pas à cause de ce que j'ai fait.

KENSI : Une glace de trop...

[Callen trouva la carte d’identité de leur prisonnier dans sa poche]

CALLEN: Dracul Nicolae Comescu.

[Deeks trouva un morceau de papier]

DEEKS : Bien, je n'ai définitivement pas été repéré ! Ils savaient qui chercher.

[Il sortit les photos prisent d’eux à l’aéroport]

DEEKS : Quelqu'un savait qu'on venait.

----------------------------------------------------------------------------------------------

 [Dracul Comescu était assis sur une chaire. Il avait un bandage sur son bras blessé. Callen le fixait]

DEEKS : Ce qui limite nos options.

KENSI : Si on s'en approche à plus de trente mètres, on est cuits. Et on ne sait toujours pas si Hetty est là.

SAM : Ils ont prévenu leurs copains ?

DEEKS : Je n’ai pas attendu de le savoir. Dès que j'ai été repéré... trouvé, j'ai filé. Ils essayaient de me mordre. Peut-être pas.

SAM : Il faut agir avant qu'on remarque leur absence.

DEEKS : Et pour Hunter ? Ils n'ont pas sa photo.

[Callen a l’air en colère]

SAM : On suppose que sa couverture n'est pas grillée.

KENSI : Quelle couverture ?

[Callen pris l’appareil photo et lui montra Hunter]

CALLEN : Qui c'est ? C'est une jolie femme, Sam. Sa petite amie ?

SAM : Le genre à vouloir un homme avec du pouvoir et de l'argent. Tu as du pouvoir et de l'argent, Dracul ?

SAM : Il me semblait bien. C'est juste un musclé, très loin d'être le chef de la famille.

CALLEN : Et elle ?

[Il montra la photo d’Hetty]

CALLEN : Qui est-ce ?

DRACUL : Allez sonner et demandez-lui vous-même.

SAM : Bonne réponse.

CALLEN : On va faire ça.

 

[Dans la cuisine des Comescu]

HETTY : Que savez-vous de l'enfant sur la plage ?

ALEXA : Son heure aurait dû arriver en même temps que celle de sa mère. Ce fut une erreur. Et maintenant, c'est un homme.

HETTY : Vous le connaissez donc bien.

ALEXA : Mieux que vous. Mieux qu'il ne se connaisse lui-même. Qui il est. D'où il vient.

HETTY : Il porte le nom de son grand-père, Callen.

ALEXA : Oui

HETTY : Et son prénom ? Le connaissez-vous ?

ALEXA : Qu'avez-vous fait de si terrible qu'il vous faille venir chez moi et mourir pour vous faire pardonner ?

HETTY : Pas ce que j'ai fait, mais ce que je n'ai pas fait. Ce que je n'ai pas pu faire. La sauver. Sauver sa mère.

 

[A l’OPS. Vance est au téléphone derrière Eric qui est sur son ordinateur et Nell qui regarde]

VANCE : Et nous voilà en ligne.

ERIC : Prêt à localiser le portable d'Hunter.

VANCE [au téléphone] : Colonel, merci de permettre ceci.

COLONEL : Prenez soin de vous.

VANCE : Vous aussi.

ERIC : Orbite basse, angles obliques... La couverture risque d'être mauvaise.

VANCE : Combien de temps, Eric ?

ERIC : On a programmé une petite zone-cible de trois km², le chrono est inférieur à 15 secondes,  et débute dans 10.

VANCE : Sur le grand écran, Eric.

ERIC : Et on reçoit les infos.

[Ils regardent tous l’écran et attendent le bip de l’ordinateur. Sur la carte, des douzaines de lumières apparaissent à côté de la maison de la plage]

ERIC : Chaque point lumineux est un GPS de portable en service.

NELL : Les Roumains adorent leurs portables.

ERIC : Fin de la capture de données dans 3, 2, 1. Et voilà, c'est fini.

ERIC : On l'a eu, j'espère. Il faut juste la superposer avec notre image satellite et on est bon pour aller à la pêche.

[Eric mais une nouvelle carte sur l’écran]

NELL : Voyons voir. Le portable de l'agent Hunter. Commençons par le plus facile. Vérifions parmi tous les appels des dernières 24H et les appels sortants. Et on a un gagnant. Trois appels au même numéro. Celui d'un portable appartenant à la même entreprise de la famille Comescu qui détient la maison de la plage.

VANCE : Recherche locale, Eric.

NELL : On l'a. Le portable est juste à quelques blocs de la position actuelle de Hunter. Non résidentiel. À mon avis une petite zone industrielle. C'est la crise. Très peu de portables actifs. Cependant, 4 sont dans le même bâtiment que notre gars.

ERIC : Qu'importe qui il est, il a de la compagnie.

NELL : Les 4 numéros se suivent. Ils ont donc été achetés en même temps.

ERIC : Téléphone prépayé

VANCE : Achetés où, Eric ?

ERIC : Hier à l'aéroport de Prague. On vient de trouver Callen.

VANCE : Ou leurs portables.

NELL : Ils sont proches les uns des autres. Probablement la même pièce. Ce qui veut dire qu'ils pourraient détenir un des Comescu.

VANCE : Ou les Comescu pourraient tous les détenir. SMS, Eric.

ERIC : À qui ?

VANCE : Aux quatre. Peut-être que l'un d'eux répondra.

[A l’entrepôt. Callen marche, Sam est posé sur un pillier et Dracul boit de l’eau que Kensi lui a donné]

 SAM : Que veux-tu faire de lui ? On pourrait l'attacher, appeler une ambulance, dès qu'on aura fini avec la maison de la plage.

[Callen ne répondit pas, il fixa Dracul]

SAM : Ou as-tu un autre plan en tête ? À toi de décider.

DEEKS : J'ai trouvé quelque chose. C'est dans son répertoire.

[Deeks montra à Callen le téléphone de Dracul. La photo d’Hunter apparait avec le nom d’Ilena Vadim. Callen prit le téléphone et s’approcha de Dracul]

CALLEN : Parle-moi d'Ilena.

DRACUL : Ce n'est pas elle que tu devrais craindre.

CALLEN : Si tu veux sortir d'ici en vie, parle-moi d'elle.

DRACUL : Tu penses que c'est ma copine ?

CALLEN : Dis-moi !

DRACUL : Je la connais depuis toujours. On jouait ensemble quand on était petits. Ilena est ma cousine.

[2 téléphones ont sonné]

DEEKS : Je ne m'attendais pas à un appel.

KENSI : Ils nous ont retrouvés.

DEEKS : Eric est doué.

KENSI : Eric et Nell sont doués.

[Sam rejoins Callen et lui montre l’appel sur son téléphone]

 

[A l’OPS. Un téléphone sonne et Eric répond]

ERIC: Ici Eric.

CALLEN: C’est Callen.

ERIC: Je te passe le directeur Vance.

[Il se tourne vers le directeur]

ERIC : C'est Callen.

VANCE : Vous êtes loin de la maison, agent Callen.

[A l’entrepôt, Callen glousa]

CALLEN : Il y a quelques jours, j'aurais été d'accord. Maintenant, plus tellement.

VANCE : Votre équipe va bien ?

CALLEN : Pas mon équipe.

VANCE : L'équipe d'Hetty alors.

CALLEN : On va bien.

VANCE : Vous l'avez trouvée ?

CALLEN : Elle est dans une maison sur la plage près d'ici.

VANCE : Je vois. Rien d'autre ?

CALLEN : Ils savaient qu'on venait. Ils nous suivaient depuis notre arrivée à Prague.

[A l’OPS]

CALLEN : Connaissez-vous le nom, Ilena Vadim ?

[Nell et Eric se regardèrent]

 VANCE : Pas moi, mais il me semble qu'Eric et Melle Jones oui.

[Les geeks se regardèrent à nouveau et on pouvait lire dans les yeux d’Eric : « dis-lui »]

NELL : Il y avait deux dossiers sur les Comescu sur le serveur.

[Eric tapa sur l’ordinateur et mis une photo du dossier sur l’écran]

ERIC : La tête d'Ilena a été floutée.

NELL : Eric l'a rendue nette. Ilena Vadim et l'agent Hunter semblent être la même personne.

VANCE : L'agent Hunter a récupéré des infos en Roumanie sur la famille Comescu ces trois derniers mois.

ERIC : Mais certaines des photos remontent à plus de trois mois.

VANCE : Combien de temps ?

ERIC : Au moins deux ans. Certaines remontent à son enfance.

NELL : Les photos suggèrent qu'elle fait partie de la famille.

CALLEN : Cousins, selon Dracul Comescu.

VANCE : Et vous le croyez, Callen ?

[A l’entrepôt]

CALLEN : Il n'a pas de raison de mentir. Quelqu'un les a prévenus de notre arrivée.

[A l’OPS]

VANCE : Les Comescu sont dans le trafic d'êtres humains. Ils payent des officiers corrompus pour rester informer.

[A l’entrepôt]

CALLEN : D'accord, c'est une explication.

VANCE : Je ne veux pas croire à une autre explication agent Callen.

[Un téléphone sonna sur la table]

[A l’OPS]

ERIC : Appel entrant... Portable des Comescu.

[A l’entrepôt]

ERIC : C'est Hunter.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

[Le téléphone de Dracul continua de sonner, Callen décrocha]

CALLEN [en roumain] : Oui ?

HUNTER [en roumain] : Dracul, où es-tu ?

CALLEN : Il est avec moi

[Dehors la maison de la plage]

HUNTER : Callen ! Vous êtes déjà là !

[A l’entrepôt]

CALLEN : Dracul ne peux pas répondre.

HUNTER : Il est mort ?

CALLEN : Blessé.

HUNTER : Où es-tu ?

CALLEN : Assez proche, pour te voir arriver à la maison de la plage.

CALLEN : Hetty ?

HUNTER : Je ne l'ai pas encore vu. Mais il la garde en vie, pour te faire sortir.

CALLEN : Eh bien, ça marche.

HUNTER : Comment veux-tu procéder ?

CALLEN : Je suis ouvert aux propositions

HUNTER : Dis-moi où tu es

CALLEN : Un vieux garage. À deux blocs de la rue principale, un bloc au sud. Il y a une pompe à essence cassée devant.

HUNTER : Donne-moi dix minutes.

CALLEN : Dix minutes.

[Ils raccrochèrent. Il était encore en ligne avec l’OPS]

CALLEN : Vous avez entendu ?

VANCE : Agent Callen, avez-vous un plan ?

CALLEN : Je ne suis plus un agent depuis que j'ai rendu mon insigne.

VANCE : Vous ne l'avez pas rendu. Il est resté par erreur sur le bureau d'Hetty. Je l'ai mis en sécurité dans son tiroir. Avez-vous un plan ?

CALLEN : Oui.

VANCE : Éclairez-moi.

CALLEN : Sauver Hetty.

VANCE : Allez-y, agent Callen.

[Eric et Nell parlaient dans l’OPS]

ERIC : Hunter est de notre côté. Elle doit l'être, n'est-ce-pas ?

[Pas de réponse]

[Dans la cuisine des Comescu. Deux femmes sont assises face à face]

ALEXA : Donc...Vous connaissez sa mère ?

HETTY : Oui

ALEXA : Racontez-moi

[Il y a un coup à la porte. Alexa qui a juste bu un verre de vin le met sur la table en se levant. Elle ouvre la porte et Hetty fronce les sourcils : Lauren Hunter chuchote en roumain, des réponses d'Alexa dans la même langue]

HUNTER : Ils ont Dracul

ALEXA : Où ?

HUNTER : Dans un garage abandonné à 2 blocs d’ici

ALEXA : Je connais cet endroit. Envoi Vasile et les autres.

[Hunter incline la tête, jette des coups d'oeil à Hetty et prend congès. Alexa referme la porte; Hetty feint rapidement être perdu dans ses pensées. Alexa revient à la table]

ALEXA : Ilena fut emportée par son père après la mort de sa mère. Il y a deux ans, elle est revenue.

HETTY : Revenue ?

ALEXA : C'est ma nièce.

 

[Devant la maison de la plage]

SAM [à la radio] : Kensi, Deeks allez-y !

CALLEN : J'en ai compté 12. Ça augmente nos chances.

SAM : Jusqu'à ce qu'ils découvrent qu'on est parti. Tu as vu Hunter ?

CALLEN : Non

[À l'arrière de la maison, Deeks et Kensi passent la porte; Deeks tue un homme, Kensi un autre; les hommes crient dans la distance, il y a des tirs avec des armes automatiques]

[Callen exécute et dans son esprit le petit garçon qu’il était et le soldat de plomb surgit. Un homme ouvre la porte et est tué. Sam est le premier, Callen est au-delà de la colère. Ils entrent dans le jardin, tuent un nouveau type. À la porte de la cuisine principale, ils tuent un autre. Quand Callen voit un nouvel homme soutenir une arme à feu, le meurtre de sa mère surgit dans son esprit; il tire deux fois]

SAM : Sur ta droite !

CALLEN: Hetty

[Hetty ne bouge pas. Alexa se lève et reste sa voie.]

ALEXA : Je sais qui tu es. Je connais ta famille. Je connais tout de toi.

[Callen la vise, avance vers elle. La porte s'ouvre; il se retourne pour faire face au nouveau venu : C’est Hunter! Ils se visent; dans le dos de Callen, Alexa lève sa propre arme. Hunter tire et tue Alexa. Hetty est dans la douleur.]

HUNTER : Quand m'as-tu cru ?

CALLEN : Pas avant que tu tires.

[Hunter va voir Alexa et Callen regarde Hetty]

CALLEN : Tout va bien ?

HETTY : Mm [Elle ne pouvait plus parler]

CALLEN : Tu n'as pas joué avec Dracul quand tu étais petite.

HUNTER : Il a joué avec sa vraie cousine Ilena, qui est mariée en Argentine, et qui ne veut plus rien entendre de sa famille.

[Hunter prend une clé sur Alexa et ouvre une porte]

CALLEN : Et tu es revenue à la place d'Ilena.

HUNTER : Ils voulaient croire qu'elle leur reviendrait un jour.

CALLEN : Mais pourquoi toi ? Pour quoi ?

HUNTER : Pour ça

[La porte mène à un bureau et Hunter prend un ordinateur.]

SAM : Tout le monde va bien ?

CALLEN : Ça va !

SAM : Hetty, il est temps d'y aller. Deeks et Kensi sont à la voiture.

[Hetty ne dit rien. Elle essaye de bouger mais n’y arrive pas]

SAM : Hetty ?

[Hetty gémit tranquillement, se lève très lentement; sa main laisse du sang sur la table. Elle tombe en arrière sur sa chaise. Sam et Callen se précipitent à elle]

CALLEN : Hetty ?

----------------------------------------------------FIN-----------------------------------------------

  

[Callen, Sam, Deeks and Kensi are walking in Prague]

Hetty’s voice: Previously in NCIS Los Angeles.

[NCIS office]

VANCE: Hetty has resigned her position.

SAM: Who are you?

HUNTER: Lauren Hunter. Her replacement.

VANCE: Zulu-November.

ERIC: Operation Comescu.

VANCE: You are not longer on this case, Agent Callen. Operation Comescu is all about you.

[Callen resigned; then Sam, Kensi, Deeks…]

VANCE: Find her, Agent Hunter, before they all get killed.

[Prague]

[The “team” rushes into a Comescues house (shouting, gunfire)]

CALLEN: Hetty's alive.

SAM: Where?

WOMAN [speaking in Czech]: A house on the beach. It’s on a Black Sea. Romania]

[Beach in Romania]

[Callen “sees” the little boy he was getting a toy soldier from a man with a Rom tattoo –right here, in Romania]

[Comescues’house]

HETTY: I have a message for the head of the Comescu family.

ALEXA: I am the head of the Comescu family.

HETTY: Callen died three weeks ago.

ALEXA: And why should I trust you?

HETTY: (speaking Romani): because we are family.

 

                      -------------------- ZAPPING -------------------

 

[In a Romanian kitchen, Hetty and Alexa are sitting, face-to-face] ♫ ♫ [They hear noises: men shouting, gunfire, in distance] ♫ ♫

HETTY: They are coming.

[Alexa finishes her glass while gunfire continues- she stares at Hetty- shouting and gunfire continue; a hand grabs a gun: there’s a gunshot in the kitchen. Hetty grunts slightly. She puts her hand on her side, it’s bloody. She grunts quietly; she doesn’t say a word. Alexa puts the gun on the table. She sighs].

ALEXA: Let them come.

 

                              ♫ ♫ NCIS: LA 3x01 ♫ ♫ Lange, H. ♫ ♫

                      ♫ ♫ Original air date on September 20, 2011 ♫ ♫

 

[53 minutes earlier, in this kitchen. A man opens the door: Hetty comes in]

MAN [in Romani]: wait here

[He closes the door and leaves Hetty alone. She checks the shelves, full of bottles, grab one of them; Alexa enters]

ALEXA: The best fruit. Handpicked.

HETTY: Dulceata.

ALEXA: I learned this from my mother. She learned it from her mother. And her mother from hers. And so on.

HETTY: A family tradition then--preservation.

ALEXA: Some things are more important to protect than others.

HETTY: Yes, they are. [She nods] This feud--how long has it been going on?

ALEXA: [whispers] since the war.

HETTY: Now...it's over.

ALEXA: Is it?

 

[The beach. Seagulls are cawing. Callen breathes deeply: he sees again in his mind the little boy he was! There are two men, there are women legs; one of the men – with a Rom tattoo- gives him the toy. The 2nd man faces the woman sit on a chair with a book and a large hat. There a noise, the boy jumps on his feet.]

[Back to present]

SAM: I need to know you're gonna be okay.

[G raises slowly his eyes to his partner’s face- unfocused]

SAM: I said, I need to know you're gonna be okay.

CALLEN: Yeah. I'm all right.

SAM: Because if you're not gonna be okay, and you're gonna lose it when you're supposed to be watching my back, I'd like to know.

CALLEN: That's the Black Sea. [He’s looking over Sam’s shoulder]

SAM: [puzzled] …Yes, it is.

CALLEN: I always assumed it was the Pacific. California.

[Kensi and Deeks are listening]

SAM: You do know where we are.

CALLEN: Romania.

SAM: We need to get off the street, figure out a plan.

CALLEN: Couple blocks back, there are some workshops, old warehouses. Auto trade mostly.

[Sam looks at Kensi and Callen]

SAM: Preferably an alleyway, in case we need to get out fast.

DEEKS: Workshop, warehouses and alleys. Got it.

[He and Kensi moves; Callen is still staring at the sea]

SAM: How do you know this place?

CALLEN: I was born here.

 

[OPS center. Eris is at his computer; Nell comes close with a paper bag and mugs]

ERIC: Whoa, whoa, whoa. What are you doing?

NELL: Coffee, black. Sugar, brown. Brewed, not stewed, and Oreos...if you want 'em.

ERIC: No food or beverages in ops.

NELL: Who says?

ERIC: Doesn't seem right.

NELL: She's not here, Eric.

ERIC: No, she's not.

NELL: She resigned.

ERIC: Yes, she did.

NELL: She's somewhere in Eastern Europe.

ERIC: Most likely.

NELL: She has zero control over what you do, what you say, or what rules you choose to break.

[She puts the bags with the Oreos on the table]

ERIC: And yet...

[He carefully grabs his mug and – scared- has a slurp]

ERIC: Did you say Oreos?

[Nell smiles…She’s in front of the large screen showing East Europe map]

NELL: No credit card usage. No hotels booked under her alias. No contact. Nothing since that taxi dropped Hetty off at the address in Prague.

ERIC:  [back to his computer] It's owned by a Comescu family company. [He types] Let's see. It's a residential area. Probably a safe house, or maybe a courier drop, but nothing that makes it stand out—

[Two beeps: a message pops up onto his screen]

ERIC: Whoa.

NELL: What?

ERIC: It's a wire report out of Prague. There was a shooting at that address overnight. It's being reported as a gangland war.

[Vance just appeared in their backs]

VANCE: Five dead. All of them Romanian. One was a Comescu.

[On the large screen, TV news speaks about the Prague event. Sirens are wailing on video]

VANCE:  I just got off the phone with Interpol. Said it was more like a military black op than a gangland shootout.

NELL: When?

VANCE: Just after 10:00, local time.

ERIC: Six hours after Callen and the others landed in Prague.

[Vance comes closer and looks straight in Nell’s eyes]

VANCE: Officially, we only have one agent in that part of the world.

NELL: Of course, Director, and that's obviously what you came to tell us.

[Eric is again scared…But Vance smiles, nods and starts leaving the OPS]

NELL: Director? That one agent--would that be Agent Hunter?

VANCE: Agent Hunter is making enquires about a former employee.

NELL: Which would be Hetty.

VANCE: Miss Lange, yes.

[Nell steps forwards- they’re face to face]

NELL: Hmm. Uh... any news from Agent Hunter?

[Vance glances at Eric]

VANCE: If you find anything, let me know.

[She nods, he leaves the OPS, she grimaces…]

 

[Romania. Callen, Deeks, Kensi and Sam enter a warehouse – old cars – spiders webs – a former garage]

DEEKS: o, uh, judging by the dust, I think we got a good 30 years before anybody comes back.

SAM: We got to find out what we're up against. The Comescus probably heard about the shooting in Prague, but we got here fast. They'll be expecting us, but not yet.

KENSI: Well, what if Hetty's already gone? What if they've already moved her from the beach house?

CALLEN: She's here. They haven't moved her.

DEEKS: You want to share?

CALLEN: This is where they live. It's where they feel safe.

[Sam takes a camera out of a bag and hands it to Kensi]

SAM: Go play tourist. Count heads, map out the perimeter. Back in 30.

KENSI: You got it.

[Deeks and Kensi go out]

SAM: You got 30 minutes.

CALLEN: To do what?

SAM: To tell me what just happened on the beach.

[Callen glares at him]

 

[Comescues’ house. In the kitchen. Alexa is cutting vegetables, standing in front of Hetty sit at the table]

ALEXA: So...you are familia. Roma. Gypsy.

HETTY: I was born after the war, in a refugee camp in Bucharest.

ALEXA: And your parents?

HETTY: Two years...in a German death camp. My father died two months before I was born. My mother...two days after. A family in the camp raised me. They were also Roma.

ALEXA: And what was this family's name?

HETTY: Pavlenco.

[Alexa stops, stares at Hetty]

ALEXA: You lie.

HETTY: I most certainly do not lie, Alexa.

[Alexa takes photos out of her pocket and throws one of them on the table]

ALEXA: Taken yesterday at Prague airport.

[Hetty stares at Callen’s face]

ALEXA: You lie, Henrietta.

[Sam’s face is put on the table]

ALEXA: You lie.

[Kensi]

ALEXA: You lie.

[And Deeks…]

ALEXA: You lie.

[Hetty stares at the photos…]

 

                    -------------------- ZAPPING -------------------

 

[The photos are still on the table. Alexa points at them with her knife]

ALEXA: You killed two of our people in Prague. And these killed five more. One of them a nephew.

HETTY: [She looks Alexa in the eyes] And you make soup.

[Alexa is taken aback…She goes back at her vegetables]

ALEXA: These agents-- they come for me?

HETTY: No, me.

ALEXA: To kill you?

HETTY: No, to save me.

ALEXA: You try to save this one by bringing me evidence he is dead.

HETTY: Call it a final attempt to end the bloodshed between his family and yours.

ALEXA: I'm sure you knew it must fail, which leaves me to wonder, Henrietta Lange, why, exactly, did you come?

[Hetty avoids her eyes…]

 

[OPS center. Eric is eating Oreos…Nell joins the meal]

ERIC: She went to protect Callen.

NELL: Callen's perfectly capable of protecting himself.

ERIC: And then some.

NELL: Mm. So: why did she go?

ERIC: Director Vance said it was a thin file. Maybe there wasn't enough evidence to make a case.

NELL: Hmm, but she must have known Callen would have come after her.

ERIC: Wherever Callen goes, Sam goes, and Kensi.

NELL: And Deeks.

ERIC: What if she couldn't get approval to run the operation, so instead she puts herself out there, knows they'll all come to back her up?

NELL: Kind of a desperate play.

ERIC: Yeah, but what if she had no choice? They were about to come after Callen. Offense is the best defense.

NELL: Mm. Wait, what did you say?

ERIC: Offense is the best defense?

NELL: No, no, before that, you said it was a thin file.

ERIC: I didn't say that; Director Vance did. I heard him telling Callen.

NELL: Okay, but the file Hetty erased was a big file--20 megabytes, at least; hundreds of pages.

ERIC: Maybe it was all for show so we'd stop looking?

NELL: Two files. A fat file for show… and a thin file, and if she only erased one...

ERIC: Then the real Comescu file is still in there.

[They exchange a look and rush to their computers]

 

[Romania. Auto trade warehouse. Sam and Callen are checking their guns]

SAM: You gonna tell me what spooked you?

CALLEN: You said I had 30 minutes; it's only been seven.

SAM: How long is it gonna take you to tell me?

CALLEN: About a minute.

SAM: Then you got 22 minutes.

CALLEN: Goooood. That's the third time you've stripped that pistol. You'll wear it out.

SAM: Yeah, just load your ammo, okay?

[Callen sighs, drops his weapon, stares at Sam and hesitates. Sam looks at him, waiting. Callen sits down and starts his tale]

CALLEN: Those memories I told you about--the guy giving me the toy soldier. I always just assumed that's where it took place--on a local beach, kids playing.

[Callen reminds the football players on the beach]

CALLEN: I was making sand castles.

[He’s back on the beach; he has put the tin soldier on his castle; the day is very sunny – Callen shakes his head; he’s touched – He looks at his buddy]

CALLEN: This is where I'm from, Sam.

SAM: How can you be so sure?

CALLEN: I remembered...

[Words are not easy; tears appear in his eyes]

CALLEN: ...a woman.

[At the beach, the woman with a large hat is laughing]

CALLEN: My mother.

[Baby Callen is busy with his castle. Two men come; one of them stops in front of him; gun shots. The boy gets up at the sound: the 2nd man is lowering his gun, the woman is slumped in his armchair]

CALLEN: [Angrily] They shot her.

[The agents exchange a long look… Callen lips quiver…]

 

[Comescues’house kitchen]

HETTY: If you tell me...how this all started......I'll tell you why I came.

[Alexa glances at her, and cuts again the vegetables]

ALEXA: In the war...my grandfather did what he had to do to keep his family safe. Safe from the death camps. Late in the war, there was a coup. The power shifted. From being someone the government could rely on, my grandfather became someone to be despised. There was an American. OSS. You know of the OSS?

HETTY: Now the CIA.

CALLEN: This American hunted my grandfather down and killed him, along with two of his brothers. This OSS agent was Callen's grandfather.

HETTY: And the Comescu family responded in kind?

ALEXA: It took two years to find him. He had married a Roma girl, they had... a child. My father was the one to find him. The mother and child--a daughter--escaped to America.

HETTY: But it didn't end there.

ALEXA: 25 years later, the daughter came back. She had changed her name. She had two children. A girl and a boy. My father swore on his father's grave to end their bloodline. She died not far from here on a beach while her son played.

HETTY: He won't go easily.

ALEXA: No, he won't. It is in his blood.[Alexa sticks the knife in the wooden table and whispers] Why did you come?

HETTY: To make amends.

 

[On the beach. Kensi is modeling for Deeks’camera; behind her, there’s the Comescues’ house…]

DEEKS: Big smile. This one's going to be for the album.

KENSI: What album is this?

DEEKS: Honeymoon? yeah?

KENSI: Honeymoon? We are on honeymoon in Romania?

DEEKS: Romantic Romania. Look at this place--it's perfect.

KENSI: Yeah? Well, I don't see a ring on this finger, lover-boy. [She points at her left ring finger]

DEEKS: Well, that's because you, darling, left it at the hotel when we went swimming.

KENSI: Swimming? And our swimsuits are...?

DEEKS: Optional.

[Kensi laughs]

DEEKS: Our swimsuits are optional. Actually, you know what? There's a swimsuit-optional beach right up there, and, [He checks the camera screen] yep, the batteries are fully charged. We could do this.

KENSI: Yeah, well, I'm really sorry, not today, little brother.

DEEKS: Little brother-- are you kidding me?

KENSI: Why's it always got to be the brother-sister thing with you?

KENSI: Well, we're on a family vacation, so keep snapping.

DEEKS: All right.

[He zooms on a man watching the beach from the house terrace- just near Kensi’s face! She steps backwards, glancing at her back- and the house…]

KENSI: Two guys leaving the house.

[A blond and a dark hair are closing the gate behind them]

 

[OPS center. Nell and Eric are typing]

NELL: Well, it hasn't been partitioned on the main drive.

ERIC: Nothing on the user or new file logs.

NELL: It's not here.

ERIC: It's got to be here. It can't be anywhere else.

[Both sighs]

NELL: Okay, so if you were Hetty, where would you hide a file on a server that you didn't want anyone else to find?

ERIC: In plain sight.

[They exchange a look]

ERIC: She wouldn't, would she?

[He types, the computer beeps; Eric scoffs]

ERIC: She made a simple copy and parked it. The Comescu file has been right there all along.

[It’s a “pending operation” and the computer asks for a password]

ERIC: What now?

NELL: Zulu-November-Tango-1179--

[Eric enters the code]

NELL: the director's access code.

[Eric stops]

ERIC: We could get fired.

NELL: Your computer!

[Eric taps a key. Photos and files appear on screen]

NELL: Hmm, looks like someone got access to the Comescu family album.

ERIC: The captions are translated.

[He reads the one under 3 children]

ERIC: "Vasile with Dracul and Ilena on his birthday, 1987."

[A girl and a woman]

ERIC: "Ilena with Auntie Alexa at the beach house."

[6 persons at a table; we recognize Alexa and at least one of the men who left the house]

ERIC: "Dracul, Vasile, Ion, Alexa, and Ilena at Uncle Petru's, January 2011."

NELL: Look at Ilena's face-- it's completely out of focus.

[Eric types and zooms on a new photo, people are posing, standing or sit, with glasses in the hands].

ERIC: "Ilena's welcome home party, 2009."

[The face of the woman is blurred again]

NELL: Can you unblur them?

ERIC: Maybe.

[And he starts typing]

 

[On the beach the camera shutter is clicking]

DEEKS: Here they come.

[The 2 men were waiting for a car, which stops in front of them. They open the door, help happily and tenderly a woman getting out]

DEEKS: Female visitor.

[OPS center.]

NELL: Why would the Comescus blur her face?

ERIC: The blurring was done after it was downloaded onto our server. The Comescus didn't do it. [He looks at Nell] We did!

[They stare at the screen, on which the face is still blurred…]

[At the beach]

DEEKS: That's a warm welcome, little kissy-kissy. They've obviously met before.

[OPS center.]

NELL: That can't be.

[Both are astonished]

[At the beach. Deeks stops taking photos and looks puzzled]

KENSI: What? Who is it?

[Deeks takes new pics, zooms on the face]

DEEKS: It's Hunter.

[He can’t believe his eyes!]

 

 

                    -------------------- ZAPPING -------------------

 

[Warehouse. Kensi shows the pics at Sam and Callen; the camera beeps]

SAM: Vance must have sent her.

KENSI: But how did she know where to find them?

SAM: She's got to be undercover. Maybe it's not her first time at the beach house.

[Callen realizes what that means…]

KENSI: Yeah, they've clearly met before.

[Sam watches his buddy stepping further, lost in his thoughts]

SAM: She's undercover...she targets him, picks him up at a bar or the gym...starts dating him. Gets invited home to meet the family. That's what I'd do.

KENSI: [To Callen] What do we do?

SAM: Having her in the house changes the plan.

KENSI: We have a plan?

CALLEN: Yeah. Kill 'em all.

 

[NCIS office. Hetty’s office. Vance looks at an NCIS badge, and throws it into a drawer. He types on a laptop Hunter‘s name. Her photo appears, with phone numbers. He presses one of them on the screen; the computer beeps and starts dialing]

FEMALE VOICE: The mobile customer you are trying to call is not available or out of range. Please--

[Vance cuts the call and sighs…he’s worried]

 

[OPS center. There’s only one more Oreos, and both Eric and Nell wants it. Nell is faster. Eric is a little pissed off]

NELL: We're going to have to tell the director.

ERIC: What, that we illegally used his password to access an Eyes Only file?

[Nell hands her half of the Oreos]

NELL: He must know what's in the file.

ERIC: I wouldn't be so sure. I mean, Hetty had two files. Maybe she had more. Maybe she only showed him what she needed him to know.

NELL: What, like, a plausible deniability kind of thing?

ERIC: More like a Hetty trying to save her butt kind of thing.

NELL: Okay! Eric, Hetty doesn't work here anymore. Director Vance is our boss now.

[Vance is entering!]

NELL: And always has been.

[She stands up and gives him a wide smile]

NELL: Director Vance.

VANCE: I thought Hetty had a rule about eating in ops, Eric.

ERIC: Um, she does.

[He stands up and hides the cake in his back]

NELL: She did.

[And she quickly eats her bit. Vance frowns]

VANCE: Do you have anything to report?

ERIC: Nothing.

NELL: That can wait.

VANCE: I need you to locate an active GPS device.

NELL: Who are we tracking?

VANCE: Agent Hunter.

[Eric coughs]

NELL: Excellent!

[Eric types and puts the map on the large screen.  [Computers blips] It zooms on Europe]

ERIC: Tracking GPS. Overlaying pictometry.

[It zooms on Romania, on Black Sea Coast]

ERIC: All right, she's at a beach house on the Black Sea. Or at least her GPS tracker is.

VANCE: Who owns this beach house, Eric?

ERIC: Um...Property is owned by a company registered in the Cayman Islands. CF&Q Limited. Three listed directors-- Alexa Comescu, Vasile Comescu and Dracul Comescu. How do you say "bingo" in Romanian?

TOGETHER: NELL: Bingo. VANCE: Bingo.

VANCE: In the camp of the enemy.

NELL: How did she know to go there?

VANCE: That's a very good question, Miss Jones. Almost as good as: Why hasn't she called?...

 

[At the beach. Deeks is eating ice-creams; he’s on phone with Kensi]

KENSI: [Over phone] So, basically, those were Callen's instructions.

DEEKS: So that's the plan--just kill them all?

KENSI: [Over phone] Yep.

DEEKS: Mm-hmm. Has anyone figured out exactly how we're going to do that?

KENSI: [Over phone] No, not yet.

DEEKS: Right, okay. Well, listen... I'm on my third gelato here, and I'm beginning to wonder if my new wife has up and dumped me, but...

KENSI: [Over phone] I think you mean sister.

DEEKS: Okay, fine. My sister.

KENSI: [Over phone] Thank you.

[We hear the gate opens and shuts]

DEEKS: And I was... Hold on.

KENSI: [Over phone] what’s happening?

[The man who welcomed Hunter has just spotted Deeks; he heads towards him]

KENSI: [Over phone] Deeks? Hello?

DEEKS: Okay, I'm starting to feel exposed here. I think I'm going to move. I will, uh, I'll call you back.

 

[Warehouse. Kensi’s phone beeps off. Callen is sit with a tablet, watching all the photos taken by Deeks. Sam leans forwards to watch]

SAM: Deeks good?

KENSI: Yeah. Moving position.

SAM: You see any electronic security? Cameras? Sensors?

KENSI: Just lots of guards. A dozen on the grounds at least; probably more inside.

CALLEN: Going to have to draw them out.

SAM: Need a diversion.

 

[At the beach. Yet 3 men are walking towards Deeks]

DEEKS: Oh, joy.

[He throws his ice-screams in a bin and starts crossing the road to fly opposite to the men. As soon as he runs, the men run. A car barely avoids him; its tires squeal, the horn honk. Deeks enter a warehouse]

BLOND ROMANI: [speaking Romanian]: Luka…

[Lucas changes his way, blond man and the 3rd run just behind Deeks. Marty is out of the building, in an alley. Round a corner, Lucas tries to punch him, they fight. Lucas flies over Deeks’shoulder]]

DEEKS: Really?

[He knocks Luka out]

BLOND ROMANI: Luka!

[Deeks starts running again, the 2 other men are very close]

DEEKS: I hate Romania!

 

[Warehouse.]

KENSI: There's stairs up from the beach here, but all the beach approaches are heavily guarded, so...

[Deeks rushes inside]

DEEKS: I got three prisoners.

SAM: Where?

DEEKS: Right behind me.

[Blond man and his partner are already inside]

CALLEN: [Speaking Romanian] Who are you?

[The third man joins all of them]

CALLEN: Can we help you?

BLOND ROMANI: Yes! I think you can.

[He grabs his gun, all of them do the same, there’s a gunfire; Sam, Kensi and Callen kill 2 men, hit the Blond man in the arm; Deeks finishes him by punching his face]

DEEKS: Okay, make that one prisoner and two dead guys. Over!

[He cuffs the man, who groans and speaks Romanian]

KENSI: You got made?

DEEKS: I didn't get made.

SAM: you definitely got made.

DEEKS: Not because of anything that I did.

KENSI: One gelato too many.

[Callen finds the ID of their prisoner in his wallet]

CALLEN: Dracul Nicolae Comescu.

[Deeks reads a sheet of paper]

DEEKS: Well, I definitely didn't get made. They knew who to look for.

[The photos taken at the airport are printed on the sheet]

DEEKS: Looks like somebody knew we were coming.

 

                    -------------------- ZAPPING -------------------

 

[Dracul Comescu is sitting on a chair. His wounded arm is bandaged. Callen glares at him]

DEEKS: This narrows down our options.

KENSI: We get within a hundred feet of that place, we're compromised. And we still don't know if Hetty's even there.

SAM: Think they got a chance to call it in?

DEEKS: I didn't wait around to find out. As soon as I got made--spotted-- I took off. They were snapping at my heels. Maybe not.

SAM: We need to move before they miss these guys.

DEEKS: What about Hunter? There's no photo of her.

[G looks angry and steps towards him]

SAM: We got to assume her cover's still intact.

KENSI: What cover might that be?

[G has taken the tablet and shows Dracul its screen]

CALLEN: Who is she?

[Nasty look for answer]

CALLEN: It's a good-looking woman, Sam. You think she's his girlfriend?

SAM: A woman like that wants a man with power and money. You got power and money, Dracul?

[Haters gonna hate looks…]

SAM: Didn't think so. He's just tenth-rate muscle, 20 times removed from the head of the family.

CALLEN: How about this one:

[He’s put Hetty’s photo onto his screen]

CALLEN: What's her name?

DRACUL: Why don't you knock on the door and ask her yourself.

SAM: Right answer.

CALLEN: We just might do that.

 

[Kitchen, in the Comescues’house]

HETTY: What do you know of the boy on the beach?

ALEXA: His time should have ended with his mother. This was a mistake. Instead, he grew into a man.

HETTY: You know a lot about him then.

ALEXA: More than you. More than he knows about himself. Who he is. From where he comes.

HETTY: He was given his grandfather's name-- Callen.

ALEXA: Yes.

HETTY: What about his first name? You know… what it is?

ALEXA: [She nods] What is this thing you did that was so bad that you must come to my house and die to make your amends?

HETTY: … It's not what I did. It's what I didn't do. What I couldn't do. Save her. Save his mother.

 

[OPS center. Vance is on phone behind Eric on his computer and Nell watching it]

VANCE: And we are on stream.

ERIC: Ready to track Hunter's cell phone.

VANCE: Colonel, thank you for making this happen.

COLONEL: [On phone] Take care.

VANCE: Yes, you, too.

ERIC: Low orbit, oblique angles--so coverage could be a little scratchy.

VANCE: What's our window, Eric?

ERIC: We've tasked a small target area, only two square miles, so our window's less than 15 seconds, starting in ten.

VANCE: Big screen, Eric.

ERIC: And we are capturing data.

[They all stare at the large screen while the computer beeps. On the map of the area near the beach house, dozens of lights appear on screen]

ERIC: Every pinpoint of light is an active GPS cell phone.

NELL: Romanians love their cell phones.

ERIC: Data capture terminating in three, two, one…And the show's over.

[He comes back to his computer; Vance comes closer]

ERIC: We got it, I hope. Just need to overlay it with our satellite imagery and we are good to snoop.

[He puts a new map on screen]

NELL: Okay. Let's see. Agent Hunter's cell phone. Now for the fun part. Let's start with all calls over the last 24 hours and check for callbacks. And we have a winner. Three calls to the same number. Looks like a cell phone registered to the same Comescu family company that owns the beach house.

VANCE: Local search, Eric.

[Eric types]

NELL: Got it. The cell phone's just a couple blocks from Hunter's current location. Not residential. Guessing a light industrial area. Business is bad. Hardly any active cell phones. Although four are in the same building as our guy.

ERIC: Whoever he is, he's got company.

NELL: Huh... the four numbers are sequential. Means they were bought at the same time.

ERIC: Burn phones.

VANCE: Bought where, Eric?

[He types]

ERIC: Prague Airport yesterday. I think we just found Callen.

VANCE: Or their cell phones.

NELL: Well, they're all in close proximity. I'm guessing same room. Which means they could have one of the Comescus.

VANCE: Or Comescu could have all of them. Text message, Eric.

ERIC: Who to?

VANCE: All four of them. Maybe one of them will answer.

 

[Warehouse. Callen is pacing up and down, Sam leans against a pillar, Dracul drinks some water Kensi gave him]

SAM: so what do you want to do with him? We could tie him up, call an ambulance, once we're clear of the beach house.

[Callen doesn’t answer; he glares at Dracul]

SAM: Or do you have something else in mind? Your call.

DEEKS: I found something. It's in his address book.

[He shows Callen Dracul’s phone: Hunter’s photo is named Ilena Vadim. Callen takes the phone and comes close to Dracul]

CALLEN: [harschly] Tell me about Ilena.

DRACUL: She's not the woman you should fear.

CALLEN: You still want to be breathing when you walk out of here, you tell me about her.

DRACUL: You think she's my girlfriend?

CALLEN: [shouting] Tell me!

DRACUL: I've known her all my life. We played together when we were children. Ilena is my cousin.

[Callen is taken aback. At least 2 cell phone chirp]

DEEKS: Oh, I'm so not expecting a phone call.

KENSI: They found us.

DEEKS: Eric's good.

KENSI: Eric and Nell are good.

[Sam joins G and shows his cell phone screen: “phone home”]

 

[OPS center. A phone is ringing. Eric answers]

ERIC:  This is Eric.

CALLEN: [over phone] It's Callen.

ERIC: Uh, hold for Director Vance.

[He turns the speaker on]

ERIC: [whispering] It's Callen.

VANCE: You're a long way from home, Agent Callen.

[Warehouse. Callen chuckles]

CALLEN: Well, a couple of days ago, I would have agreed with you. Right now, I'm not so sure.

[OPS center.]

VANCE: Is your team okay?

CALLEN: [over phone] Not my team.

VANCE: Hetty's team, then.

CALLEN: [over phone] We're fine.

VANCE: Have you found her?

[Warehouse]

CALLEN: She's in a beach house a couple blocks from where we are.

VANCE: [over phone] I see. Anything else?

CALLEN: They knew we were coming. They've been tracking us since we landed in Prague.

[OPS center.]

CALLEN: [over phone] Have you heard the name, Ilena Vadim?

[Nell and Eric exchange a look]

VANCE: No, I haven't, but it appears that Eric and Miss Jones have.

[The geeks exchange a new look and Eric turns his head saying “tell him”]

NELL: There were two Comescu files on the server.

[Eric types and puts one of the Comescues photo on the screen]

ERIC: Ilena's face had been blurred out.

NELL: Eric unblurred it. Ilena Vadim and Agent Hunter appear to be the same person.

VANCE: Agent Hunter has been gathering intel in Romania on the Comescu case for the past three months.

ERIC: But some of the photos go back further than three months.

VANCE: How much further?

ERIC: At least two years. Some to when she was a little girl.

NELL: The photo captions suggest she's one of the family.

CALLEN: [over phone] Cousins, according to Dracul Comescu.

VANCE: And you believe him, Callen?

[Warehouse]

CALLEN: He has no reason to lie. Somebody told them we were coming.

[OPS center.]

VANCE: The Comescus are in the human traffic business. They pay corrupt officials to keep them informed.

[Warehouse]

CALLEN: Okay, well, that is one explanation.

VANCE: [over phone] I don't want to believe the other explanation, Agent Callen.

[A phone rings on the table]

[OPS center.]

ERIC: Incoming call-- Comescu's phone.

[Warehouse. Deeks shows G the phone]

ERIC: [over phone] It’s Hunter.

 

                       -------------------- ZAPPING -------------------

 

[Warehouse. Dracul’s phone is still ringing. Callen answers the call]

CALLEN:  [In Romanian] Yes?

HUNTER: [In Romanian over phone] Dracul, where are you?

CALLEN: He's with me.

[Outside the beach house]

HUNTER: Callen! You're here already!

[Warehouse]

CALLEN: Dracul couldn't make it to the phone.

[Beach house outside]

HUNTER: He's dead?

[Warehouse. Callen glances at Dracul]

CALLEN: Bleeding.

[Beach house outside]

HUNTER: Where are you?

[In the OPS everyone is listening closely

CALLEN: [Over phone] Close enough to see you arrive at the beach house.

[Warehouse]

CALLEN: Hetty?

[Beach house outside]

HUNTER: I haven't seen her yet. But they're keeping her alive to flush you out.

[Warehouse]

CALLEN: Well, it's working.

HUNTER [Over phone] How do you want to do this?

CALLEN: I am open to suggestions.

[Beach house outside]

HUNTER: Tell me where you are.

[Warehouse. Callen hesitates]

CALLEN: An old auto workshop. Two blocks off Main Street, one block south.

[Deeks, Kensi, Sam, all of them are stunned or pissed off…]

CALLEN: There's a broken gas pump in front.

[Beach house outside]

HUNTER: Give me ten minutes.

[Warehouse]

CALLEN: Ten minutes.

[The phone beeps off; he tosses it down and takes again the OPS online]

CALLEN: Get that?

[OPS center.]

VANCE:  Agent Callen, do you have a plan?

[Warehouse. Callen chuckles]

CALLEN: I gave up being an agent when I turned in my badge.

[OPS center.]

VANCE: You didn't turn in your badge. You mistakenly left it on Hetty's desk. I put it in her drawer for safekeeping. Do-you-have-a-plan?

[Warehouse]

CALLEN: Yeah.

VANCE: [Over phone] Enlighten me.

CALLEN: Save Hetty.

VANCE: [Over phone] Carry on, Agent Callen.

[OPS center. Eric speaks to Nell]

ERIC: Hunter's on our side. I mean, she has to be, right?

[She doesn’t answer, both look at Vance who remains silent…]

 

[Comescues’ kitchen. Both women are yet sitting face to face]

ALEXA: So... you knew his mother.

HETTY: Yes.

ALEXA: Tell me...

[There’s a knock at the door. Alexa who just drank a glass of wine puts it on the table while standing up. She opens the door and Hetty frowns: Lauren Hunter whispers in Romanian, Alexa answers in the same language]

HUNTER: They have Dracul.

ALEXA: Where?

HUNTER: An abandoned garage. Two block from here.

ALEXA: I know this place. Send Vasile and the others.

[Hunter nods, glances briefly at Hetty and leaves. Alexa closes the door; Hetty quickly pretends being lost in her thoughts. Alexa comes back to the table]

ALEXA: Ilena was taken away by her father after her mother died. Two years ago, she came back to us.

HETTY: Came back to you?

ALEXA: She's my niece…

 

[engine revving, tires squealing: 3 SUV leave the beach house! But Sam and Callen are in the car just there!]

SAM: [Speaking in his radio] Kensi, Deeks, go, go, go.

CALLEN: I counted 12. Evens up the odds.

[He starts the engine]

SAM: Only until they discover we've gone. You see Hunter?

CALLEN: Nope.

[The car runs. At the back of the house, Deeks and Kensi pass the gate; Callen stops the car at the front, both agents jump out. Deeks shoots a man, Kensi another; men are shouting in distance, there’s gunfire with automatic weapons]

[Callen runs and in his mind the little boy he was and the tin soldier pop up. A man opens the gate and is killed. Sam is first, Callen is beyond anger. They enter the garden, kill a new guy. At the main kitchen door, they kill another. When Callen sees a new man holding up a gun, the murder of his mother pops up in his mind; he shoots twice]

SAM: On your right!

[♫ Callen turns on his right, focuses on one goal: kill again. ♫ The man is hit, falls backwards and lays on his back: ♫ Callen comes closer and shoots twice more. ♫ He pulls a curtain, enter a new hallway; ♫ a man in the stairs raises his gun; ♫ Callen “sees” the shooter aiming at her mother; guy’s hit by 3 bullets; Sam shoots a man - ♫ Callen’s hate is written on his face. He opens the small kitchen door]

CALLEN: Hetty.

[Hetty gasps quietly. Alexa stands up and stays on his way]]

ALEXA: I know who you are. I know your family. I know everything about you.

[Callen aims at her, steps forwards. The door opens; he turns over to face the newcomer: Hunter! They aim at each other; in Callen’s back, Alexa raises her own weapon; Hunter shoots…the old lady! Callen is taken aback; Hetty is in pain…]

HUNTER: When did you trust me?

CALLEN: Not until you pulled the trigger.

[Hunter checks Alexa; Callen looks at Hetty]

CALLEN: You're good?

HETTY: Mm. [She nods, unable to speak]

CALLEN: You didn't play with Dracul when you were kids.

HUNTER: That would be his real cousin, Ilena, who's happily married in Argentina and wants nothing to do with her family.

[She grabs a key Alexa had as a necklace and opens a cupboard]

CALLEN: And you came back as Ilena.

HUNTER: They wanted to believe their niece would come back to them one day.

CALLEN: But why you? For what?

[The cupboard is a small office; Hunter grabs a laptop]

HUNTER: This.

[She gets out of the cupboard. Callen is puzzled; Sam just appears at the door]

SAM: We good?

CALLEN: We're good.

SAM: Hetty, time to hustle. Deeks and Kensi are at the car.

[Hetty nods, tries to move, doesn’t answer]

SAM: Hetty?

[Callen notices his ton and turns his head. Hetty groans quietly, stands up very slowly; her hand leaves blood on the table. She falls backwards on her chair. Sam and Callen rushes to her]

CALLEN: Hetty?

[♫ ♫ the camera films the table the ground and all becomes dark. ♫ ♫ They only give us a terrible noise: a body thuds… ♫ ♫]

 

                     ------------------------------  THE  END ----------------------------

Kikavu ?

Au total, 111 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

boudou64 
27.06.2019 vers 19h

quimper 
14.06.2019 vers 00h

Casey5102 
29.05.2019 vers 21h

schumi 
19.04.2019 vers 22h

friends76 
10.03.2019 vers 04h

stephane25 
09.03.2019 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Austin83  (27.04.2019 à 21:43)

On apprends un peu plus chaque jour sur notre loup solitaire, et ça explique beaucoup de choses sur lui et sa façon d'être !! MDR je te rassure, je suis comme toi, j'ai eu beaucoup de mal à ne pas avoir de doute sur Hunter.

schumi  (19.04.2019 à 22:41)
Callen est complètement sonné... comme en état de choc post traumatique quand il se souvient de l'assassinat de sa mère. Bon sinon jusqu'au bout j'ai eu un doute sur hunter... en fait j'en ai encore lol.

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne CBS

11.01 : TBA (inédit)
Dimanche 29 septembre à 21:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne M6

10.23 : Menace intérieure (inédit)
Samedi 17 août à 21:00
1.29m / 7.9% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.22 : Plus de secret (inédit)
Samedi 10 août à 21:50
1.34m / 9.0% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.21 : Évasion russe (inédit)
Samedi 10 août à 21:00
1.47m / 9.4% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.20 : "Goulot" d'étranglement (inédit)
Samedi 3 août à 22:00
1.19m / 7.9% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.19 : Le chat et la souris (inédit)
Samedi 3 août à 21:05
1.23m / 8.0% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.18 : La cavale d'enfer (inédit)
Samedi 27 juillet à 22:00
1.38m / 8.4% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Quartier Rizzoli & Isles : sondage avec Los Angeles et Hetty

Quartier Rizzoli & Isles : sondage avec Los Angeles et Hetty
Le quartier Rizzoli & Isles propose un tout nouveau sondage. Le thème proposé est le suivant...

Barrett Foa s'absente momentanément

Barrett Foa s'absente momentanément
Avis à tous les fans de notre adorable Barrett Foa l'interprête de notre attachant Opérateur...

Le final de la saison 10 c'est ce soir sur M6 !

Le final de la saison 10 c'est ce soir sur M6 !
M6 clôture la diffusion de la saison 10 inédite de NCIS : Los Angeles ce samedi avec les deux...

Animation : Hetty ne prend pas de vacances

Animation : Hetty ne prend pas de vacances
Mais pourquoi donc Hetty ne prend pas de vacances ? Tout simplement parce que ses agents et ses...

Audiences 10x21 et 10x22 sur M6 !

Audiences 10x21 et 10x22 sur M6 !
Samedi soir, M6 diffusait les vingt et unième et vingt deuxième épisodes de la saison 10 inédite de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

CastleBeck, Avant-hier à 11:58

Penser à regarder les votes dans les préférences. Du côté des thèmes, Samantha Who attend patiemment.

CastleBeck, Avant-hier à 12:17

Le quartier Lethal Waepon attend vos votes pour les Awards de la Saison 2. Thème de la semaine : scènes comiques. Merci et bonne journée!

Steed91, Hier à 08:39

Bonjour à tous, nouveau sondage sur le quartier Modern Family, quel titre VF pour l'épisode 10.17 ?

Steed91, Hier à 08:40

Venez nombreux, vous pouvez même voter si vous ne connaissez pas la série

CastleBeck, Aujourd'hui à 02:49

Les Awards de la seconde saison de Lethal Weapon se poursuivent. Une nouvelle catégorie a été mise en vote et l'action est au rendez-vous! Merci.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site