VOTE | 475 fans

#302 : Cyber attaque

L’équipe du NCIS et le NSA rassemblent leurs forces pour retrouver le créateur et contrôleur d’un programme informatique en lien avec une cyber-attaque contre le Département de la Défense. Pendant ce temps, Callen continue à chercher des informations sur son passé.

** Captures de l'épisode **

Popularité


4 - 6 votes

Titre VO
Cyber Threat

Titre VF
Cyber attaque

Première diffusion
27.09.2011

Première diffusion en France
11.05.2012

Photos promo

sam et callen montent des éscaliers

sam et callen montent des éscaliers

Callen (Chris O'Donnell)

Callen (Chris O'Donnell)

les agents Hanna et Callen sont arrivent chez un suspect

les agents Hanna et Callen sont arrivent chez un suspect

Kensi parle avec une femme

Kensi parle avec une femme

Sam joué par LL Cool J

Sam joué par LL Cool J

L'agent Callen joué par Chris O'Donnell tend son smartphone

L'agent Callen joué par Chris O'Donnell tend son smartphone

Les agents parlent avec la mère et son fils

Les agents parlent avec la mère et son fils

Kensi demande des explication au jeune garçon

Kensi demande des explication au jeune garçon

Callen accoudé à la voiture

Callen accoudé à la voiture

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (redif)
Dimanche 11.12.2016 à 00:20

Plus de détails

Scenario :  Scott Gemmill

Réalisation : Dennis Smith

Guests :

Claire Forlani ............................ Lauren Hunter 
Heidi Marnhout ............................ Heather Marcum
Nathan Gamble ............................ Shawn Calder
Anne Son ............................ Patricia Michaels 
Bridget Regan ............................ Elizabeth Smith
Jordan Belfi ............................ Dennis Calder 
Bradley James ............................ Nicholas Delamico 
Stephan Smith Collins ............................ Salesperson 
Elizabeth Bond ............................ Réceptionniste
Amy Rasimas ............................ Assistante

[Un soir au musée de Beverly Hills. Il y a une fête et un homme et une femme rigolent et quittent le lieu]

FEMME : Merci d'être venu.

HOMME : Tu n'as pas besoin de me remercier.

[Un homme les attend dans le hall]

HOMME 2 : Mr Calder, comment était la fête ?

CALDER : Et bien, disons qu'il y a très peu de "fun" pour une collecte de fond

FEMME : C'est parce qu'il s'agit de récolter des fonds, pas d'avoir du fun.

CALDER : Yeah, sans rire. Vu que je leur lâche quelques milliers, j'espère quelques rigolades. Je me serais plus éclaté à perdre cet argent à Vegas. Je n’ai pas raison Nicky?

NICKY : Je ne sais rien de tout cela, Monsieur.

FEMME : Oh... Mais n'est-ce pas plus gratifiant que de jouer?

CALDER : Oui, oui, oui, oui, en voiture, Madame Rabat-joie.

[Un van s’arrête à leur niveau et des crissements de pneu se font entendre. La porte s’ouvre et 2 hommes à capuche les visent avec des armes à feu]

CALDER : Whoa, whoa, cours, cours!

[Nicky essaye d’attraper l’arme mais l’homme tir]

CALDER : Nicky!

[La femme est effrayée et crie. Les 2 hommes sont proches de Calder, ils le saisissent et le pousse dans le fourgon]  

HOMME ARME : Monte dans la bagnole maintenant!

CALDER : Ne me tuez pas. Bien. Okay, j'arrive.

HOMME ARME : Allez, allez!

[Le fourgon redémarre avec des crissements de pneu. Nicky est sur le sol, un homme arrive pour voir comment il va.]

 

---------------------------NCIS: LA 3x02 : Cyber menace--------------------------------------

 

[Au NCIS. Sam est dans le bureau d’Hetty, il regarde fixement une tasse de thé]

CALLEN: Tu vois quelque chose dans ces feuilles de thé?

SAM : Oui, quelqu'un doit nettoyer sa tasse.

CALLEN : Je t'en prie, mais c'est ta vie que tu as entre les mains si tu la lâches, c'est la tasse préférée de Hetty.

[Sam pose la tasse sur la table]

SAM : T’as eu des nouvelles?

CALLEN : Elle est toujours en train de récupérer, comme le mois dernier, et le mois d'avant.

SAM : Tu crois qu'il se passe quelque chose?

[Callen le regarde d’un air : « ceci est évident »]

SAM : Bien sûr, c'est Hetty, il se passe toujours quelque chose.

CALLEN : Yeah, et voici la personne qui sait probablement ce qu'il se passe.

[Nell est dans les escaliers, elle arrive vers leur bureau]

CALLEN : Quelles sont les dernières nouvelles de Hetty?

[Nell ne s’arrête pas, ils la suivent]

NELL : J'ai essayé de vous contacter. Elle est très déçue par les réparations sur sa Jaguar.

SAM : Qu'est-ce que ça a à voir avec nous, Nell?

[Nell à l’air surprise. Elle montre son oreille, elle est au téléphone]

NELL : Mm-hmm, et elle m'a dit de vous rappeler à propos des Philippines. En fait, ce serait mieux si quelqu'un pouvait le prendre aujourd'hui. Merveilleux. Elle sera heureuse de l'entendre.

[Elle raccroche et fait face aux agents]

NELL : Salut. Vous me devez tous les deux une DTS de votre dernier voyage.

[Elle leur remet des papiers]

SAM : Qu'est ce qu'il se passe avec Hetty, Nell?

NELL : Hetty est chez elle, elle récupère et espère être bientôt de retour.

CALLEN : Oui, d'accord, tu as dit la même chose la semaine dernière.

SAM : Et la semaine d'avant.

NELL : Ecoute, je ne peux te dire que ce qu'on m'a dit. Crois-moi, personne ne veut son retour plus que moi. J'ai trois mois de dossiers de statut de personnel à rendre, une pleine pièce de "PII" qui doivent être déclassifiés et détruits, sans parler du bilan trimestriel de formation qui va devenir semestriel si je ne le finis pas. [Chuchotements] Et juste parce que tu ne la vois pas ne signifie pas qu'elle n'est pas là.

[Elle est proche du bureau de Deeks]

NELL : Bien, on dirait que tes dossiers en attente atteignent une masse critique, Détective.

DEEKS : Je suis dessus.

NELL : Vraiment? Parce ce que, quelque part dans cette pile de composte se trouvent plusieurs formulaires NAVCOMPT 2282, avec tes paiements de Carte-Bleue des deux dernières missions, donc si tu veux être payé dans un futur proche, je te suggère de commencer à creuser.

DEEKS : C'est moi ou Nell commence à ressembler de plus en plus à vous-savez-qui?

KENSI : Est ce qu'on a du nouveau sur l'état de Hetty?

SAM : D'après Nell, Hetty continue de veiller au grain.

CALLEN: Big Brother nous regarde.

DEEKS : Ou dans le cas d'Hetty, Petite Mère

[Ils le regardent fixement]

DEEKS : Quoi? Okay les gars vous avez fait ça trop longtemps. Vous devenez parano.

HETTY [au haut parleur] : Une saine dose de paranoïa peut vous garder en vie dans ce métier Détective.

[Son visage apparaît sur l’ordinateur de Deeeks, il ferme son PC]

DEEKS : Oh! Vous avez vu ça?

 SAM : Je t'ai vu fermer la gueule d'Hetty.

[Eric apparaît en haut des escaliers]

ERIC : Détective et Agents puis-je avoir votre attention? Le directeur des opérations par intérim, Hunter, requiert votre présence au centre des opérations ASAP. Merci.

CALLEN : C'était quoi ça?

KENSI : C'était Hunter interdisant à Éric de siffler.

 

[A l’OPS. Ils sont face au large écran et à Hunter]

HUNTER : Il y a eu un kidnapping la nuit dernière à Beverly Hills. L'homme que vous voyez est Dennis Calder.

SAM : Ce mec a laissé tomber le MIT pour monter sa propre boîte de logiciels, qu'il a vendu pour des millions avant ses 30 ans.

HUNTER : Ces derniers temps...

KENSI : Il a développé un système d'espionnage et d'informations pour le secteur privé, c’est ça ?

HUNTER : Correcte.

CALLEN : Alors, quel est le rapport avec nous?

HUNTER : Peut être si vous me permettez… Une récente cyber attaque sur les serveurs du Département de la Défense avait toutes les caractéristiques d'un des logiciel prototype de Calder. Il a nié toute connaissance de l'attaque, ce qui a forcé l'Agence Nationale de Sécurité à le mettre sous surveillance. La NSA allait l'arrêter pour l'interroger quand il a été kidnappé.

[Deeks tousse]

HUNTER : Oui ?

DEEKS : Juste, euh, qui est cette femme?

HUNTER : Elle a disparu et n'a pas encore été identifiée. Dans la liste des invités de la collecte de fonds elle apparaît seulement comme l'invitée de Calder. Ce que nous savons c'est qu'elle n'est pas sa femme. Éric.

[Eric tousse et affiche d’autres photos sur l’écran]

ERIC : Calder est marié à Heather Marcum. Ils ont un fils Shawn. Le chauffeur qui s'est fait tirer dessus est Nicholas Delamico. Delamico était encore en chirurgie ce matin, mais il doit être sorti maintenant, et le van utilisé a été signalé volé six heures avant la fusillade et n'a pas encore été retrouvé.

HUNTER : La police de LA s'occupe de ça et on nous a demandé d'aider la NSA à trouver Calder et ses ravisseurs et de découvrir qui était derrière la cyber attaque avant qu'une autre ne soit lancée.

CALLEN : La NSA ne peut pas s'occuper de trouver ce mec toute seule? Il y a assez de boulot pour tout le monde.

HUNTER : Même si je voudrais beaucoup discuter des mérites de l'implication du NCIS là-dedans, Moi aussi j'ai beaucoup à faire. J'aimerais un rapport de situation à 11:00 heures.

[Sam, Kensi et Deeks quittent l’OPS mais Callen reste]

HUNTER : Vous avez besoin d'autre chose, Agent Callen?

CALLEN : Oui, l'analyse des données de l'ordinateur provenant du complexe Comescu.

HUNTER : Aux dernières nouvelles, il est encore en cours d'analyse.

CALLEN : Ça fait trois mois. J’aimerais savoir pourquoi les Comescu ont essayé de me tuer ?

HUNTER : je ne peux pas répondre a ça.

CALLEN : Tu ne peux pas ou tu ne veux pas ? Parce que si il y a des informations sur ce portable qui se rapporte a mon passé, j'ai le droit de savoir.

HUNTER : Ce n'est pas ma décision. Je vais déposer une demande en votre nom. Bien sur, finalement c'est la décision du directeur Vance.

CALLEN : bien sur

HUNTER : Quelque chose d'autre, agent Callen ?

[Il ne répond pas et quitte l’OPS]

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

[Sam stoppe la voiture devant la grande entrée de la maison. Lui et G arrive à la porte]

SAM : Veux-tu me dire ce qui se passe entre toi et hunter?

CALLEN : Je ne lui fais pas confiance.

SAM : Tu ne fais confiance à personne. Qu'est ce qu'il se passe d'autre?

CALLEN : Tu n’a pas le sentiment qu'elle est maintenant sur nous ?

 SAM : Tu veux dire comme le fait Hetty?

CALLEN : Hunter n'est pas Hetty.

[Sam sonne à la porte]

SAM : Non, elle ne l'est pas, mais j'ai le sentiment qu'elles sont de la même espèce.

[Une femme ouvre la porte. Ils lui montrent leurs badges]

CALLEN : NCIS pour Mme. Calder

[Ils entrent]

[Sam est sur son téléphone]

HEATHER : Je ne peux pas croire ce qui se passe. Qui ferait ça ?

SAM : Nous sommes ici pour le découvrir. Tous les appels entrants vont être automatiquement redirigés a notre centre des opérations pour surveillance, piège, traçage, reconnaissance vocale, etc... Si vous recevez un appel de quelqu'un que vous connaissez, appuie juste sur le bouton rouge. Cela va arrêter la procédure pour préserver votre intimité. Si, toutefois, vous recevez un appel concernant votre mari, nous serons tous instantanément alerté et en conférence pour que nous puissions entendre l'appel simultanément.

HEATHER : Nous ne devrions pas avoir eu un appel en ce moment?

SAM : Chaque affaire est différente.

HEATHER : Pourquoi quelqu'un voudrez kidnapper mon mari?

SAM : Nous espérions peut-être que vous pourriez nous donner quelques réponses.

[La porte s’ouvre, G les rejoint]

CALLEN : C'est un sacré système de sécurité que vous avez ici.

[Il montre 6 différentes caméras]

HEATHER : Oui, c'est Dennis qui l'a fait. Il a fait ça bien.

SAM : Avez-vous eu un problème de sécurité dans le passé?

HEATHER : Non.

CALLEN : Y a-t-il quelqu'un qui pourrait vouloir nuire a votre mari?

HEATHER : Je ne sais pas, j’essaie de réfléchir. Des rivaux de travail peut être ? Deux de ses amis de collège ont essayé de le poursuivre pour avoir volé leurs idées mais il a dit qu'ils étaient jaloux et que c'était normal dans leur domaine. J’ai donné leurs noms à la police.

[Callen montre une photo sur son téléphone]

CALLEN : Connaissez-vous cette femme?

HEATHER : Non. Était-elle avec lui quand il a été attrapé?

CALLEN : Oui.

[Sahwn entre dans la pièce]

SHAWN : hey, maman, puis-je aller a...?

HEATHER : Shawn, voici l'agent Callen et l'agent Hanna. Ils sont la pour aider à trouver ton père.

SHAWN : Vous les gars, vous êtes du FBI?

SAM : De la NAVY. Nous allons faire tout ce que nous pourrons pour trouver ton père.

SHAWN : Merci. Puis-je aller chez Jason?

HEATHER : Non. Je ne pense pas que c'est une bonne idée, chéri.

SHAWN : J'ai besoin de lui pour m'aider a faire mes devoirs.

HEATHER : Tu étais censé demander a ton enseignant au sujet d'un tuteur.

SHAWN : Maman !

HEATHER : Euh, pourquoi tu ne demande pas a Jason de venir, d'accord? Tu peux commander une pizza.

SHAWN : Ouais, d'accord. Heureux de vous avoir rencontré.

CALLEN : Prends soin de toi.

[Le garçon quitte la pièce]

HEATHER : Dennis a été tellement absent que Shawn et moi sommes tous les deux habitués à ce qu'il ne soit pas là. Mais ça ne rend pas les choses plus faciles.

SAM : Est-ce que votre mari voyait quelqu'un d'autre ?

HEATHER : Probablement. Si rien d'autre, il a été discret. Il passe beaucoup de temps en déplacement. Dennis n'était pas prêt pour s'installer mais je suis tombé enceinte et il prend bien soin de nous. Il préfère juste vivre une vie séparée.

[Le téléphone de Callen sonne]

CALLEN : Excusez-moi.

[Il sort de la pièce]

CALLEN [au téléphone]: Quoi de neuf, Kensi?

[Devant l’hôpital]

KENSI : Alors, le conducteur, Nicky Delamico est mort. Selon le chirurgien, ils ont fait tout ce qu'ils ont pu pour le sauver mais la balle a tournée tous ses organes vitaux en bouillie, alors il est mort d’une hémorragie.

CALLEN : Okay. Eh bien, voyez si vous pouvez trouver quelque chose d'autre. Nous allons nous réunir quand vous rentrerez.

KENSI : Okay.

[Deeks arrive vers Kensi avec un sac]

DEEKS : Les effets personnels du patient et sa carte, un service de l’infirmière Wendy.

[Et le numéro de telephone de Wendy]

KENSI: Oh, Wendy! Ouais?

DEEKS : Okay, Wendy.

KENSI : Vous et vos infirmières, vous savez ça?

DEEKS : C'est une profession honorable pour laquel j'ai une grande admiration et du respect.

KENSI : Peut-être alors puisque nous sommes ici, je devrais vous castrer.

DEEKS : Selon le dossier, le chauffeur de Calder avait de la cocaïne dans le sang.

[Kensi trouve beaucoup de factures dans la poche de la chemise de Nicky]

KENSI : Oh, Eh bien. On dirait que ce n'est pas tout ce qu'il avait.

 

[Au NCIS]

KENSI: Il s'avère que Nicholas Delamico, alias Nicky le conducteur, était l'adjoint d'un shérif qui a perdu son job suite a la disparition de stupéfiants dans des preuves.

DEEKS : Il n'a jamais été condamné, mais le fait qu'ils aient trouvé de la cocaïne dans son sang au moment où il a été abattu suggère qu'ils étaient sur la bonne voie.

CALLEN : Alors, vous pensez que Nicky a eu son patron, Calder, impliqué dans quelque chose de louche, drogues ou autre chose?

DEEKS : C'est une possibilité.

SAM : Alors pourquoi il n'y a pas eu une demande de rançon?

KENSI : Peut-être qu'ils voulaient sa mort?

SAM : Alors ils auraient du lui tirer dessus dans la rue.

DEEKS : Peut-être qu'ils avaient besoin de lui pour quelque chose?

SAM : Ouais, peut-être la culpabilité de Calder des cyber-attaques. Il sait que la NSA le surveillait, il les a sentit se rapprocher. Sa seule chance de fuir loin c'est de disparaître.

CALLEN : Donc il met en scène son propre enlèvement.

KENSI : Eh bien, cela signifierait s'éloigner de sa famille.

CALLEN : Selon sa femme, c’est déjà fait depuis longtemps.

DEEKS: ça signifierait aussi de tirer et tuer son chauffeur.

SAM : Tout a un prix.

ERIC : J'ai une autre théorie. J'ai regardé toutes les autres cassettes de surveillance, et avec une petite amélioration digitale, j'ai pu zoomer de plus près.

[Eric montre une vidéo du couple quittant le musée]

CALLEN : Une idée de ce qu'elle dit, Kensi?

ERIC: j'ai parcouru les images grâce à un programme de lecture labiale.

KENSI : Pardon ?

[Kensi rit]

KENSI : Un programme informatique ne peut pas reproduire les compétences d'un humain qui lit sur les lèvres.

ERIC: Eh bien, le logiciel suggère qu'elle dit quelque chose sur le jeu

DEEKS : Le jeu.

KENSI :…C'est possible.

[Sam sourit]

SAM : Ça pourrait expliquer la grande 20 qu'il tenait.

CALLEN : Sam et moi prendrons l'appartement de Nicky. Vous vérifieriez le bureau de Calder. Découvrons s'il à un problème de jeu.

DEEKS : Terminé.

 

[La voiture de Sam démarra]

SAM: Ça à quelque chose à voir avec ce qu'il s'est passé en Roumanie?

CALLEN : Calder?

SAM : Qu'est ce qu'il se passe entre toi et Hunter?

CALLEN : Rien ne se passe entre Hunter et moi. Elle a récupéré quelques informations dont j'ai besoin

SAM : Des informations sur ton passé ?

CALLEN : C'est possible.

SAM : Et tu penses qu'elle les maintient volontairement hors de ta portée ?

CALLEN : Oui, et je pense qu'elle pourrait ne pas être la seule.

[Le téléphone de Sam sonne, il regarde tout en conduisant]

SAM : Hetty.

[Il tend son téléphone]

CALLEN : Etrange timing, tu ne trouves pas? Selon Hetty, la mystérieuse femme sur la vidéo de surveillance porte des chaussures d'un designer de L.A et on peut uniquement les trouver chez deux vendeurs du coin.

SAM : Elle essaye d'aider.

CALLEN : Si elle veut vraiment aider, elle peut se débarrasser de Hunter.

[Le téléphone sonne encore une fois]

SAM : Quoi encore?

SMS D’HETTY : "Assurez-vous de garder Hunter dans la boucle"

SAM : Comment fait-elle ça?

 

[Au bureau de Calder]

FEMME: Je suis désolé, je n'avais jamais vu ça auparavant.

KENSI : D'accord. Depuis combien de temps travaillez-vous pour Dennis Calder?

FEMME : Quatre ans.

KENSI : Est ce que votre patron est un joueur?

FEMME : Non pas que je sache.

DEEKS : Est ce qu'il fait beaucoup de voyage à Vegas, joue au poker en ligne? Lit des magazines de courses?

FEMME : S’il le fait, je ne l'ai jamais vu.

DEEKS : Hmm. On aimerait voir son ordinateur.

FEMME : Je suis désolé, je ne peux pas faire ça, pas sans un mandat.

KENSI : Les chances de retrouver votre patron en vie s'amenuisent à chaque seconde qui passe.

[La femme hésite quelques secondes puis leur ouvre le bureau de son patron. Mais il n’y a pas d’ordinateur sur le bureau]

FEMME : Oh, mon dieu, il a disparu.

[Deeks et Kensi échangent un regard]

 

[Dans le magasin de chaussures. un homme et une femme sont entrain de boire du champagne avec des apéritifs]

HOMME : Mais avec vous étant si grand...

FEMME : Ouais, c'est vraiment bon.

[Sam et Callen entre. Callen prend une chaussure et la regarde attentivement]

SAM : Hmm. On ne voit plus rien.

[G regarde le pied]

CALLEN : Vous n'avez même pas une chaussure entière.

FEMME : En arrière?

HOMME : Absolument.

[Le téléphone de Callen sonne]

FEMME : Génial.

CALLEN [au téléphone] : S'il vous plait dites-moi que vous avez de meilleures nouvelles.

KENSI [au téléphone] : Non, en réalité ça s'aggrave. Nous observons les vidéos de surveillance prises moins d'une heure après que Dennis Calder a été enlevé. Deux hommes ont utilisé ses codes et sa carte magnétique pour entrer dans son bureau et tout prendre... ordinateur, fichiers, travaux.

CALLEN : Les mêmes hommes qui l'ont enlevé?

KENSI : Peut-être.

CALLEN : Très bien, prends tout ce qui est utile a Eric. Nous suivions une piste d'Hetty.

KENSI : Hetty?

CALLEN: ne demandes pas.

[Deeks regarda Kensi d’un regard interrogatif quand il entendit le nom de sa chef]

[Au magasin de chaussures]

CALLEN : Quelqu'un a pris le travail de Calder de son ordinateur.

[L’homme qui buvait du champagne les interrompra]

HOMME : Puis-je vous aider, messieurs?

[G montra son badge]

HOMME : Oh.

[Sam montra la photo de la femme qui était avec Calder sur son téléphone]

SAM : Connaissez-vous cette personne?

HOMME : Euh, oui. C'est une cliente. Je crois que son nom est Elizabeth.

CALLEN : Croyez-vous connaitre son nom de famille ou son adresse?

HOMME : Ca devrait être dans le système. Laissez-moi vérifier. Est ce que vous désirez un verre de champagne ou du vin blanc pendant que vous patientez ?

SAM : Ça va. Merci.

HOMME : Oh.

[G soupirs]

CALLEN : Quelque chose me dit que si Willy Loman avait travaillé ici, il serait encore en vie.

HOMME : J'ai besoin de l'ordinateur.

[Sam ne répondit pas, il regarda seulement son partenaire]

CALLEN :Arthur Miller?

SAM : Non, je l'ai, Merci.

[Sam gare le Chevrolet devant la maison d'Elisabeth. Ils avancent vers la porte et une voiture démarre rapidement.]

CALLEN : Je vais la récupérer.

[Sam saute dans sa voiture. La voiture de la femme démarre. G passe en courant dans des jardins, sautant sur des portes et parvient à la route à temps : il s'arrête au milieu et vise la voiture. La femme freine. Sam est déjà dans son dos. Elle se rend compte qu'elle ne peut pas s’échapper]

CALLEN : Agents fédéraux! Sortez de la voiture!

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

[Au hangar à bateau dans la salle d’interrogatoire. Callen ouvre un dossier. Il est face à Elisabeth. Sam reste debout]

CALLEN : Pendant combien de temps êtes-vous sortis avec Dennis Calder ?

ELISABETH : Environ six mois.

SAM : Vous saviez qu'il était marié ?

ELISABETH : On était juste amis au début. Nous nous sommes rencontrés à une conférence Il y a environ quatre ans.

CALLEN : Et vous n'avez aucune idée de qui voudrait lui faire du mal ?

ELISABETH : Non.

SAM : Est-il un joueur ?

ELISABETH : Il a déjà joué. dans le milieu "underground" du poker à Hollywood avec des riches célébrités. Mais il m'a promit qu'il avait arrêté.

CALLEN : Qu'en est-il des drogues ?

ELISABETH : Jamais. Je n'aurai pas vécu avec lui s'il en prenait.

CALLEN : Est ce qu'il vous a déjà mentionné quelque chose à propos de pirater les serveurs du gouvernement ?

ELISABETH : Non.

SAM : Il ne vous a jamais parlé à propos de son travail ?

ELISABETH : Pas dernièrement. Dennis était plus intéressé à dépenser de l'argent que d’en gagner.

CALLEN : C'est ça qui vous a attiré chez lui ?

ELISABETH : Je gagne mon propre argent. Dennis était amusant. Il aimait profiter de la vie, prendre du bon temps. Il met les choses en perspective.

CALLEN : Et quelque chose à propos de ses amis de fac qui l'ont accusé de leur voler leurs idées ?

ELISABETH : C'est de l'histoire ancienne. D'un autre coté, les geeks, ils vous attaquent sur le net. Ils ne vont pas sauter hors d’un camion avec des armes.

SAM : Non, mais ils peuvent embaucher des gens pour le faire.

CALLEN : Autre chose que vous pouvez nous dire a propos du kidnapping ? Vêtements ? Bijoux ? Voix ? Je veux dire, est ce quelqu’un a appeler quelqu’un d'autre par son nom? Avez-vous vu un tatouage ?

ELISABETH : Je suis désolé. Tout s'est passé si vite. Une fois que j'ai commencé à courir, je n'ai pas regardé en arrière.

CALLEN : Et pourquoi vous n'êtes pas allé voir la police ?

ELISABETH : J'étais effrayé et je n'avais rien à leur dire. Dennis a de gros ennuis, n'est ce pas ?

 

[Deeks et Kensi observe l’interrogatoire dans la pièce d’à côté]

DEEKS : Alors, qu'est ce que tu en penses ?

KENSI : Je pense qu'elle est stupide de sortir avec un homme marié.

DEEKS : Oui, mais est-ce qu'elle dit la vérité?

[Une porte s’ouvre, Callen et Sam les rejoignent.]

CALLEN : Probablement. Ca ne nous aide pas.

SAM : Eh bien, nous avons encore l'appartement de Nicky. Peut être que nous trouveront quelque chose là bas.

[L’ordinateur sonna et Eric apparut]

ERIC : Hé, Euh, désolé de vous interrompre, mais, euh, quelqu'un s'est connecté au réseau de sécurité domestique de Calder en utilisant le mot de passe de Dennis Calder.

KENSI : Peut-être les mêmes gars qui ont pris son ordinateur.

ERIC : Je peux les arrêter.

CALLEN: Non. Vois si tu peux tracer l'adresse IP de la personne qui s'est connecté, et essaie de nous trouver une localisation.

ERIC : Je suis dessus.

SAM : Peut-être que nous devrions mettre une équipe de sécurité sur la femme et son fils. Ils pourraient être ciblé.

DEEKS : Sauf si vous avez raison et que l'enlèvement été faux, dans ce cas, cela pourrait être simplement Calder vérifiant sa famille.

SAM : Mieux vaut prévenir que guérir.

CALLEN : Ouais, Sam a raison. Mais nous devrons s'assurer que personne y compris Calder, ne sache qu'on a des hommes dans sa maison.

SAM : Son fils avait des difficultés à l'école. Peut-être que sa mère a engagé un tuteur. Si le père est absent comme elle le dit, il ne saura probablement jamais la différence.

KENSI : Je vais y aller en tant que tuteur. Deeks peut y aller en tant qu'un promeneur de chien ou quelque chose comme ça.

DEEKS : Ok, pourquoi je n’y vais pas en tant que tuteur, et toi en tant que promeneur de chien?

SAM : C'est ce qu'on appelle un miroir.

DEEKS : Comment osez-vous, monsieur. Quelqu'un d'autre est ici de l'école de droit. Hmm? Non? Il y a-t-il quelqu'un ici qui a passé l'examen du barreau dans l'état de Californie? N'importe qui? N'importe qui?

KENSI : Ceci venant d'un mec qui a appris a attacher ses chaussures a l'âge de... 12 ans?

CALLEN : Vraiment?

DEEKS : Je suis de L.A. J'ai grandi dans des sandales.

[Sam rigola]

SAM : Vous ne portez jamais de chaussures de course?

DEEKS : Ca s'appelle du Velcro.

CALLEN : Joli.

DEEKS : Quoi? Il est assez bon pour les astronautes.

[Callen rigole]

SAM : Calder trompait sa femme. Peut-être qu'il n'était pas le seul infidèle. Peut-être sa femme, Heather, le trompait aussi, avec le professeur de tennis.

DEEKS : Quoi le professeur de tennis?

KENSI : Tu vas être si mignonne dans ce petit short blanc.

DEEKS : Oh.

 

[Au NCIS. Nell discute en bas des escaliers avec plusieurs personnes quand G et Sam reviennent.]

NELL : Chaque code doit fournir des descriptions détaillées de ce que tu désire acheter et a partir de quel vendeur.

SAM : Hetty a toujours Nell pour courir partout comme le lapin Energizer.

CALLEN : Elle n'a pas donné de chaise à Eric pendant les deux premiers mois où il est arrivé.

SAM : C'était juste pour le garder éveiller. Réfléchis, peut être qu'elle prépare Nell à quelque chose de plus? Même ses arrières pensés ont des arrières pensés.

CALLEN : Une devinette d'Hetty enveloppée dans un mystère à l’intérieur d'une énigme avec un lance grenade.

[Ils rejoignent Eric à l’étage]

SAM : Un peu de chance avec notre cyber Peeping Tom ?

ERIC : Non, pas encore.

CALLEN : Et à propos de l’ordinateur portable ? que nous avons retiré du composant Comescu?

ERIC : Le quoi ?

[Il avait l’air vraiment surpris]

HUNTER : Excusez-moi, messieurs.

[Elle arrive avec une jeune femme]

HUNTER : Voici les agents Callen et Hanna, et notre opérateur technique Eric Beale. Voici Mme Patricia Michaels. Elle appartient à la National Security Agency; et elle est leur spécialiste de défense cybernétique. Elle est la pour nous aider dans l'affaire. Eric, tu peux peut-être apporter à Mme Michaels jusqu’à la vitesse ou nous sommes.

CALLEN: Puis-je vous parler en privé?

HUNTER : Mon bureau- dix minutes.

CALLEN : Je préfère le faire maintenant et dans un endroit un peu plus privé que le bureau d'Hetty

HUNTER: Quelque chose vous dérange, Agent Callen?

CALLEN : J'ai beaucoup de choses qui me dérangent.

HUNTER : Sont-ils liés au travail, ou as-tu besoin de parler a un professionnel?

CALLEN : Amener quelqu'un en dehors du NCIS ici est une violation flagrante du protocole.

HUNTER : Mme Michaels a été sur cette affaire avant que nous étions. Elle est accrédité top secret de la NSA.

CALLEN : Ça m'est égale si elle est l'homme de U.N.C.L.E Nous n'apportons pas des étrangers ici. c'est pourquoi il y a l'hangar.

HUNTER : Deeks est ici. Il n'est qu'un flic.

CALLEN : Amené par Hetty

HUNTER : Et j'ai amené Mme Michaels. Tu peux renvoyer mon autorité, mais...

CALLEN : Je n'apprécie pas d’être joué.

HUNTER : Connais-tu la phrase "Ne déteste pas le joueur, déteste le jeu"?

CALLEN : Je ne considère pas cela comme un jeu.

[La porte s’ouvre, Nell s’arrêta]

NELL : Ne vous occupez pas de moi je suis juste une abeille ouvrière.

[Elle tend un dossier à G et pose une grande pile de dossier]

NELL : Rapport de la balistique sur le chauffeur de Dennis Calder Nicky. Il a été tué par une fragmentation explosive ronde entrée d'air.

[Callen hésita et quitta la pièce. Hunter est perdue dans ses pensés quand Nell mais le feu au dossier]

 

[A la maison de Calder. Kensi aide Shawn avec ses maths]

KENSI : Rappelle-toi de l'ordre des opérations. Que fais-tu en premier ?

SHAWN : Heu, le truc entre parenthèses.

KENSI : Oui, bien. Rien dans les parenthèses. Et ensuite ?

KENSI : Tu t'inquiètes pour ton père ? Tu lui as parlé quand pour la dernière fois ?

SHAWN : Hum, il me semble qu'il m'a envoyé un sms la semaine dernière.

KENSI : Oh.

SHAWN : Tu portes une arme ?

KENSI : Parfois.

SHAWN : Je peux la voir ?

KENSI : Non.

SHAWN : Tu as déjà tiré sur quelqu’un ?

KENSI : Je pense que nous devons retourner à nos devoirs.

SHAWN : Tu as un petit ami ?

Devoirs.

SHAWN : C’est ok ; je n'ai pas de copine non plus.

[Elle rougit]

DEEKS : Ouch. Ce garçon sèche peut être l'école, mais je vais te dire, il a bien accroché son prof.

[Il est dans le jardin, avec un short et une raquette. Son arme est sous sa serviette]

DEEKS : Et j'ai, heu, fait le tour du périmètre. Tout semble plutôt calme.

HEATHER : Je suis prête pour mon cours.

DEEKS : Oh, wahou, regardez vous avec votre tenue de tennis et tout ça.

HEATHER : uH, est ce que vous voulez travailler quelque chose de spécifique, ou est ce que je dois juste taper quelques balles par ci par là, et vous pourrez vérifier ma forme ?

DEEKS : Oui, non, je pense que c'est une bonne idée. Vous pourriez taper quelques balles, et comme ça on pourra évaluer votre ... forme.

 [Il regarde les fesses d’Heather. Il se parle à lui-même]

DEEKS [doucement] : Tu es un professionnel. Tu fais ça pour sauver une vie. Empêche ça de sortir.

[Il regarda encore une fois son derrière]

DEEKS : Empêche-le ...

[Elle lui sourit]

DEEKS [doucement] : Oh, seigneur.

DEEKS : J'ai les balles. Quand vous serait prête, je serai sur le court.

 

[Au NCIS. Sam et Callen se croise à la sortie de la salle de destruction de dossier]

SAM : Eric à une adresse IP pour celui qui a espionné les Calders. Malheureusement ils ont utilisé un réseau WIFI public à la fac de Culver comme un serveur proxy.

CALLEN : Tu as vu le rapport balistique ?

SAM : Ces gars là n'étaient pas là pour déconner.

 

[Au collège Culver City. Sam et Callen entre dans la salle informatique et regardent autour d’eux]

SAM : Est ce que Eric a une idée de combien d'ordinateurs il y a la dedans ?

ERIC : En ce moment il y a 273 ordinateurs de bureau ouvert au public. Il ya en plus ...

CALLEN : Eric, nous allons avoir besoin d'un peu d'aide supplémentaire.

PATRICIA : Je peux te dire la marque et le modèle de l'ordinateur qui a été utilisé. Si cet ordinateur a une caméra, on peut vous donner une photo de quiconque l'utilise.

[Patricia est poussée par Nell]

NELL : Je suis désolé.

ERIC : Heuu, ouais, ça aussi, mais je, heuu je ne peux pas garantir qu'il ne sera pas alerté de l'intrusion.

[Nell posse des dossiers]

CALLEN : C'est un risque à prendre. S'il se déconnecte, nous pourrons peut-être jamais le trouver.

ERIC : Ok.

[Nell soupira]

[Au collège, Sam et Callen continuent de regarder autour d’eux et observe chaque homme et femme]

[Au NCIS, le visage du jeune homme apparaît sur l’écran d’Eric]

ERIC : Très bien, nous le tenons. Homme asiatique, la vingtaine, capuche bleu, chemise rouge sombre.

[Le jeune homme remarqua que le webcam était active et ferma son ordinateur]

ERIC : Il est sur nous.

[Callen voit le type courir vers la sortie. Lui et Sam le poursuive par 2 différents chemins. Le gars n’a pas le choix mais il traverse la rue. Une voiture le renverse. G prend sont ordinateur et Sam va vérifier son pouls.]

DRIVER : Est-il bien? Je ne l'ai pas vu. Il est sorti de nulle part.

[Sam ferme ses yeux, Callen soupirs]

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

[Au NCIS ? Callen et Sam sont de retour et Eric les brief dans l’escalier]

ERIC : You Kuchan était un chinois d'un programme d'échange étudiant en sciences humaines à l'université publique Culver City.

SAM : Pourquoi voudrait-il espionner les Clader?

CALLEN : Et pourquoi a t-il fuit?

HUNTER: Probablement parce que vous le poursuivaient. Bien sur, Nous ne saurons jamais la vérité maintenant qu'il est mort. Ou en sommes-nous?

CALLEN ; Tous ce qu'ils ont trouvé sur lui c'était sa pièce d'identité de la fac et un passe pour le bus. Eric localise une adresse.

HUNTER : Qu'en est-il de l'ordinateur portable qu'il utilisait?

MICHAELS: La plupart des dossiers semblent légitimes : projets scolaires, des jeux vidéos et les sites habituels de réseaux sociaux. Mais on cherche encore.

HUNTER : Faites-moi savoir si vous trouvez quelque chose d'utile.

[Elle part et échange un regard noir avec Callen. Sam sourit]

SAM : Elle commence a croître sur moi.

 

[A la maison de Calder. Deeks joue avec Shawn et la machine qui lance les balles]

SHAWN : Ooh.

DEEKS : Je suis un chat de la jungle.

SHAWN : Quoi?

DEEKS : Ok.

SHAWN : Arrête de bouger.

[Kensi est au téléphone]

KENSI : Merci pour le rapport de situation, Sam. Je vais le dire à Deeks. Ok.

DEEKS : Quoi, quoi, qu'est-ce que tu as?

[Kensi sourit quand elle voit Deeks jouer avec Shawn qui rit. Elle regarde Heather qui observe la scène]

KENSI : C'est quoi ce bordel ? Je suis vraiment désolé.

HEATHER : Non, ne le sois pas. C'est le moment le plus fun que Shawn ait eu en quelques semaines. Je souhaite que son père fasse des trucs comme ça avec lui. Il rentre dans un âge difficile, et maintenant ceci.

KENSI : Ouais, mais les enfants sont beaucoup plus résistants que nous, nous devons parfois leurs donner du crédit, vous savez ?

SHAWN : Restez immobile.

HEATHER : Je l'espère.

SHAWN : Ok

HEATHER : Shawn doit essayer très fort pour avoir l'attention de son père. Puis finalement il abandonne simplement.

SHAWN: ce sera le bon. Je te le promets.

HEATHER : Je ne peux pas croire que votre partenaire l'a eu.

KENSI : Ha.

HEATHER: Shawn passe la plupart de ses jours coincé dans sa chambre a jouer sur son ordinateur. Je suppose qu'il tient ça de son père. L'année dernière, on l'attrapa entrain de changer ses notes sur le système de l'ordinateur de l'école.

DEEKS: Oh, je crois que je viens d'étirer un muscle.

SHAWN : Bon, ceci va être le seul. Prêt?

DEEKS : Chat de la jungle-- aah, chat de la jungle vers le bas!

SHAWN : Whoo!

[Il lève ses bras en champion]

Shawn et Deeks crient indistinctement à l'extérieur; Kensi recherche la chambre de Shawn. Elle trouve un ordinateur portable caché sous le lit, elle prend son téléphone.]

 

 ERIC : Ici Eric.

KENSI : Hey, Eric, c'est Kensi. J'ai ici un ordinateur appartenant à Shawn Calder. C'est verrouillé, mais j'ai branché mon IronClad dessus. Peux-tu entrer dedans?

ERIC : Bien sur. Je redémarre à travers lui. Je vais le prendre à partir de là Qu'est ce que je cherche ?

KENSI : Tout ce qui peut nous aider à savoir exactement ce pourquoi son père a été enlevé.

SHAWN : Qu'est ce que tu fais ?

 

[Au hangar à bateau, dans la salle d’interrogatoire. Shawn fait face à Kensi, sa mère est à côté de lui]

KENSI : Shawn n'est peut être pas très doué à l'école, mais il à clairement hérité des compétences informatique de son père.

HEATHER : Qu'est ce que tu veux dire ?

KENSI : Il y a eu une cyber attaque sur le système informatique du Département de la Défense quelques semaines plutôt, et... ça vient de l'ordinateur de Shawn

HEATHER : Quoi?

KENSI : Shawn, regarde-moi maintenant. Je ne sais pas si c'était un acte de rébellion ou l'ennui chez les adolescents ou simplement une tentative pour avoir l’attention de ton père.

HEATHER : Il a enfreint la loi?

KENSI : plusieurs fois.

SHAWN : Je faisais juste un peu de piratage.

KENSI : Ton piratage pourrait avoir des conséquences désastreuses. tu comprends ça?

[Dans la salle d’observation, Deeks, Sam et Callen regardent la scène]

DEEKS : Vous pensez que le gamin pouvait réparer mon pointage de crédit?

SAM : Le gamin est un magicien en informatique, pas Harry Potter.

CALLEN : Eh bien ce gamin peut avoir lancé la cyber-attaque, mais ça n'explique pas qui a enlevé son père et pourquoi?

 

[A l’OPS, des alarmes sonnent sur l’ordinateur et un texte en rouge apparait]

PATRICIA : Ce n'est pas bon.

ERIC : Ici Eric.

CALLEN : Tu as trouvé quelque chose sur l'ordinateur de Shawn qui pourrait nous aider?

ERIC : Non. Peut-être-- ok, je ne sais pas, nous pourrions avoir un plus gros problème ici. On a cherché You Kuchan dans la base de données de reconnaissance faciale, et nous avons obtenu un résultat. Le DOD est sous une autre cyber-attaque, et celle-ci est grave.

MICHAELS: Eric, il semble que le pare-feu soit sur le point d’être violé. DOD est en train d'aller au protocole Alpha.

ERIC : Ok, J’arrête tout ce n'est pas essentiel, désolé.

[La connexion se coupe]

KENSI: Qui était avec toi lorsque tu as piraté la base de données?

[Callen rentre dans la salle d’interrogatoire]

SHAWN : Personne.

CALLEN : Quelqu'un vient de lancer une autre cyber-attaque sur le département de la défense.

SHAWN : Pas moi.

CALLEN : Qui d'autre as-tu hacker?

SHAWN : Je ne sais pas.

KENSI : Shawn, nous avons besoin de réponses et on en a besoin maintenant.

SHAWN : Quelques blogs, peut être deux trois sites de jeux.

HEATHER : Shawn Cameron Calder on t'avait dit d'arrêter de faire ça.

CALLEN : Aucun site gouvernemental étranger?

SHAWN : Quelques uns.

CALLEN : Lesquels?

SHAWN : Euh, Le Brésil et la France et... la Chine.

KENSI : You Kuchan était chinois.

SHAWN : Tout ce que j'ai fait c'était jeter un coup d'oeil. Je n'ai jamais relâché aucun virus ou quelque chose dans le genre.

CALLEN : Mais tu as brisé leur meilleure sécurité. C'est exactement ce que n'importe quel pouvoir étranger aimerait faire au Département de la Défense. S'ils ont retracé ton intrusion jusqu'à l'adresse IP de ta maison, ils ont supposé que c'était ton père, et non son adolescent de fils.

SHAWN : Ils ont enlevé mon père à cause de moi.

[Heather met les mains sur sa tête]

[Salle d’observation]

DEEKS : Si les chinois ont Calder, qu’elles sont nos chances de le ramener?

SAM : Ça dépend.

DEEKS : S’il est toujours aux USA?

SAM : Si il est vivants ou non.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

[A l’OPS. L’alarme continue de bipper quand Hunter rentre]

HUNTER : Rapport de situation ?

ERIC : Grosse panique proche de l'hystérie.

HUNTER : C'est le même genre d'attaque qu'avant?

PATRICIA : Mieux. Plus sophistiquée et multiples points d'entrée.

ERIC : Shawn était un gamin qui piratouillait même si c'était avec le logiciel sophistiqué de son père. Mais là, c'est un assaut agressif sur plusieurs fronts.

PATRICIA : C'est comme percer des trous dans la coque d'un navire. Quand tu as une fuite, tu sécurises cette partie du bateau, et tu bouches le trou, mais quand tu as trop de trous...

HUNTER : Oui, le bateau coule.

NELL : Il faut que tu jettes un œil sur la séquence de l'accident.

PATRICIA : Je suis désolée. Je suis un petit peu occupée là.

[Nell la regarde]

PATRICIA : Nous n'autorisons pas les employées du courrier dans le centre des opérations.

[Eric et nell ouvre de grands yeux]

HUNTER : Tu as quelque chose, Nell ?

NELL : Ouais.

NELL :Hum, si You Kuchan est impliqué dans l'enlèvement de Calder, nous savons qu'il a été aidé. Et s'il s'agit d'un agent étranger, il a donc probablement travailler avec une équipe. Voyons ça. Voici la voiture qui l'a embarqué. Donc, d'après le rapport de police, le conducteur s’appelle Alex Grinkov. Tu vois, il a ralenti ici pendant un moment comme si il attendait quelqu'un. Mais au moment où You Kuchan sort en courant, il s'éloigne de la bordure et ensuite lui fonce dessus.

HUNTER : Donc à l'instant où il est démasqué, son équipe l'a fait sortir.

NELL : Mm-hmm. Eric...

ERIC : Déjà dessus. Alex Grinkov. Il est un agent immobilier d'ici.

NELL : Voyons s'il y a...

ERIC : un dénominateur commun entre notre étudiant, You Kuchan, et Alex Grinkov. Déjà en train de chercher.

[Il sourit à Nell qui rigole]

HUNTER : Bien vu, Mlle Jones. Prévenez-moi dès que vous trouvez quelque chose, et alertez Callen et son équipe.

[Eric sourit en tapant. Nell donne un regard de rancunes à Patricia; l'agent semble embarrassé]

 

[Salle d’armements. Nell entre et rencontre Sam, Callen, Deeks et Kensi avec des gilets et prenants des armes]

NELL : Le seul point commun entre You Kuchan et Alex Grinkov est le 'Jardin de la Paix et du Bien être'. C'est un centre d'acupuncture et de médecine chinoise dans la vallée. Les deux ont le numéro de téléphone dans leurs contacts, et les deux ont payé de nombreuses visites au centre. Donc, soit Alex Grinkov et You Kuchan ont un truc avec la médecine alternative ou...

CALLEN : Ou 'le Jardin de la Paix et du Bien être' n'est qu'un écran.

DEEKS : Cet endroit est une bonne couverture. Beaucoup de gens vont et viennent.

KENSI : C'est un endroit idéal pour que les agents échange des informations en privée.

NELL : Et d'après Eric le flux de données sur la fibre optique du centre a considérablement augmenté depuis l'attaque du Département de la Défense.

SAM : Donc si Calder est retenu là bas, comment vous voulez le faire ?

 

[« Jardin de la Paix et du Bien-Etre ». La réceptionniste tape un texte sur son téléphone quand Kensi rentre en poussant Deeks dans un fauteuil roulant]

KENSI : Hi. Je pourrai avoir un formulaire pour les nouveaux patients, s'il vous plait ?

RECEPTIONNISTE : Il faut remplir le recto et le verso, et j'ai besoin d'une copie de votre carte d'assurance santé.

KENSI : Ok. Et il y a des toilettes que je peux utilisé ?

RECEPTIONNISTE : Juste en bas du Hall, sur la gauche.

[Kensi sourit, remet les formulaires à Deeks et descend du hall]

[A l’OPS]

PATRICIA : Ok, on peut y aller. On contourne l'ordinateur central du Département de la Défense et on obtient une connexion satellite directement depuis le Centre Tactique d'Opérations.

ERIC : Je bascule en thermique.

HUNTER : On dirait qu'il y a quatre personnes dans la pièce ans le coin nord-ouest.

ERIC : J'envoie le plan du bâtiment sur vos téléphones.

[« Jardin de la Paix et du Bien-Etre ». Callen est dehors et son téléphone sonne]

CALLEN : Un œil sur Grinkov, de l'autre coté de l'immeuble.

[Les hommes finissent leurs cigarettes et retournent à l’intérieur]

CALLEN : On a besoin d'un blackout total sur mon signal maintenant, dès que tous les civils seront sortis.

[Nell est dans une nacelle près des piliers, elle ouvre une boîte]

NELL : Pas de problèmes.

CALLEN : Tu t'en charges, Kensi.

[A l’intérieur, Kensi mets une bombe lacrymogène dans une poubelle]

KENSI : Feu par ici.

[Elle retourne dans le hall est déclenche l’alarme incendie. Deeks la rejoins. Une femme donne des ordres d’évacuation]

 [Les gens courent]

FEMME : Bon, tout le monde...

CALLEN : Allez, Nell

[Nell pousse le bouton et éteint les lumières. Callen et Sam rentrent à l’intérieur]

CALLEN : Deeks, Kensi, sécurisez l'entrée du bâtiment.

DEEKS : C'est bon.

KENSI : Rien à signaler.

KENSI : Rien à signaler.

DEEKS : Le coté est du bâtiment est dégagé.

[Mais Sam et Callen rencontre un mauvais garçon avec une arme automatique et qui leur tire dessus]

CALLEN : Deeks, Kensi, les tireurs viennent vers vous !

[Ils tirent sur eux quand ils sont plusieurs. Sam et Callen rencontrent Grinkov ; nouveaux coups de feu]

CALLEN : Grinkov à terre.

SAM : Agents fédéraux !

KENSI : Dégagé.

[G et Sam ouvre prudemment une porte. Un homme est à l’intérieur. Calder lève ses mains]

CALDER : Ne tirez pas. Ne tirez pas. J'espère que vous êtes du bon coté.

SAM : Si nous ne l'étions pas vous seriez mort.

CALLEN : On a Calder. Nell, lumière.

CALDER : Comment m'avez-vous trouvez ?

SAM : C'est votre fils.

CALDER : Shawn ?

SAM : Vous avez une seconde chance de passer du temps avec votre fils. Ne la gâchez pas.

[Calder soupirs]

 

[Salle d’armements. Ils ramènent leurs armes ; Kensi soupirs de soulagement]

KENSI : Quelqu’un de motivé pour une bière ?

NELL : Oui, s'il te plait.

KENSI : Vraiment ? Pas vous les gars ? Ok. Ma tournée.

SAM : Maintenant on discute. Ok j'en suis.

KENSI : Vous êtes des enfoirés bas de gamme les mecs.

HUNTER : Malgré un départ approximatif, vous avez fait du bon boulot. Le gouvernement chinois s'est déjà éloigné de You Kuchan et nie toute implication dans l'enlèvement de Dennis Calder ou dans des cyber-attaques. Il blâme un groupe séparatiste tibétain.

SAM : Ces moines agaçants.

[Il échange un long regard avec G]

HUNTER : Comme je l'ai dit, beau travail.

[Elle quitte la pièce]

KENSI : Je lui dis de venir avec nous ?

SAM : Dieu, non.

DEEKS : Je ne sais pas. Je parie qu'elle se lâche après deux cosmos, qu'elle danse sur la table et tout...

KENSI : Son film préféré, c'est Coyote Girls.

DEEKS : Je pleure chaque fois que Jersey a le contrat.

CALLEN : On se voit demain.

KENSI : Attends, Callen, allez.

SAM : Laisse-le partir.

KENSI : Pourquoi ? Où va-t-il ?

SAM : Laisse-le partir.

 

[Hetty est dans le jardin entrain de se verser du thé, un ordinateur et la valise que Nell utilisé au début de l’épisode avec le dossier de Callen. Callen apparait derrière elle]

CALLEN : C'est comme ça que tu le récupères.

HETTY : Je me demandais combien de temps tu mettrais à venir. Comment ça se passe ?

[Il s’assoit]

CALLEN : Vous le savez mieux que moi.

HETTY : Ça se passe bien avec Hunter ?

CALLEN : Quand revenez-vous ?

HETTY :Bientôt.

CALLEN : Vous me devez des réponses.

HETTY : Ah oui ? Lesquelles ?

CALLEN : Que s'est-il passé en Roumanie. Pourquoi je connais cette plage. Qui était ma mère. Tout ça. Vous saviez des choses que vous n'avez jamais évoqué. Pourquoi ?

HETTY : Si je ne te l'ai pas dit, C'était pour votre propre bien. Pour vous protéger.

CALLEN : Je mérite la vérité.

HETTY : Ah, la vérité. Ce n'est pas toujours si simple. c'est que je n'ai pas les réponse, comme tu le penses. Je ne voulais pas te donner de faux espoirs. Je sais combien tout ça est important pour toi.

[Callen l’a regarde fixement sans bouger]

CALLEN : Vraiment ?

[Il se penche en colère sur la table et attrape le dossier]

CALLEN : Quelque chose me dit que ce que je veux savoir... tout ce dont j'ai besoin de savoir-- se trouve ici. Est-ce que j'ai raison ?

HETTY : Non. Allez-y et ouvrez si vous me croyez pas.

[Hetty hésite, elle sourti timidement ; il regarde le dossier et fait face à Hetty]

CALLEN : Je vais découvrir qui je suis et qui est ma famille avec ou sans aide.

[Hetty soupir]

HETTY : Vous y arriverez, M. Callen.

 

---------------------------------------FIN---------------------------------------------

 

 

 

[Beverly Hills Museum by night. There’s a “party”; a woman and a man are laughing; they are leaving]

WOMAN: Thank you for coming.

MAN: You don't have to thank me.

[A man is waiting for them in the hall]

MAN2: Mr. Calder, how was the event?

CALDER: Well, let's just say there's very little "fun" in "fund-raiser."

WOMAN: That's because it's about raising funds, not having fun.

CALDER: Yeah, no kidding. If I'm dropping several thousand, I expect a few giggles. Would have had more fun losing that money in Las Vegas. Am I right, Nicky?

NICKY: I don't know anything about that, sir.

WOMAN: Oh...But isn't this more rewarding than gambling?

[They’ve almost reached their car]

CALDER: Yeah, yeah, yeah, yeah, get in the car, Princess Buzzkill.

[A van stops at their side, tires screeching. The door opens, 2 hooded men aim at them with guns]

CALDER: Whoa, whoa, run, run!

[Nicky tries to grab his weapon, he’s shot]

CALDER: Nicky!

[The woman screams and flees. Men are close to Calder; he raises his hands; they push him]

MAN: Get in the van now!

CALDER: Don't shoot me. Fine. Okay, I'm going.

MAN: Go, go!

[The van starts again, tires screeching. Nicky is on the ground; a man comes checking him]

 

 

                              ♪ ♪ NCIS: LA 3x02 ♪ ♪ Cyber Threat ♪ ♪

                             ♪ ♪ Original air date on September 27, 2011 ♪ ♪

 

[NCIS office.♪ ♪ The armory door opens. ♪ ♪ Nell enters ♪ ♪ She is carrying a metal suitcase ♪ ♪ she opens it and grabs a paper with numbers ♪ ♪ they are the code of a cupboard ♪ ♪ Nell opens a drawer with a key she wears around her neck  and grabs a file in a plastic bag ♪ ♪ Before putting it (named G. Callen) in the suitcase, she looks at the note written by Hetty: “to be opened in the event of my death” ♪ ♪ Lost in her thoughts, Nell closes the suitcase]

[NCIS office. Sam is in Hetty’s office; he stares at a dirty tea cup]

CALLEN: You reading anything in those tea leaves?

SAM: Yeah, somebody needs to wash her cup out.

CALLEN: Be my guest, but you're taking your life in your own hands if you drop it, that being Hetty's favorite cup.

[Sam puts the cup back on the table]

SAM: You hear anything?

CALLEN: She's still recuperating, like she was last month and the month before that.

SAM: Think something else is going on?

[Callen gives him a “this is obvious” look]

SAM: Of course, it's Hetty--something else is always going on.

CALLEN: Yeah, and here comes the one person who probably knows what it is.

[Nell is in the stairs, coming to their desks]

CALLEN: What's the latest on Hetty?

[Nell doesn’t stop, they follow her]

NELL: I've been trying to contact you. She's very disappointed with the repairs on the Jaguar.

SAM: What's that got to do with us, Nell?

[Nell looks surprised; she points at her ear, she’s on phone]

NELL: Mm-hmm, and she told me to remind you about the Philippines. Actually, it'd be best if you could have someone pick it up today. Wonderful. She'll be so glad to hear that.

[She cuts the call and faces the agents]

NELL: Hi. You both owe me a DTS from your last trip.

[She hands them papers]

SAM: What's the word on Hetty, Nell?

NELL: Hetty is at home recuperating and expecting to return shortly.

CALLEN: Yeah, okay, you said the same thing last week.

SAM: And the week before that.

NELL: Look, I can only tell you what I've been told. Trust me, no one wants her back here more than me. I've got three months of personnel status records to release, a roomful of PIIs that need to be declassified and destroyed, not to mention the quarterly training reviews that are about to become semiannual if I don't finish them. (whispering): And just because you don't see her doesn't mean she's not here.

[She’s close to Deeks’ desk]

NELL: Well, looks like your inbox is about to reach critical mass, Detective.

DEEKS: I'm on top of it.

NELL: Really? Because somewhere in this compost pile are several unfiled NAVCOMPT 2282 forms, along with your last two time cards, so if you'd like to get paid sometime in the near future, I suggest you start digging.

[She leaves them in a hurry]

DEEKS: Is it me, or is Nell beginning to sound more and more like you-know-who?

KENSI: Have we heard anything new on Hetty's condition?

SAM: According to Nell, Hetty's still keeping an eye on things.

CALLEN: Big Brother is watching.

[Kensi looks at the cellar]

DEEKS: Or in Hetty's case, Little Mother.

[They stare at him]

DEEKS: What? Okay, you guys have been doing this too long. You're getting paranoid.

HETTY [over speaker]: A healthy dose of paranoia can keep you alive in this business, Detective.

[Her face pops up on his laptop screen; he jumps]

DEEKS: Oh!

[He hastily closes his laptop]

DEEKS: Did you see that?

SAM: I saw you slam Hetty's face shut.

[Eric appears on top of the stairs]

ERIC: Detective and Agents, can I have your attention? Acting Operations Manager Hunter requests your presence in the operations center ASAP. Thank you.

CALLEN: What the hell was that?

KENSI: That was Hunter forbidding Eric from whistling.

 

[OPS center. They face the large screen and Hunter]

HUNTER: There was a kidnapping last night in Beverly Hills. The man you are seeing is Dennis Calder.

SAM: Guy dropped out of MIT to start his own software company, which he sold for millions while still in his 20s.

HUNTER: He lately...

KENSI: He's been developing intelligence and information systems for the private sector, right?

HUNTER: Correct.

CALLEN: So what's this got to do with us?

HUNTER: Perhaps if you would allow me…

[G waves an ironical “go on”]

HUNTER: A recent cyber-attack on the Defense Department's computer server had all the earmarks of one of Calder's prototype software programs. He denied any knowledge of the attack, which forced the National Security Agency to put him under surveillance. The NSA was about to bring him in for questioning when he was grabbed.

[Deeks clears throat and raises his hand]

HUNTER: Yes.

DEEKS: Just, uh, who's the woman?

HUNTER: She has disappeared and has yet to be identified. Fund-raiser guest list has her listed simply as Calder's plus one. What we do know for sure is that she is not his wife. -Eric.

[Eric clears throat and puts pics onto the screen]

ERIC:  Calder is married to Heather Marcum. They have one son-- Shawn. The driver who was shot is Nicholas Delamico. Delamico was still in surgery this morning, but he should be out by now, and the van that was used was reported stolen six hours prior to the shooting and has yet to be recovered.

HUNTER: The LAPD is taking a backseat in this, and we have been tasked with helping the NSA find Calder and his abductors and to discover who was behind the cyber-attack before another can be launched.

CALLEN: NSA can't handle finding this guy on their own? We've all got enough on our plates as it is.

HUNTER: As much as I would like to discuss the merits of NCIS involvement with this, I too have a lot on my plate.  I would like a situation report by 11.00 hours.

 

[Deeks, Kensi and Sam leave the OPS; Callen doesn’t move]

HUNTER: Something else you need, Agent Callen?

CALLEN: Yeah, the data analysis on the laptop from the Comescu compound.

HUNTER: The last I heard, it was being analyzed and authenticated.

CALLEN: It's been three months. Kind of like to know why the Comescus were trying to kill me.

HUNTER: I can't answer that.

CALLEN: You can't or you won't? 'Cause if there's information on that laptop that pertains to my past, I have a right to know.

HUNTER: Not my call. I will file a request on your behalf. Of course, ultimately it's Director Vance's decision.

CALLEN: Of course.

[She starts typing while he still stares at her]

HUNTER: Anything else, Agent Callen?

[He doesn’t answer and leaves the OPS]

 

                     ----------------------- ZAPPING -------------------------

 

[Sam stops his car in front of the huge entrance of a house. He and G head to the door]

SAM: Want to tell me what's going on with you and Hunter?

CALLEN: I don't trust her.

SAM: You don't trust anybody. What else is going on?

CALLEN: You don't get the feeling that she's holding out on us?

SAM: You mean like Hetty does?

CALLEN: Hunter is not Hetty.

[Sam presses the button – the doorbell rings]

SAM: No, she is not, but I get a feeling they're from the same species.

[A woman opens the door. They show their badges]

CALLEN: NCIS for Mrs. Calder.

[They enter]

 

[Sam is working on the phone]

HEATHER: I can't believe this is happening. Who would do this?

SAM: That's what we're here to find out. All incoming calls will be automatically forwarded to our operations center for monitoring, trap, tracing, voice recognition, et cetera. If you get a call from somebody you know, just press the red button. It'll stop the procedure for your own privacy. If, however, you get a call concerning your husband, we'll all instantly be alerted and conferenced in so we can hear the call simultaneously.

HEATHER: Shouldn't we have heard something by now?

SAM: Every case is different.

HEATHER: Why would someone kidnap my husband?

SAM: We were hoping maybe you could give us some answers.

[The door opens: G joins them]

CALLEN: It's quite a security system you've got here.

[He puts on screen footage from at least 6 different cameras]

HEATHER: Yeah, that's Dennis's doing. Lot of good it did him.

SAM: Have you had security issues in the past?

HEATHER: No.

CALLEN: Is there anyone who might want to harm your husband?

HEATHER: I don't know. I keep trying to think. Business rivals, maybe. Two of his friends from college were trying to sue him for stealing their ideas, but he just said they were jealous and it went with the territory.  I gave the police their names.

[Callen shows he a pic on his phone]

CALLEN: Do you know this woman?

HEATHER: No… Was she with him when he was grabbed?

CALLEN: Yes.

[Shawn enters]

SHAWN: Hey, Mom, can I go to...?

HEATHER: Shawn, this is Agent Callen and Agent Hanna. They're here to help find your dad.

SHAWN: You guys with the FBI?

SAM: Naval Criminal Investigative Service. We're gonna do everything we can to help find your father.

SHAWN: Thanks. Can I go to Jason's?

HEATHER: No. I don't think that's a good idea, honey.

SHAWN: I need him to help me with my homework.

HEATHER: You were supposed to ask your teacher about a tutor.

SHAWN: Mom!

HEATHER: Uh, why don't you have Jason come over, okay? You can order a pizza.

SHAWN: Yeah, okay. Nice meeting you.

CALLEN: Take care.

[The boy leaves the room]

HEATHER: Dennis has been away from home so much that Sean and I are both used to him not being here. But it doesn't make it any easier.

SAM: Was your husband seeing somebody else on a regular basis?

HEATHER: …Probably. If nothing else, he's been discreet. He spends a lot of time travelling. Dennis wasn't ready to settle down, but I got pregnant, and he takes good care of us. He just prefers to live a separate life.

[Callen’s phone is buzzing.]

 

CALLEN: Excuse me.

[He goes out of the room]

CALLEN: [on phone] What's up, Kensi?

[Outside the hospital]

KENSI: So, the driver, Nicky Delamico, is dead. According to the surgeon, they did everything they could to save him, but the bullet turned all his vital organs to mush, so he died in recovery.

[House]

CALLEN: Okay. Well, see if you can find anything else. We'll meet up with you when you get back.

[Outside the hospital]

KENSI: Okay.

 

[Deeks is just arriving at her side with a bag]

DEEKS: Patient's belongings and his chart, courtesy of Nurse Wendy.

[And Wendy’s phone number!]

KENSI: Oh, Wendy! Yeah?

[Deeks waves at a girl beaming a little further]

DEEKS: Okay. Wendy.

KENSI: You and your nurses, you know that?

DEEKS: It's an honorable profession for which I have a great deal of admiration and respect.

KENSI: Maybe while we're here, I should get you neutered.

[Deeks reads the chart]

DEEKS: According to the chart, Calder's driver had cocaine in his system.

[Kensi takes a lot of bills out of the pocket of Nicky’s shirt]

KENSI: Oh, well, hello. Looks like that's not all he had.

 

[NCIS office. Downstairs]

KENSI: Turns out Nicholas Delamico, aka Nicky the driver, was a sheriff's deputy who lost his job following the disappearance of evidence narcotics.

DEEKS: He was never convicted, but the fact they found cocaine in his system at the time he was shot suggests they may have been on the right track.

CALLEN: So, you're thinking Nicky got his boss, Calder, involved in something shady, drugs or something?

DEEKS: It's a possibility.

SAM: So why hasn't there been a ransom call?

KENSI: Maybe they wanted him dead?

SAM: So shoot him in the street.

DEEKS: Maybe they needed something from him?

SAM: Yeah, maybe Calder's guilty of the cyber-attack. He knows the NSA is watching, he feels them closing in. His only chance of getting away is if he disappears.

CALLEN: So he fakes his own kidnapping.

KENSI: Well, that would mean walking away from his family.

CALLEN: According to his wife, that happened a long time ago.

DEEKS: That would also mean shooting and killing his driver.

SAM: Everything has a price.

ERIC: I got another theory.

[He joins them]

ERIC: Looked at all the other surveillance feeds, and with a little digital enhancement, was able to zoom in closer.

[He types, computer chirps. Vid of the couple leaving the museum appears on screen]

CALLEN: Any idea what she's saying, Kens?

ERIC: I ran the footage through a lip reader program.

KENSI: Excuse me?

[Kensi is stunned; she laughs]

KENSI: A computer program can't duplicate a skilled human lip reader.

ERIC: Well, the software suggests she's saying something about gambling.

DEEKS: Gambling...

[Eric types-computer chirps. The vid starts again]

KENSI: … It's possible.

[Sam can’ help smiling.]

SAM: Might explain the 20 large he was holding.

CALLEN: Sam and I will take Nicky's apartment. You check out Calder's office. Find out if he's got a gambling problem.

DEEKS: Done.

[He starts leaving; Kensi follows after a venomous look at Eric]

 

[Sam’s car is running]

SAM: This have something to do with what happened in Romania?

CALLEN: Calder?

SAM: Whatever's going on with you and Hunter?

CALLEN: Nothing going on with me and Hunter. She recovered some information that I need.

SAM: Information about your past?

CALLEN: Possibly.

SAM: And you think she's purposely holding out on you?

CALLEN: Yeah, and I think she might not be the only one.

[Sam’s phone chimes. He checks while driving]

SAM: Hetty.

[He hands the phone]

CALLEN: Uncanny timing, don't you think? According to Hetty, the mystery woman from the surveillance video is wearing shoes from an L.A. designer that are only available at a couple of local retailers.

SAM: She's trying to help.

CALLEN: If she really wants to help, she can get rid of Hunter.

[Phone chimes again]

SAM: What now?

CALLEN: "Make sure to keep Hunter in the loop."

[He puts the phone in the front box]

SAM: How does she do that?

 

[Calder’s office]

WOMAN: I'm sorry. I've never seen her before.

KENSI: Okay. How long have you worked for Dennis Calder?

WOMAN: Four years.

KENSI: Is your boss a gambler?

WOMAN: Not that I'm aware of.

DEEKS: Does he make lots of trips to Vegas, play online poker? Read racing forms?

WOMAN: If he does, I've never seen it.

DEEKS: Hmm. We'd love to see his computer.

WOMAN: I'm sorry, I can't do that, not without a warrant.

KENSI: The chances of finding your boss alive decrease with each passing second.

[The Woman hesitates a few more seconds and heads them to her boss’ office. But there’s no computer on the desk]

WOMAN: Oh, my God, it's gone.

[Deeks and Kensi exchange a look…]

 

[Shoe shop. A man and a woman are drinking champagne near cakes]

MAN: But with you being so tall...

WOMAN: Yeah, that's really good.

[Sam and Callen enter. Callen takes one shoe and looks at it carefully]

SAM: Hmm. They bring out your eyes.

[G shows the sole]

CALLEN: You don't even get a whole shoe.

WOMAN: In back?

MAN: Absolutely.

[G’s phone rings]

WOMAN: Great.

CALLEN: [on phone] Please tell me you have better news.

KENSI: [over phone] No, it's actually getting worse.

[Calder’s office]

KENSI: [on phone] We're watching surveillance video taken less than an hour after Dennis Calder was grabbed. Two men used his pass codes and swipe card to get into his office, and took everything--computer, files, the works.

[Shoe shop]

CALLEN: Same guys that kidnapped him?

[Calder’s office]

KENSI: Could be.

CALLEN: [over phone] All right, get anything useful to Eric.

[Shoe shop]

CALLEN: [on phone] We're chasing down a tip from Hetty.

[Calder’s office]

KENSI: Hetty?

CALLEN: [Over phone] Don't ask.

[Deeks stares questioningly at Kensi at the name of their boss]

 

[Shoe shop]

CALLEN: Someone took Calder's work computer.

[The man who was drinking champagne interrupts them]

MAN: May I help you, gentlemen?

[G shows his badge]

MAN: Oh.

[Sam shows the pic of the woman on his phone]

SAM: You know this person?

MAN: Uh, yes. She's a client. I believe her name is Elizabeth.

CALLEN: Do you believe you know her last name or her address?

MAN: It should be in the system. Let me check. Would either of you like a glass of champagne or wine while you wait?

[G turns over]

SAM: We're good. Thanks.

MAN: Oh. [He goes checking]

[G sighs]

CALLEN: Something tells me if Willy Loman had worked here, he'd still be alive.

MAN: I need the computer.

[Sam doesn’t answer, just looks at his partner]

CALLEN: Arthur Miller? Death of a Salesman?

SAM: No, I get it… Thanks.

CALLEN: Uh-huh.

 

[Sam parks the Chevrolet in front of Elisabeth’s house. They head towards the door and G knocks at it. But from the back come the sounds of an engine revving, tires squealing: a car is backing: it reaches the road and turns over - tires squealing, engine revving]

CALLEN: I'll cut her off.

[He runs while Sam jumps into his car. The lady’s car is running, Sam starts his own – both with engine revving and tires squealing. G runs through gardens, jumping over gates and arrives at the road in time: he stops at the middle and aims at the car. The woman brakes and starts backing. Sam is already in her back. She realizes she can’t move anymore]

CALLEN: Federal agents! Get out of the car!

[Both agents come to the car with their weapons up; the woman raises her hands]

 

                    ----------------------- ZAPPING -------------------------

 

[Boatshed. Interrogation room. Callen opens a file. He is at the table opposite to Elisabeth; Sam stands on their side]

CALLEN: How long have you been dating Dennis Calder?

ELISABETH: About six months.

SAM: You knew he was married?

ELISABETH: We were just friends at first. We met at a conference about four years ago.

CALLEN: And you have no idea who would want to hurt him?

ELISABETH: No.

SAM: Was he a gambler?

ELISABETH: He used to play in the underground Hollywood poker games with big money celebrities. But he promised me he'd given that up.

CALLEN: What about drugs?

ELISABETH: Never. I wouldn't be with him if he was.

CALLEN: Did he ever mention anything to you about hacking into government servers?

ELISABETH: No.

SAM: He ever talk to you about the work he was doing?

ELISABETH: Not lately. Dennis has been more interested in spending money than making it.

CALLEN: Is that what attracted you to him?

ELISABETH: I make my own money. Dennis was fun. He liked to enjoy life, have a good time. He put things in perspective.

CALLEN: What about these college buddies that accused him of stealing their ideas?

ELISABETH: That's old news. Besides, computer geeks-- they'll attack you online. They won't jump out of vans with guns.

SAM: No, but they can hire people who do.

CALLEN: Anything else you can tell us about the kidnapping? Clothes? Jewelry? Voices? I mean, did anyone call anyone by name? Did you see any tattoos?

ELISABETH: I'm sorry. It all happened so fast. Once I started running, I didn't look back.

CALLEN: And why didn't you go to the police?

ELISABETH: I was scared and had nothing to tell them. [Callen stares at her; Sam too, then he glances at his partner]

ELISABETH: Dennis is in some serious trouble, isn't he?

 

[Observation room. Deeks and Kensi are watching the scene on the monitor.]

DEEKS: So, what do you think?

KENSI: I think she's stupid for dating a married man.

DEEKS: Right, but is she telling the truth?

[The door opens, G and Sam come back]

CALLEN: Probably. Not that it helps us any.

SAM: Well, we still have Nicky the driver's apartment. Maybe we'll find something there.

[Computer drills, Eric appears on screen]

ERIC: [over screen] Hey, uh, sorry to interrupt, but, uh, somebody logged on to the Calder's home security network, using Dennis Calder's password.

KENSI: Could be the same guys who took his computer.

ERIC: [Over screen] I can shut them down.

CALLEN: No. See if you can trace the IP address of the person who logged on and try and find us a location.

ERIC: [Over screen] I'm on it. [He turns the liaison off]

SAM: Maybe we should put a security team on Calder's wife and son. They could be targets.

DEEKS: Unless you're right and the kidnapping was faked, in which case, this could just be Calder checking in on his family.

SAM: Better safe than sorry.

CALLEN: Yeah, Sam's right. But we got to make sure no one, including Calder, knows we got people in his house.

SAM: Sounded like the son was struggling in school. Maybe mom hired a tutor. If Dad's as absent as she says, he'd probably never know the difference.

KENSI: I'll go in as a tutor. Deeks can go in as a dog walker or something like that.

DEEKS: Okay, why couldn't I go in as a tutor, and you go in as a dog walker?

[Kensi chuckles]

SAM: It's called a mirror.

DEEKS: How dare you, sir. Has anyone else here gone to law school? Hmm? No? Anyone here pass the bar exam in the state of California? Anyone? Anyone?

KENSI: This coming from a guy who learned how to ties his shoes at... 12?

CALLEN: Really?

DEEKS: I'm from L.A. I grew up in sandals.

[Sam laughs]

SAM: You never wore running shoes?

DEEKS: Hello, it's called Velcro.

CALLEN: Nice.

DEEKS: What? It's good enough for the astronauts.

[Callen laughs]

SAM: Calder was cheating on his wife. Perhaps he wasn't the only unfaithful one. Maybe his wife, Heather, was cheating on him, too, with the tennis instructor.

DEEKS: What tennis instructor?

KENSI: You're going to look so cute in those little white shorts.

DEEKS: Oh…

 

[NCIS office. Nell is going down the stairs followed by several persons when G and Sam are back]

NELL: Each code needs to provide detailed descriptions of what you wish to purchase and from which vendors.

SAM: Hetty's still got Nell running around like the Energizer Bunny.

CALLEN: She didn't give Eric a chair for the first two months he was here.

SAM: That was just to keep him awake. Think maybe she's grooming Nell for something more? Even her ulterior motives have ulterior motives.

CALLEN: Hetty's a riddle wrapped in a mystery inside an enigma, clutching a hand grenade.

[They join Eric working on a computer downstairs]

SAM: Any luck with our cyber Peeping Tom?

ERIC: Nope, not yet.

CALLEN: How about the laptop that we pulled out of the Comescu compound?

ERIC: The what?

[He really looks taken aback]

HUNTER: Excuse me, gentlemen.

[She arrives with a young woman]

HUNTER: These are Agents Callen and Hanna, and this is our technical operator Eric Beale. This is Ms. Patricia Michaels. She's from the National Security Agency, and she is their cyber defense specialist. She's here to help us with the case. Eric, perhaps you can bring Ms. Michaels up to speed with where we are.

CALLEN: Could I speak with you alone?

HUNTER: My office-- ten minutes.

CALLEN: I'd prefer to do it now and somewhere a little more private than… Hetty's …office.

 

[Hunter opens a door; she looks pissed off when they enter the “destruction” room]

HUNTER: Something bothering you, Agent Callen?

CALLEN: I've got a lot of things bothering me.

HUNTER: Are they work-related, or do you need to speak with a professional?

CALLEN: Bringing anyone outside of NCIS here is a gross breach of protocol.

HUNTER: Ms. Michaels was on this case before we were. She has top secret clearance from the NSA.

CALLEN: I don't care if she's the Man from U.N.C.L.E. We don't bring outsiders here. That's what the boatshed is for.

HUNTER: Deeks is here. He's just a cop.

CALLEN: Vetted by Hetty.

HUNTER: And I vetted Ms. Michaels. You may resent my authority, but...

CALLEN: I resent being played.

HUNTER: You familiar with the phrase "Don't hate the player, hate the game"?

CALLEN: I don't consider this a game.

[The door opens, Nell stops dead]

NELL: Don't mind me, just a worker bee.

[She hands a file to G and puts a huge pile of files into the oven]

NELL: Ballistics report on Dennis Calder's driver Nicky. He was killed by a fragmenting explosive air entry round.

[Callen hesitates and leaves the room; Hunter is lost in her thoughts when Nell puts the fire on…]

 

[Calder’s house. Kensi is helping Shawn with his math]

KENSI: Remember your order of operations. What do you do first?

SHAWN: Uh, the stuff in the brackets.

KENSI: Yes, good, anything in parentheticals. And then what?

[Shawn grunts]

KENSI: You worried about your dad? When was the last time you talked to him?

SHAWN: Uh, I think he texted me last week.

KENSI: Oh.

SHAWN: You carry a gun?

KENSI: Sometimes.

SHAWN: Can I see it?

KENSI: No.

SHAWN: You ever shoot anybody?

KENSI: I think we have to get back to your homework.

SHAWN: You got a boyfriend?

KENSI: Homework.

SHAWN: It's okay; I don't have a girlfriend either.

DEEKS: [over radio] Ouch. This kid may be flunking school, but tell you what, he's got his teacher pegged pretty good.

 

[He is in the garden, wears white shorts and shirt and carries a racket cover. He opens the cover … his gun is over a towel and the racket; he takes the racket out]

DEEKS: And I, uh, walked the perimeter. Everything seems pretty quiet.

HEATHER: I'm ready for my lesson.

[She’s in pink]

DEEKS: Oh, wow, look at you with your whole little tennis outfit and everything.

HEATHER: Uh, did you want to work on something, or should I just hit a few balls around, and you can check out my form?

DEEKS: Yeah, no, I think that's a good idea. We can have you hit a few balls around, and then we can check out your...form.

[He’s looking at her butt…He turns over and speaks to himself]

DEEKS: [quietly]: You're a professional. You do this for a living. Lock it down.

[He looks again at her … back]

DEEKS: Lock it...

[She smiles at him – he hastily turns over again]

DEEKS: Oh, sweet Lord… [Loudly] I got the balls. When you're ready, I'll be on the court.

 

[NCIS office. Sam and Callen meet at the outside of the destruction room]

SAM: Eric got an IP address for whoever was watching the Calders. Unfortunately they were using the public Wi-Fi at the Culver City College as a proxy server.

CALLEN: You see the ballistics report?

SAM: Those guys weren't messing around.

 

[Culver City College. Sam and G enter the computers room and look around]

SAM: Does Eric have any idea how many computers are in here?

[NCIS office. Eric and Patricia are typing side by side]

ERIC: At the moment there are 273 desktops for public use. There are an additional...

[Culver City College.]

CALLEN: Eric, we're gonna need a little extra help.

[NCIS office. Nell is spotting the girl at Eric’s side. She bumps into a woman]

PATRICIA: I can tell you the make and model of the computer being used. If his computer has a camera, we can give you a picture of whoever's using it.

[The woman hit by Nell grunts]

NELL: I'm sorry.

ERIC: Uh, yeah, that, too, but I, I can't guarantee that he won't be alerted to the intrusion.

[Nell picks files up…]

[Culver City College.]

CALLEN: It's a risk worth taking. If he logs off, we may never find him.

[NCIS office.]

ERIC: Okay, here goes nothing.

[Nell sighs]

[Culver City College. Sam and G looks around, spotting all girls and guys they can]

[NCIS office. The face of a young man pops up on Eric’s monitor]

ERIC: All right, we got him. Asian male, early to mid-20s, blue hoodie, dark red shirt.

[Culver City College. The guy notices his webcam on- he closes his laptop and gets up]

ERIC: [over radio] He's on to us.

[Callen has already seen the guy rushing to the exit. He and Sam chase him to the outside from 2 different doors. The guy has no choice but crossing the road. Unfortunately, a car was running and hits him. G takes his laptop while Sam checks his form…]

DRIVER: Is he all right? I didn't see him. He came out of nowhere.

[Sam shakes his head; Callen sighs…]

 

                          ----------------------- ZAPPING -------------------------

 

[NCIS office. Callen and Sam are back, and Eric is briefing them downstairs]

ERIC: You Kuchan [The name of the dead student whose ID is on screen] was a Chinese foreign exchange student studying humanities at Culver City Community College.

SAM: Why would he be spying on the Calders?

CALLEN: And why did he run?

HUNTER: Probably because you were chasing him. Of course, we'll never know the truth now that he's dead. Where are we?

CALLEN: All they found on him was his college ID and a bus pass. Eric is tracking an address.

HUNTER: What about the laptop he was using?

MICHAELS: Most of it looks like legitimate school projects, a couple computer games, and the usual social networking sites, but we're still looking.

HUNTER: Let me know if you find anything useful.

[She leaves, exchanging killing looks with G; Sam smiles]

SAM: She's starting to grow on me.

 

[Calder’s house: Deeks grunts but avoids a tennis ball shot by Shawn with a ball machine.]

SHAWN: Ooh.

DEEKS: I'm a jungle cat.

SHAWN: What?

DEEKS: Okay.

SHAWN: Stop moving.

[Deeks grunts but balls miss again]

[Kensi is on phone, heading to the court]

KENSI: Thanks for the sitrep, Sam. I'll tell Deeks. Okay.

DEEKS: What, what, what you got?

[Kensi stops dead when she sees Deeks jumping and grunting; Shawn laughs. Kensi looks at Heather watching the scene]

KENSI: What the hell? I am so sorry.

HEATHER: No, don't be. This is the most fun Shawn's had in weeks.

[Shawn laughs and keeps shooting at Deeks]

HEATHER: I wish his father would do stuff like this with him. He's going through a tough age, and now this.

KENSI: Yeah, but kids are a lot more resilient than we sometimes give them credit for, you know?

SHAWN: Stand still!

HEATHER: I hope so.

SHAWN: Okay.

HEATHER: Shawn used to try so hard to get his father's attention. Then eventually he just gave up.

SHAWN: This'll be the one, I promise.

HEATHER: [chuckles] I can't believe your partner got him out.

KENSI: Ha.

HEATHER: Shawn spends most of his days stuck in his room playing on his computer. I guess he gets that from his father. Last year we caught him changing his grades on his school computer system.

DEEKS: Oh, I think I just pulled a muscle.

SHAWN: Okay, this is gonna be the one. Ready?

DEEKS: Jungle cat-- aah, jungle cat down!

SHWAN: Whoo!

[He raises winner hands!]

 

Shawn and Deeks shout indistinctly outside; Kensi is searching Shawn’s room. She finds a laptop hidden under the bed, puts it on and takes her phone. The line rings]

ERIC: [over phone] This is Eric.

KENSI: Hey, Eric, it's Kensi. I have a laptop here belonging to Shawn Calder. It's locked, but I've got my IronClad plugged in. Can you get inside?

ERIC: [Over phone] Sure.

[OPS center.]

ERIC: Reboot through it. I'll take it from there.

[He types]

ERIC: What am I looking for?

[Calder’s house]

KENSI: Anything that can help us figure out exactly why his father's been abducted.

[Shawn is just back in his bedroom. He looks horrified]

SHAWN: What are you doing?

 

[Boatshed. Interrogation room. Shawn is facing Kensi, his mother at his side]

KENSI: Shawn may not be doing too well in school, but he's certainly inherited his father's computer acumen.

HEATHER: What do you mean?

KENSI: There was a cyber-attack on a Department of Defense computer system a few weeks ago, and...it came from Shawn's computer.

HEATHER: What?

KENSI: Shawn, look at me. Now, I don't know if this was an act of rebellion or teenage boredom or just an attempt to get your father's attention.

HEATHER: He broke the law?

KENSI: Several.

SHAWN: I was just hacking around.

KENSI: Your hacking around could have disastrous consequences. Do you understand that?

[Observation room. Deeks, Sam and Callen are watching closely the screen]

DEEKS: You think this kid could fix my credit score?

SAM: Kid's a computer wiz, not Harry Potter.

CALLEN: Well, this kid may have launched the cyber-attack, but it doesn't explain who kidnapped his dad or why.

[OPS center. Alarm beeps on computer and red text flash]

PATRICIA: This is not good.

ERIC: This is Eric.

[Boatshed. Observation room.]

CALLEN: You find anything on Shawn's computer that might help us?

ERIC: [over video] No. Maybe-- ok, I don't know, we may have a bigger problem here. We were running You Kuchan through the facial recognition database, and we got kicked off. The DOD is under another cyber-attack, and this one is serious.

MICHAELS: Eric, looks like the firewall's about to be breached. DOD is going to Protocol Alpha.

ERIC: Okay, I'm shutting down everything that's not essential, sorry.

[His face disappears from screen]

KENSI: [over vid] Who was with you when you hacked into the database?

[Interrogation room]

SHAWN: No one.

[Callen enters]

CALLEN: Someone just launched another cyber-attack on the Department of Defense.

SHAWN: Not me.

CALLEN: Who else did you hack?

SHAWN: I don't know.

KENSI: Shawn, we need answers and we need them right now.

SHAWN: A bunch of blogs, maybe a couple game sites.

HEATHER: Shawn Cameron Calder, you were told to stop doing that.

CALLEN: Any foreign government sites?

SHAWN: A couple.

CALLEN: Which ones?

SHAWN: Uh, Brazil and France and...China.

KENSI: You Kuchan was a Chinese national.

SHAWN: All I did was take a look around. I never unleashed any virus or anything like that.

CALLEN: But you broke their best cyber security. That's exactly what any foreign power would love to do against the Department of Defense. If they traced the intrusion back to your home IP address, they would have assumed it was your dad, not his teenage son.

SHAWN: They kidnapped my father because of me?

[Heather puts a hand on his neck]

 

[Observation room.]

DEEKS: If the Chinese do have Calder, what are the chances of us getting him back?

SAM: Depends.

DEEKS: On if he's still in the country?

SAM: Whether he's still alive.

 

                      ----------------------- ZAPPING -------------------------

 

[OPS center. Alarms are still beeping when Hunter enters]

HUNTER: Status report?

ERIC: Borderline panic verging on controlled hysteria.

HUNTER: Is this the same type of attack as before?

PATRICIA: Better. More sophisticated and multiple points of ingress.

ERIC: Shawn was one young kid hacking around, albeit it with a sophisticated program of his father's design. But this is an aggressive assault on multiple fronts.

PATRICIA: It's like punching holes in the hull of a ship. When you get a leak, you secure that section of the ship, and patch the hole, but when you get too many holes...

HUNTER: Yeah, the ship sinks.

NELL: You need to take a look at the accident footage.

PATRICIA: I'm sorry. We're a little busy here.

[Nell looks at her]

PATRICIA: We do not allow mailroom employees in our OPS Center.

[Eric and Nell open incredulous eyes]

HUNTER: Do you have something, Nell?

NELL: Yeah.

[She puts all her files on Patricia’s desk and goes to the large screen]

NELL: Um, if You Kuchan was involved in Calder's abduction, then we know he had help. And if he's a foreign operative, then he's probably working with a team. Let's see.

[She puts on screen footage from the college street]

NELL: Here's the car that hit him. Now, according to the police report, driver's name is Alex Grinkov. See, he's idling here for a while as if he's waiting for someone. But the moment You Kuchan comes running out, he pulls away from the curb and then runs him down.

HUNTER: So, the minute that he was compromised, his team took him out.

NELL: Mm-hmm. -Eric...

ERIC: Already on it. Alex Grinkov. He's a local real estate agent.

NELL: See if there's...

ERIC: A common denominator between our college student, You Kuchan, and Alex Grinkov. Already searching.

[He smiles at Nell who laughs]

HUNTER: Nicely done, Ms. Jones. Apprise me as soon as you find something and alert Callen and his team.

[Nell beams widely, Eric smiles while typing. Nell gives Patricia a grudges beard look; the agent looks embarrassed]

 

[Armory. Nell comes in and meets Sam, Callen, Deeks and Kensi taking vests and weapons]

NELL: The only common vector between You Kuchan and Alex Grinkov is the Garden of Peace and Wellness. It's an acupuncture and Chinese medicine center in the Valley. Both had the phone number in their contacts, and both paid the center numerous visits. So, either Alex Grinkov and You Kuchan had a thing for alternative medicine or...

CALLEN: Or the Garden of Peace and Wellness is a front of some sort.

DEEKS: Place is a good cover. Lots of people come and go.

KENSI: Perfect place for operatives to exchange information in private.

NELL: And according to Eric, the data flow on the center's fiber-optic line spiked tenfold since the DOD came under attack.

SAM: So, if Calder's being held in there, how do we want to do this?

 

[Garden of Peace and Wellness. The receptionist is typing a text on her phone when Kensi enters, pushing Deeks in an wheelchair]

KENSI: Hi. Could I get a new patient form, please?

GIRL: Fill out both forms front and back, and I'll need a copy of your health insurance card.

KENSI: Okay. And is there a restroom that I could use?

GIRL: Right down the hall, to the left.

[She points at the key tied to a kitty-toy…Kensi smiles, takes the toy, hands the forms to Deeks and goes down the hall]

[OPS center.]

PATRICIA: : Okay, we're good to go. We circumvented the DOD mainframes and are getting a satellite feed direct from the Tactical Ground Station.

ERIC: Switching to thermal.

HUNTER: Looks like we got four people in one room in the northwest corner.

ERIC: Sending the building layout to your phones.

[Garden of Peace and Wellness; outside. Callen’s cell phone chimes]

CALLEN: Eyes on Grinkov, west side of building.

[Guy finishes his cigarette and goes back inside]

CALLEN (over radio): We need a full blackout on my signal now, just as soon as all the civilians are out.

[Nell is on top of a nacelle with big pliers; she opens a box with them]

NELL: Not a problem.

CALLEN: You're on, Kensi.

[Inside the building; Kensi puts a hissing smoke canister into a bin]

KENSI: Fire in the hole.

[She goes in the hall and pulls the fire alarm which starts blaring- Deeks joins his partner and gives her a weapon. A woman gives evacuation orders, people are leaving the building]

WOMAN: Right this way.

[People are coughing]

WOMAN: All right, everyone...

KENSI: Set.

CALLEN: Go, Nell.

[Nell pulls the lever down, all lights turn off. G and Sam run inside]

CALLEN: Deeks, Kensi, clear the front of the building.

DEEKS: Clear.

KENSI: Clear.

KENSI: Clear.

DEEKS: East side of the building clear.

[But Sam and G meet one of the bad guy with an automatic weapon; rapid gunfire, and he flees]

CALLEN: Deeks, Kensi, shooters coming your way!

[They shot them when they get closer. Sam and G meet Grinkov, new gunfire; they hit him]

CALLEN: Grinkov's down.

[They move ahead]

SAM: Federal agents!

KENSI: Clear!

[G and Sam open carefully a door: a cuffed man is inside. Calder raises his hands]

CALDER: Don't shoot. Don't shoot. I hope you're the good guys.

SAM: If we weren't, you'd be dead.

CALLEN: We've got Calder. Lights, Nell.

CALDER: How'd you find me?

CALLEN: It was your son.

CALDER: Shawn?

SAM: You just got a second chance to spend time with your boy. Don't blow it.

[Calder sighs]

 

[Armory. They’re bringing back their gears. Kensi sighs with relief]

KENSI: Anyone up for a beer?

NELL: Yes, please.

KENSI: Really? Not you guys? Okay. My treat.

SAM: Now we're talking. I'm in.

KENSI: You guys are such cheap bastards.

HUNTER: Despite a less-than- auspicious start, you guys did a nice job containing this. The Chinese government is already distancing itself from You Kuchan and denying any involvement with Dennis Calder's abduction or the subsequent cyber attacks. They're blaming it all on a Tibetan separatist group.

SAM: Those pesky monks.

[He exchanges a long look with G]

HUNTER: So yeah, like I said, um...nice job.

[She leaves the room]

KENSI: Should I have invited her to come with us?

SAM: God, no.

DEEKS: I don't know. I bet she lets that hair down after a couple of cosmos, starts dancing on the table, doing body shots.

KENSI: His favorite movie is Coyote Ugly.

DEEKS: I still cry every time Jersey gets that recording contract.

[Callen has stepped forwards, lost in his thoughts. He starts leaving the armory]

CALLEN: See you guys tomorrow.

KENSI: Wait, Callen, come on.

SAM: Let him go.

KENSI: Why? Where is he going?

SAM: Let him go…

 

[Hetty is in her garden, pouring tea near a crystal ball, a laptop and the suitcase Nell used at the beginning of the episode, with the “G. Callen‘s file” on top of the inside. G appears in her back]

CALLEN: So this is how you recuperate.

[Hetty closes her laptop and the suitcase while G comes closer; not fast enough, maybe]

HETTY: I was wondering how long it would take you to visit me. How are things at work?

[He sits down]

CALLEN: Well, I'm sure you know better than me.

HETTY: You and Hunter playing nice?

CALLEN: When are you coming back?

HETTY: Soon enough.

CALLEN: You owe me some answers.

HETTY: Is that so? Answers to what specifically?

CALLEN: What happened in Romania. Why I knew that beach. Who my mom was.  All of it. You knew things you never told me. Why?

HETTY: If I didn't tell you something, it was for your own good. To protect you.

CALLEN: I deserve the truth.

HETTY: Ah, the truth. It's not always so simple. I don't have all the answers you think I do. The last thing I ever wanted to give you was false hope. I know how much it all means to you.

[Callen stares at her without kindness]

CALLEN: Do you?

[He leans angrily towards the table and grabs “his” file]

CALLEN: Something tells me everything I want to know-everything I deserve to know- is right here. Am I right?

HETTY: No. But go ahead and open it if you don't trust me.

[Callen hesitates; she smiles kindly at him; he looks at the file in his hands- and faces her]

CALLEN: I will find out who I am and who my family was with or without anyone's help.

[He stands up, throws the file back into the suitcase, closes it and leaves.

[Hetty sighs heavily…The screen becomes dark]

HETTY: Yes, you will, Mr. Callen.

 

          ---------------------------------- THE END -------------------------

Kikavu ?

Au total, 108 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

boudou64 
27.06.2019 vers 19h

quimper 
14.06.2019 vers 01h

Casey5102 
06.06.2019 vers 21h

schumi 
19.04.2019 vers 22h

friends76 
10.03.2019 vers 04h

stephane25 
09.03.2019 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Austin83  (27.04.2019 à 21:47)

C'est un épisode que j'ai pas beaucoup aimé, Effectivement Callen en a marre que Hetty lui cache des choses, mais elle ne peut pas faire autrement !!! Deeks et Kensi en prof de tennis et de soutient scolaire étaient pas mal !!! mdr le gamin super doué, drague Kensi :p il n'a peur de rien le gosse :p !!!! l'enquête est bien ficelée !!!

schumi  (19.04.2019 à 22:44)
Oh la nell ressemble de plus en plus à hetty et eric fait bien de la peine à ne plus pouvoir siffler... Et dites donc c'est tendu entre hetty et Callen... Super doué cet enfant hacker il promet.

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Le quartier 13 Reasons Why est ouvert sur Hypnoweb !
Nouveau quartier ! | 13 Reasons Why

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne M6

10.15 : L'armée de l'ombre (inédit)
Samedi 29 juin à 21:00
1.27m / 7.9% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.14 : Écran de fumée (inédit)
Samedi 22 juin à 21:55
1.34m / 8.0% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.13 : Anges-gardiens (inédit)
Samedi 22 juin à 21:05
1.49m / 8.6% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.11 : Sortie de route (inédit)
Samedi 15 juin à 21:05
1.32m / 6.9% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.09 : Monnaie d'échange (inédit)
Samedi 8 juin à 21:00
1.58m / 8.2% (Part)

Logo de la chaîne CBS

10.24 : False flag (inédit)
Dimanche 19 mai à 22:00
5.28m / 0.5% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
résultats sondage

résultats sondage
Je clos le sondage en cours depuis le début de la saison 10. Il vous demandait :  Nous avons...

Calendrier

Calendrier
Les vacances sont enfin là pour nos acteurs et leurs fans.  Choup37 nous a donné un avant goût de ce...

Audiences 10x15 et 10x16 sur M6 !

Audiences 10x15 et 10x16 sur M6 !
Samedi dernier, M6 diffusait les quinzième et seizième épisodes de la saison 10 inédite de NCIS :...

La saison 10 continue ce soir sur M6 !

La saison 10 continue ce soir sur M6 !
M6 continue la diffusion de la saison 10 inédite de NCIS : Los Angeles ce samedi avec deux épisodes...

anniversaire

anniversaire
Aujourd'hui c'est un jour spécial pour un agent très spécial. Chris O'Donnell qui joue le rôle de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

Supersympa, Avant-hier à 17:09

13ème et dernier duel de l'animation "Angel vs Dollhouse" qui oppose... Angel et Echo !

Supersympa, Avant-hier à 17:10

Rendez-vous sur le quartier Dollhouse.

choup37, Avant-hier à 18:48

Il est toujours temps de se lancer dans la bataille de Kaamelott! Des cards vous attendent en échange d'un coup de main sur le quartier..

choup37, Avant-hier à 18:48

.. notamment pour transférer les fiches acteurs, avis aux fans !

ophjus, Hier à 22:28

Bonsoir, nouveau sondage sur le quartier Sherlock, ouvert à tous !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site