VOTE | 471 fans

#101 : Identité

L'agent Callen est de retour au bureau des opérations spéciales du NCIS pour résoudre un cas de kidnapping.

** Captures de l'épisode **

Popularité


4.33 - 12 votes

Titre VO
Identity

Titre VF
Identité

Première diffusion
22.09.2009

Première diffusion en France
12.03.2010

Photos promo

L'agent Callen (Chris O'Donnell) discute avec Hetty de son retour au travail

L'agent Callen (Chris O'Donnell) discute avec Hetty de son retour au travail

Le directeur Vance (Rocky Carrol) dans son bureau du NCIS

Le directeur Vance (Rocky Carrol) dans son bureau du NCIS

Dom eric Sam Kensi et Callen pour un briefing

Dom eric Sam Kensi et Callen pour un briefing

Photo de l'épisode #1.01

kensi blye jouée par Daniela ruah avec callen dans l'OPS

kensi blye jouée par Daniela ruah avec callen dans l'OPS

Callen, Sam Hanna et Nate Getz en visio-conférence avec le Directeur Vance à Washington

Callen, Sam Hanna et Nate Getz en visio-conférence avec le Directeur Vance à Washington

toute l'équipe dans l'office des projets spéciaux (OPS)

toute l'équipe dans l'office des projets spéciaux (OPS)

Hetty Lange (Linda Hunt) dans le hall du NCIS

Hetty Lange (Linda Hunt) dans le hall du NCIS

Sam Hanna joué par LL Cool J est dans les escaliers

Sam Hanna joué par LL Cool J est dans les escaliers

L'agent Hanna et l'agent Callen regardent à l'étage vers l'OPS

L'agent Hanna et l'agent Callen regardent à l'étage vers l'OPS

Plus de détails

Scénariste :  Shane Brennan 

Réalisateur : James Whitmore, Jr.

Guests :

Daniel Edward Mora ............................. Emilio
Ariel Gade ............................. Emma Perez
Alex Fernandez ............................. Luis Perez
Mathew St. Patrick ............................. Bobby Nixon
Clare Carey ............................. Helen McGuire
Eddie J. Fernandez ............................. Suburban Diver

Un hélicoptère est en vol au dessus d'une course poursuite entre un véhicule et des policiers. Le 4X4 quitte la route principale et se rend sur une route secondaire. Les hommes sortent de leur voiture. Ils sont entourés par la police. La police demande aux hommes de s'éloigner du véhicule les mains en l'air. Ils tirent à vue sur la police. Les deux hommes sont tués par la police. Après que la police a sécurisé le véhicule, elle ouvre les portes de celui-ci. Ils trouvent un homme vêtu d'un uniforme de la Marine, attachés avec une cagoule sur la tête appuyée sur la banquette arrière. Quand ils tirent la cagoule, ils découvrent que l'homme a été abattu et est mort.

Dans son appartement, Callen, torse nu, regarde par la fenêtre. On voit les cicatrices sur le dos de ses blessures par balle qui ont eut lieu 4 mois auparavant. Il revit la scène. Puis il empoigne une chemise et s'habille et ensuite prend son arme. Plus tard, Sam Hanna, retrouve Callen à un marchant ambulant. Hanna demande à Callen si il est sûr d'être prêt pour reprendre le travail. Callen lui dit être sûr de lui. Sam se demande quel est le problème avec l'appartement de Callen et Callen dit «bruyant». Callen demande comment est le nouveau bureau. Sam dit : «bruyant». Les deux hommes montent dans le véhicule de Hanna et s'éloignent.

Ils se rendent à un vieux bâtiment. Sam Hanna dit que ça fait trois mois qu'ils sont là et que les voisins ignorent toujours qui ils sont. Il dit à Callen que l'extérieur du bâtiment est condamné mais pas l'intérieur. Callen et Hanna entrent. Callen regarde les gens autour de lui qui ont tous l'air très occupé.

Hetty, le chef des opérations, interpelle Hanna au sujet de ses dépenses. Elle lui dit qu'il doit 61,05 dollars. Il prend son argent et donne 61 dollars à Hetty. Hetty aperçoit ensuite Callen. Elle lui dit être surprise de le voir. Elle pensait qu'il ne serait là que dans un mois. Elle lui rappelle ensuite qu'elle doit mettre à jour ses fichiers le concernant et ses données biométriques. Elle voit le sac de couchage de Callen. Elle lui demande si il a des problèmes avec ses voisins et il lui répond par l'affirmative.

Kensi et Nate vont saluer Callen. Nate lui demande si il a eut l'accord de son médecin pour reprendre le travail. Callen rencontre ensuite le petit nouveau Dominic. Ils ont ensuite tous rendez-vous à l'étage pour une visio-conférence avec le directeur Leon Vance. Vance félicite Callen pour son retour. Il lui dit qu'ils sont toujours en train de chercher qui a tiré sur lui.

Vance présente ensuite le nouveau cas sur lequel ils vont devoir travailler. L'Officier de marine McGuire a été tué dans des tirs croisés au cours d'une fusillade entre la police LAPD et 2 hommes armés. Il explique que McGuire a été enlevé par 2 ressortissants mexicains, qui semblent faire partie d'un cartel de la drogue. MacGuire aidait à démenteler le cartel. Vance a besoin de savoir si l'affaire a été compromise. L'équipe passe en revue les photos et la bande de la fusillade. Callen et Hanna vont se charger d'enquêter sur MacGuire. Dominic dit que ce n'est pas la police qui a tué MacGuire mais plutôt ses ravisseurs et que s'était pour le faire taire.

Callen et Hanna quittent ensuite les bureaux. Ils parlent de l'affaire et de la fusillade dont a été victime Callen. Ils vont à l'appartement de MacGuire. Il est décidé que Sam est un agent immobilier et Callen son client. Comme ils se dirigent vers l'appartement de MacGuire, le téléphone se met à sonner. Quelqu'un entre dans le répondeur et avec un code parvient à effacer tous les messages. Ils appelent l'équipe pour qu'ils trouvent tous les appels entrants. Sam regarde une photo encadrée qui se trouve sur la table basse. Callen remarque au même moment qu'une photo manque sur le mur. Sur la photo se trouve MacGuire et une petite fille qui s'appelle Emma. Dans le dossier de MacGuire rien n'indique qu'il a été marié et qu'il avait des enfants. Callen remet la photo sur le mur à son emplacement. Callen remarque une carte d'anniversaire écrite par un jeune enfant pour MacGuire. Callen dit ensuite que lui n'a jamais eut de carte d'anniversaire dans sa vie. Il ouvre une des cartes. Il réalise alors que Emma est la nièce de MacGuire et donc pas sa fille. Ils trouvent le portable de MacGuire. Ils l'emportent avec eux.

Au bas de l'immeuble de MacGuire, Callen voit deux mexicains paysagers. Il va bavarder avec eux. Il leur demande si le coin est sûre. Il leur dit qu'il cherche un endroit pour se loger. Ils en arrivent à parler de MacGuire et de ce qu'il s'est passé le matin même. Le jardinier dit qu'il a vu MacGuire partir avec les hommes.

Toujours en attente à côté de la voiture, Sam regarde dans un de ses rétroviseurs et aperçoit une berline blanche qui tourne au ralenti et les regarde. Il se tourne et court en direction de la berline. Mais le conducteur fait demi-tour et part en le semant. Sam ne peut pas avoir de numéro de plaque d'immatriculation car elle n'en avait pas. Etant donné tous les renseignements qu'ils ont recueilli à l'appartement de MacGuire, ils ne croient pas à un enlèvement.

De retour au bureau, l'équipe se répartit l'emploi du temps de MacGuire pour recouper les informations. Ils ont remarqué qu'il avait été embarqué dans le 4x4 à 7h30 et qu'il était en retard de 10 mn à son travail. Après 3 heures il a été repris et ramené chez lui. Eric trouve un numéro de téléphone qui a appelé MacGuire à 15 reprises. Le numéro appartient à Bobby Nixon, qui est propriétaire d'une entreprise de sécurité privée. Bobby Nixon conduit la même berline blanche que Sam a vu les observer. Nate et Kensi rendent visitent à Helen la soeur de MacGuire afin de savoir si elle ou sa fille Emma savent quelque chose.

Callen et Hanna se mettent en route pour aller interroger Bobby. La berline blanche est stationnée devant chez lui. Bobby dit que c'est lui qui a effacé les appels sur le répondeur de MacGuire. Lorsque Sam tente d'en savoir plus, Bobby dit qu'il n'en dira pas plus. Sam constate que Bobby allait mettre le cartel hors d'état de nuire.

De leur côté, Nate et Kensi rendent visite à Helen qui est seule chez elle. Elle est nerveuse et répond rapidement à toutes leurs questions. Quand le téléphone sonne, elle s'empresse de répondre et s'isole pour répondre. Nate remarque tout ceci. Nate dit à Kensi que tout ce que leur dit Helen s'avère être des mensonges.

Sam et Callen sont de retour au bureau. Hetty appelle Callen. Elle procède à un scan des yeux ainsi que des empreintes digitales de Callen. Elle enregistre entre tout ça sur son PDA puis lui donne les clés d'un nouveau véhicule. Ensuite, elle va à un portique de vêtements et lui propose des tenues. Elle l'appelle G. Callen rit quant il entend cela. Elle demande pourquoi. Il dit que depuis trois ans personne ne l'a jamais appelé comme ça. Elle dit qu'elle l'appelle ainsi mais qu'elle souhaiterait savoir à quoi correspond le G car il s'agit d'une lettre et non d'un prénom. Callen dit "Je ne sais pas non plus, personne ne me l'a jamais dit."

L'équipe rassemble et examine tous les renseignements qu'ils ont trouvé à ce jour. Nate fait un bilan de ce qu'ils ont trouvé dans la maison de Helen. Il dit qu'il a constaté que Emma ouvrait chaque jour une session internet pour envoyer des messages à ses amis mais, depuis une semaine plus de message. Ils se rendent compte que c'est Emma qui sert pour faire pression sur MacGuire et l'obliger à coopérer. Ils ont enlevé la petite. Ils comprennent que les ravisseurs ont de gros moyens. MacGuire a conservé une copie des envois qu'ils leur faisaient sur son disque dur.

Vance appelle à nouveau et demande à Callen de le briffer sur l'affaire. Il informe l'équipe que l'opération "Dakota" a été compromise. L'équipe a maintenant 4 heures pour agir.

Kensi rend à nouveau visite à Helen. Lorsqu'Helen ouvre la porte, elle comprend que Kensi sait tout. Helen admet que Bobby lui a demandé de ne rien dire au sujet de l'enlèvement de Emma. Kensi demande à Helen si elle a pû parler à sa fille. Elle lui dit que non. Helen comprend que MacGuire a donné sa vie pour sa fille puisqu'il avait introduit un GPS dans la maison.

Callen et Sam se rendent en vitesse à la maison du chef du cartel. Ils constatent qu'une fusillade à éclater. Tous les hommes sont morts. Hanna se dirige vers la maison pour retrouver Emma. Bobby est blessé. Aucune trace d'Emma.  Une recherche effectuée par Eric montre que la maison est la propriété de Manny Cortez, un baron de la drogue. Le père de Manny a mené l'un des plus grands cartels de la drogue au Mexique. La légende dit que Manny a coupé les orteils de son père, les doigts et ensuite les autres parties de son corps.

De retour à la maison de Helen... Le téléphone sonne. C'est le père d'Emma Luis. Helen essaie de lui parler mais elle est trop bouleversée et n'y parvient pas. Elle donne le téléphone à Kensi. Kensi raconte à Luis que sa fille a été enlevée. Il lui dit qu'il va prendre le prochain avion de Londres pour venir. Il demande à Kensi de faire tout son possible pour retrouver sa fille. Helen raconte à Kensi que Luis ne vient que très peu voir son père. Emma adore pourtant son père.

Sam et Callen arrivent chez Manny Cortez. Callen appelle Nate pour lui demander si Emma est toujours en vie. Nate dit qu'elle n'a plus grande utilité depuis que son oncle est mort. Son temps est sans doute compté. Hetty aide Callen et Hanna a trouvé un plan pour rentrer dans la propriété de Cortez. Ils sont amenés dans la maison et fouillés. Sam s'assied au bar, avec deux gardes du corps alors que Callen va rencontrer Cortez. Callen leur dit qu'il s'agit d'un avocat et Sam est son client, qui travaille pour une société de défense. Callen demande à Cortez si il connaît MacGuire. Cortez nie. Puis, Callen mentionne le nom d'Emma. Il constate que le langage corporel de Cortez change. Cortez se promène à travers la pièce et Callen le suit. Cortez appelle Callen un menteur et lui dit qu'il ne peut obtenir de lui l'accès par satellite. Callen tient son téléphone, prend une photo et l'envoie à l'équipe. Ils se rendent compte que l'homme n'est pas Manny Cortez mais Luis le père d'Emma. Emma vient dans la chambre et appelle l'homme «papa». Callen et Sam se rend compte alors ce qui se passe. Luis demande à sa fille d'aller nager puis il pointe une arme sur la tête de Callen. Il reconnaît qu'il a travaillé avec Cortez pendant 7 ou 8 ans. Il n'a aucune intention de rendre Emma à son père.

Le téléphone de Callen sonne. Il répond qu'il est là, et tend son téléphone à Cortez en lui disant que c'est McGuire qui veut lui parler (brillante idée de Dom).  Cela provoque assez de distraction pour qu'il puisse désarmer Luis. Sam lui se bagarre avec les gardes du corps de Luis. Une fois tout le monde à terre, Callen appelle Kensi et demande à parler à Helen puis il lui passe sa fille.

De retour au bureau, l'équipe se sépare après la journée de travail. Hetty donne un dossier à Callen. Elle l'informe qu'il est en retard sur ses rapports d'enquête depuis six mois ainsi que sur ses dépenses. Elle lui dit que c'est pas pressé et qu'il pourra s'en occuper le lendemain. Sam propose à Callen de l'héberger chez lui. Callen commence à travailler sur son dossier.

Hetty achève ses rapports et s'arrête. Elle quitte son bureau et commence à partir jusqu'à ce qu'elle remarque une chemise suspendue qui tombe. Elle contourne le coin et voit les vêtements qu'elle avait donnée à Callen. Quand elle tourne, elle le voit dormir sur le canapé. Elle s'approche et le couvre, puis le laisse.

Fin...

SCRIPT VF épisode 101 NCIS : Los Angeles

 

Fondu noir et blanc (fusillades/Callen) qui se termine sur une vue de Los Angeles.

Course poursuite entre la police et un véhicule.

Communication entre policiers par radio : On va vers le nord sur 101 véhicules. Le trafic est fluide… Le camion ralentit… Bleu foncé Tahoe 6A18 est un code trois. Demandons des renforts… Le numéro de la plaque est 5 Zebra, N pour Nora, 197. Deux suspects dans le véhicule en fuite… 6827 répondant au code trois…Ici la 2ème autopatrouille, code 6818…Le véhicule se dirige maintenant vers l’ouest sur  Mulholland…

Policier (dans une voiture) : Bloque les par l’arrière !

La poursuite se termine, les policiers entour le véhicule et sortent leurs armes.

Policier : Sortez de la voiture ! Sortez de la voiture !

Policier 2 : Conducteur, montrez-moi vos mains !

Policier 3 : Sortez de la voiture ! Vos mains en l’air !

Policier 2 : Montrez-moi vos mains !

Le conducteur sort de la voiture et lève les mains.

Policier : Passagers, sortez de la voiture ! Mettez vos mains en l’air !

L’homme assis à coté du conducteur sort à son tour de la voiture.

Policier : Montez-les ! Lentement !

Policier : Côté passager, sortez immédiatement !

Le conducteur fait mine de lever les mains mais sort une arme automatique et commence à tirer sur les policiers en protection derrières leurs voitures qui répliquent immédiatement.

Conducteur (à son complice) : Tue-le Pablo !

La fusillade continue, le conducteur est abattu puis son complice. Les coups de feu cessent, les policiers s’approchent.

Policier : Sécurisez le véhicule !

Policier : Véhicule sécurisé !

Le policier 2 s’approche de la portière arrière, l’ouvre et découvre le corps d’un marine qui avait été attaché et cagoulé.

 

GENERIQUE

 

On voit Callen, torse nu, ouvrant des rideaux d’une chambre donnant sur la plage et des manèges. La caméra s’attarde sur son dos où l’on voit des cicatrices dues à des balles, puis un rappel sous forme de flash-backs des dernières minutes de l’épisode « Legend » (NCIS : 620). Puis Callen s’habille.

« Indentité »

Sam Hanna arrive en voiture et voit Callen, discutant avec une vendeuse au bord de la plage.

Callen (lui tendant de l’argent) : Tenez.

Vendeuse (souriant) : Sans gras ?

Sam s’approche de Callen. Ce dernier lui tend un café.

Sam : Alors… Qu’est-ce qu’on a cette fois, G ? Douches froides, parasites, feng shui ?

Callen : Trop bruyant.

Sam : Le dernier endroit était trop calme. Et celui d’avant était trop chaud.

Callen : Non, non, non. Il faisait trop froid. C’était l’autre avant qui était trop chaud.

Sam : Es-tu sûr de bien vouloir revenir ?

Callen : T’es ma mère ou quoi ?

Sam (souriant) : ça pourrait bien te servir.

Callen : Ouais.

Callen se penche pour ramasser ses sacs, Sam lui en prend un.

Sam : Je le tiens.

Callen : Merci.

Ils se déplacent vers la voiture, leur café toujours à la main.

Callen : On a un nouveau bureau, hein ?

Sam : Yep.

Callen : De quoi ça a l’air ?

Sam : Bruyant.

Arrivée au Bureau du NCIS.

Callen et Sam arrivent en voiture devant l’entrée, puis en sortent. Callen regarde les alentours.

Sam : Trois mois déjà et les voisins n’ont pas encore remarqués notre présence.

Callen (acquiesçant) : Bien fondu dans le décor. Il prend ses affaires dans la voiture. Elle servait à quoi cette maison ?

Sam : Vieux bâtiment administratif pour l’eau, condamné après le tremblement de terre de Northridge.

Callen : Condamné ?

Sam : Seulement en apparence, G.

Sam ouvre la porte et laisse passer Callen.

Au NCIS :

Ils entrent dans un bâtiment aux couloirs étroits où de nombreuses personnes s’activent.

 : Laissez passer !

 : A la fin de la journée.

 : Pose-le simplement sur mon bureau.

Sam accompagne Callen « en faisant l’avion » dans le couloir. Ils arrivent dans une vaste salle qui ressemble à un hall de gare.

Sam : Voilà… Je dois aller voir qui tu sais.

Sam s’éloigne laissant Callen découvrir l’endroit. Il parcourt la salle du regard et voit Nate qui le salue d’un signe. Il lui rend son salut, puis il est attiré par une voix, c’est Kensi qui parle dans une autre langue au téléphone.

Un peu plus loin :

Sam : Je vous ai donné les reçus.

Hetty : Si chaque agent qui me revient d’une infiltration m’arrivait avec des dépenses non facturées, M. Hanna, je perdrais soit mon emploi ou je devrais payer de ma poche. Et aucun de ses deux choix ne m’intéressent.

Sam : A combien nous en sommes rendus ? 15 dollars et 20 cents ?

Hetty : 61 dollars et 1 cent.

Sam soupire et sort son portefeuille, alors que l’on voit Callen assister de loin à la scène.

Sam : Vous êtes une formidable directrice des opérations, Hetty. D’accord, j’ai compris.

Il sort de l’argent et les mets dans la main de Hetty au fur et à mesure.

Sam : 20, 40, 60 dollars, montrant bien le billet de 1 dollar, ok ?

Hetty : Merci. Je vous trouverai le cent manquant.

Sam : Merci, je suis bon pour ça.

Callen s’approche et Hetty le voit.

Hetty : M. Callen ? Il me semblait que votre retour n’était pas prévu avant un mois.

Callen : Je m’ennuyais de votre sourire, Hetty.

Hetty : Oh, nous avons besoin de mettre à jour vos données biométriques : nouvelles photos pour les permis de conduire, passeports, badges et compagnie. Sans parler des documents, cartes de crédit et ainsi de suite, et, euh… garde-robe.

Callen se regarde de la tête au pied.

Hetty (montrant ses sacs ) : Des problèmes avec les voisins ?

Callen : Si on veut, oui.

Hetty (parlant de son sac de couchage) : Et bien, que je ne vous prenne pas à étendre cette chose répugnante ici.

Callen rit alors qu’Hetty s’éloigne.

Callen (à Sam) : On dirait bien qu’elle s’est assagie.

Sam : Je commence quasiment à l’aimer.

Callen et Sam se déplacent un peu quand l’attention de Callen est attirée vers un jeune homme occupé à lire le mode d’emploi de la machine à café.

Callen : Qui est-ce ?

Sam : C’est un nouveau dans l’équipe, il a commencé cette semaine. Green.

Callen : C’est son nom ?

Sam : Non.

Ils sont alors interrompus par Eric qui apparaît sur la mezzanine au-dessus d’eux.

Eric (à tous) : Hé, votre attention, s’il vous plait ! Le directeur sera bientôt en ligne.

Eric voit alors Callen.

Eric : Salut Callen.

Callen : Eric.

Kensi s’approche alors à son tour de Callen.

Kensi : ça faisait longtemps.

Callen se retourne.

Callen : Kensi, salut, mon agent préféré. Il la prend dans ses bras.

Kensi : Oh, je pensais que tu nous avais abandonné pour rejoindre le FBI.

Callen : Oh, une fois suffit. Tu fais le voyage jusqu’à Pendleton chaque week-end ?

Kensi : Bien sûr, « home away from home »

Callen : Il le faut bien si tu veux voir grandir ton gosse.

Kensi (s’éloignant en souriant) : Ouais, ouais.

Nate  (interpelant Callen) : As-tu une note de ton médecin ?

Callen : Tu es mon médecin Nate.

Nate : Ouais, j’ai obtenu tous les droits pour tout apprendre de toi.

Tous montent les escaliers alors que Callen et Nate continuent leur discussion.

Nate : Comment ça va le psychique ? Maux ? Douleurs ? Insomnies ?

Callen : Ouais, tout ça. Mais ça date d’avant de me faire tirer dessus.

Dominic qui était monté avec Sam, se rapproche de Callen pour se présenter.

Dominic : Salut Dominic.

Callen (lui serrant la main) : Callen, content de te connaître, Dom.

Dominic (à Sam) : Callen est son premier…

Sam : Juste Callen.

Dominic : Juste Callen, compris.

Callen, Kensi, Nate, Sam, Dominic et Eric sont alors réuni dans une salle (style MTAC du NCIS).

Voix : Agent Callen.

Callen se retourne et découvre le directeur Vance sur l’écran.

Vance : Je ne pensais pas que votre retour de congé de maladie était prévu avant le mois prochain.

Callen : Je suppose que vous n’avez pas reçu l’email.

Vance : Je suppose que vous ne l’avez pas encore envoyé. Votre dossier est encore ouvert Callen. Nous allons les trouver.

Callen : Oui, monsieur. Nous le ferons.

Vance : Voici la raison pour laquelle je vous appelle. C’est le commandant Frank McGuire. Il travaillait pour le bureau du « Naval Intelligence » jusqu’il y a deux heures. Il a été kidnappé et tué par la suite dans une fusillade impliquant le LAPD. Contrôle de routine, ses ravisseurs se sont enfuis, le LAPD les ont pris en chasse, McGuire a été pris dans les tirs croisés.

Callen : Que savons-nous des ravisseurs ?

Vance : Ressortissants mexicains, c’est ce qui nous a inquiétés. Dans moins de 12 heures, il va y avoir une opération militaire coordonnée des deux côtés de la frontière mexicaine contre les cartels de la drogue : Opération Dakota. McGuire avait lui-même aidé à l’établissement de l’opération. Nous avons besoin de savoir si elle a été compromise. Les dossiers sont en route, Eric. Tenez-moi informé.

La communication avec le directeur est coupée.

Sam : Sur l’écran, Eric.

Ils regardent tous les images prises lors de la fusillade.

Sam : Eric, reviens en arrière.

Callen : Tenez. Dom ? Que vois-tu ?

Dominic : Euh…le 2ème tireur vient d’être touché et il essaie de revenir dans la voiture.

Callen : Ok. Pourquoi ?

Dominic : Se mettre à l’abri ?

Callen : Zoom et améliore la vue, Eric.

Sam : La fenêtre du côté passager vient d’exploser.

Kensi : Le LAPD leur tirait dessus de tous les côtés.

Callen : Agrandis encore Eric... Avance de 3 images.

Sam : La fenêtre explose à l’intérieur de la voiture pas à l’extérieur. C’est le ravisseur qui a tiré le coup.

Callen : McGuire n’a pas été tué dans des tirs croisés. Il a été exécuté.

Fondu d'images en noir et blanc

En voiture

Sam et Callen sont en voitures discutant de l’affaire.

Sam : Bon, tu es un méchant kidnappeur. Tu es entouré par le LAPD. Tu as vu les films, tu essaies de trouver une porte de sortie. ET ton copain prend une balle dans la poitrine et il est mort avant qu’il ne touche le sol.

Callen : Je crois que j’ai vu ce film.

Sam : Puis, les flics se mettent à tirer. Bam, bam. Six flics, glocks en main. Une tempête de plomb s’abbat sur eux. Ça n’était définitivement pas dans le film. Qu’est-ce que tu fais ?

Callen : Al Pacino jouait dans ce film. Ça aurait pu être De Niro.

Sam : Tu pisses dans ta culotte. Tu déposes les armes et tu t’étales sur le sol. Non ? C’est ce que je ferais.

Sam gare la voiture le long du trottoir et ils sortent tous les deux de la voiture.

Callen : Au lieu de ça, je reviens à la voiture pour exécuter l’otage et mourir après l’avoir fait.

Sam : Maintenant, pourquoi voudrais-tu te sacrifier pour tuer un otage ?

Callen : De cette façon, il ne pourrait pas nous révéler ce qu’il leur avait dit ?

Sam : McGuire vivait au 1041, appartement 1.

Callen : Quel rôle jouons-nous ? Si on nous le demande ?

Sam : Nous sommes inspecteurs de la ville.

Callen : Non, personne ne parle aux inspecteurs de la ville.

Sam : Bon, tu es un agent immobilier et je suis ton client.

Callen : Moi, te montrer un appartement ? J’ai l’allure d’un agent immobilier ?

Sam : Bon, je suis l’agent immobilier. Tu seras le gars qui se cherche un appartement. Ok ? On peut y aller ?

Ils se dirigent vers les habitations.

Callen : C’est possible de vivre dans un endroit pareil ? Je veux dire, je ne sais même pas si je pourrais me permettre un appartement de ce genre.

Sam : Et bien, c’est pour ça que je te fais visiter ! Pour voir si, tu sais, tu voudrais vivre dans un appartement pareil.

Callen : Y’a un jacuzzi ?

Sam : S’il y en a un, je vais te noyer dedans.

Dans l’appartement de McGuire.

Le téléphone sonne. « Bonjour, vous êtes bien chez Frank McGuire. Désolé, je ne peux pas prendre votre appel en ce moment. Laissez un message et je vais vous rappeler le plus vite possible. » Le téléphone émet des bips : les messages stockés sur le répondeur s’effacent les uns après les autres. A ce moment là, Sam et Callen entrent armes au poing.

Callen : Rien.

Sam : Rien.

Voix venant du téléphone : Messages effacés.

Sam : On dirait que quelqu’un ne voulait pas qu’on entende les messages de McGuire.

Callen sort son téléphone et compose un numéro.

Callen : Eric ? Jai besoin de toi pour vérifier un appel.

Au NCIS :

Eric est installé derrière son écran et parle avec Callen. Kensi est assise à côté et regard son propre écran.

Eric : Je vais vérifier les appels de McGuire et voir ce que nous pouvons découvrir.

Kensi : Ok, McGuire faisait parti du 1% des meilleurs de l’Académie navale. Waouh. Regarde ça une carrière étonnante. Spécialisé dans l’analyse d’images satellites et a passé plusieurs années sur la base des marines de Saint Nicolas.

Eric : Où est-ce ?

Dominic (qui était debout derrière eux) : 75 miles au large de Los Angeles. Ça a été découvert par l’explorateur espagnol Sebastian Vizcaino.

Eric regarde Kensi impressionné et amusé par le récit de Dominic.

Dominic : Il a, en fait, fait le tracé de toute la côte de la Califormie. Et son bateau fut appelé le San Diego et la baie fut aussi nommé en son honneur, bien sûr. Je pense qu’il était de retour pour 1602 ?

Cherchant la réponse auprès de ses collègues, il constate que ces derniers le regarde bizarrement.

Dominic : Je lis beaucoup.

Eric : La lecture, c’est bien.

Kensi approuve du regard.

Dans l’appartement de McGuire.

Callen regarde un mur couvert de cadre photo alors que Sam qui était dans une autre pièce le rejoint.

Sam : J’ai trouvé ça sur la table basse.

Il donne à Callen un cadre photo où l’on voit un homme avec une petite fille.

Sam : Comme si ça pouvait nous servir.

Callen s’aperçoit qu’il s’agit du cadre manquant sur le mur qu’il regardait.

 

Callen (lisant l’inscription) : « Emma, semaine de navigation à San Diego ». McGuire n’était pas marié.

Sam (regardant une carte accrochée) : Son anniversaire était il y a deux mois. Combien de temps laisses-tu tes cartes d’anniversaire sur le mur ?

Callen : Je ne sais pas, je n’en ai jamais eu.

Sam : Tu n’as jamais reçu de carte d’anniversaire de ta vie ?

Callen : Non.

Sam rit alors que Callen a toujours le cadre photo dans les mains.

Callen : Quoi ? C’est pas si important d’en avoir.

Sam : J’te jure que je vais t’en envoyer une cette année.

Callen : Super. Et assure-toi d’y mettre un peu d’argent.

Sam : Que dirais-tu si j’y ajoutais un peu d’amour propre à la place ?

Sam trouve une autre carte d’anniversaire.

Sam (lisant) : « Joyeux anniversaire, mon oncle préféré. Emma qui t’aime ».

Callen : Mystère résolu, mystère résolu.

Callen retourne vers le mur et accroche le cadre photo à son emplacement ;

Callen : Pas de trace de lutte. Verrous sur toutes les portes et fenêtres.

Sam : Ils ont dû le kidnapper dehors.

Sam continue la fouille de l’appartement. Il prend un ordinateur portable dans les mains et commence à pianoter sur le clavier.

Sam : Son ordinateur est crypté. C’est un travail pour Eric. Pour un marine de carrière, le commandant McGuire n’était pas vraiment un adepte du rangement.

Callen : A moins qu’il avait quelque chose à cacher.

Sam (qui a le portable de McGuire dans les mains) et Callen sont dans la rue devant l’appartement et marchent pour rejoindre leur voiture.

Callen : Aucun jacuzzi.

Sam : Briseurs de grève ?

Callen : Ça doit être ça.

Sam : Ahh, ça va affecter ma commission.

Alors qu’ils arrivent vers la voiture, Callen s’arrête et se retourne vers les ouvriers qui travaillent dehors.

Callen : Le jardinier était-il inclus dans le bail ?

Sam sourit et patiente appuyé contre la voiture alors que Callen retourne vers les hommes qui travaillent.

Callen (en espagnol) : Excusez-moi ? Parlez-vous anglais ? Je sui à la recherche d’un appartement mais je ne fais pas confiance à l’agent immobilier. Il me semble louche, cinglé.

Il montre Sam de la main qui leur fait un petit signe en retour.

Callen : Le quartier est-il sûr ?

Jardinier : Oui, il l’est. Très sûr.

Callen : Ce gars de la marine. J’ai visité son appartement, et …il a été enlevé, assassiné. Le connaissiez-vous ?

Jardinier (parait surpris) : Oh, chaque jour, il me saluait. Je l’ai vu ce matin. Il est mort ?

Callen : Oui, et son appartement est déjà en location. Incroyable… Hé, vous êtes peut-être la dernière personne à l’avoir vu vivant.

Jardinier : Non, il était avec ses amis.

Callen : Et si c’étaient eux qui l’avaient enlevé ?

Jardinier : Non, non, non, ils étaient ses amis. Je les avais déjà vus ici. J’ai souvent vu leur voiture…la Tahoe bleue.

Callen : Une Tahoe bleue ?

Jardinier : Ouais.

Callen : Quand ?

Jardinier : Tous les jours de la semaine.

Sam toujours vers la voiture s’aperçoit qu’une voiture blanche est garée un peu plus loin et les surveille. Il s’approche d’abord en marchant mais voyant que la voiture démarre, il se met à courir mais en vain. Le voyant faire, Callen va à sa rencontre.

Callen : Tu as noté la plaque ?

Sam : Elle était masquée.

Callen : On dirait que ça n’était pas le premier voyage de McGuire dans la Tahoe. Il les connaissait. Ils sont venus le chercher chaque matin de la semaine et le débarquaient 3 heures plus tard. Crois-tu vraiment que c’était un enlèvement, Sam ?

Fondu d'images en noir et blanc.

Au NCIS :

L’équipe examine une nouvelles fois les photos de la scène de crime.

Kensi : Ça y ressemble, mais ça n’en était pas un. Alors, pourquoi était-il cagoulé et attaché ?

Callen : Ils ne voulaient pas qu’il sache où ils l’amenaient, ils l’ont attaché et cagoulé pour qu’il ne soit pas tenté de regarder où ils allaient.

Sam : C’est une pratique courante au Moyen-Orient. J’ai moi-même déjà utilisé cette méthode.

Ils se regardent en souriant.

Sam (activant l’écran tactile) : Ok, McGuire arrivait habituellement au bureau vers 8h30. Ça devait lui prendre 5 ou 10 minutes. Mais comme vous pouvez les constater, il a été en retard tous les jours cette semaine.

Callen : Le jardinier nous a dit qu’ils venaient le chercher à 7h30.

Kensi : Et trois heures plus tard, ils le ramenaient chez lui puis il s’en allait travailler.

Nate : On peut en faire des choses en 3 heures.

Kensi : Ouais, surtout si vous avez une autorisation de sécurité top-secret.

Callen : Combien il nous reste de temps, Eric ?

Eric : Euh… il reste 7 heures et 33 minutes avant l’opération Dakota contre les cartels de la drogue.

Callen : As-tu trouvé quelque chose sur la tentative d’effacement de l’appel fait à l’appartement de McGuire ?

Eric : Je travaille toujours dessus.

Callen : Finances ?

Kensi : Tout est blanc comme neige.

Callen : Voyage ?

Kensi : Aucune transaction faite avec ses cartes de crédit connues.

Callen : Et du côté de la famille, de ses relations ?

Dominic : Ses parents sont morts. Il a une sœur, Hélène McGuire. Elle vit à West Hollywood, divorcée, un enfant, une fille…

Callen : Emma ! La photo de l’appartement, son oncle préféré.

Callen regarde Sam qui approuve du regard, puis Kensi, enfin toute l’équipe regarde Kensi.

Kensi : Bon, ok, je m’en charge. Et je vais emmener notre psychologue bien-aimé en renfort.

Nate : J’adore travailler sur le terrain. J’ai le droit de porter une arme ?

Kensi : Non, je ne pense pas que nous devons nous attendre à bien des ennuis de la part d’une famille en deuil, Nate.

Nate : Puis-je quand même porter une arme ? Une de ces armes qu’on porte à la cheville ? ça pourrait être drôle de marcher avec.

Kensi (s’en allant) : Tu marches déjà bizarrement, Nate.

Callen : Où en sommes-nous avec les amis et les conquêtes ?

Dominic : Il y en a un qui se démarque, un gars.

Callen : Ami ou amant ?

Dominic : Ce n’est pas vraiment à ce genre de questions auxquelles je m’attendais.

Callen : Simple question.

Dominic : un parachutiste des Forces spéciales de 6pieds 3 et de 200 livres, les gars. On dirait plus un ami.

Sam : Bien vu, Dom.

Eric (revenant) : J’ai trouvé quelque chose pour le numéro de téléphone. Je reçois justement des précisions. Même numéro de téléphone utilisé pour appeler et effacer la messagerie vocale de McGuire, il a aussi appelé 15 fois ces 4 derniers jours.

Callen : Quelqu’un essaie de brouiller les pistes. Et de nous envoyer sur les roses. Qui est-il ? Celui qui a fait ces appels ?

Dominic : C’est lui ! Le gars des forces spéciales, il dirige une entreprise de sécurité privée. Bobby J. Jenlow & Associés.

Entreprise : Jenlow & Associés.

Callen et Sam sont devant l’entrée.

Callen : Qu’est-ce qu’ils font ses associés ?

Sam : Tout ce que Bobby J. Jenlow leur dit de faire. montrant la voiture garée aucune plaque.

Callen (regardant la voiture) : Le monde est petit.

Ils entrent. On se retrouve dans une sorte de grand garage.

Homme (descendant un escalier menant à un bureau, au téléphone): Est-ce que tu m’écoutes, Eddie ? Non, non ! Ecoute moi ! ça s’appelle rester solitaire, d’accord ? ça s’appelle rester solidaire pour vos frères. C’est tout ce que je vous demande…

Il voit Sam et Callen et écourte sa conversation.

Homme : Fais-le simplement…pour moi, Eddie. Fais-le, c’est tout.

Il raccroche.

Homme : Vous courez plutôt bien.

Sam : Jolie passe de frein à main.

Bobby : Vous allez me donner une contravention ?

Sam : Est-ce que ça servirait à quelque chose ?

Bobby : Je vous ai vu entrer là-bas et il se trouve que je ne vous connais pas.

Callen : Donc, vous avez effacé le répondeur à distance.

Bobby : Ces conversations étaient privées, toutes.

Sam : Etiez-vous proches ?

Bobby : Depuis qu’on est enfant.

Callen : ça doit faire mal de découvrir que l’un de vos amis trahit son pays.

Bobby : Il a été kidnappé. Ce n’était pas un traître. Vous ne savez absolument rien de lui.

Sam : Nous savons qu’il n’a pas été enlevé.

Callen : Nous savons qu’il a travaillé avec eux pendant une bonne partie de la semaine.

Sam : Nous savons qu’il a été tué pour le faire taire. Que savez-vous Bobby ?

Bobby : Rien.

Sam : Vous faites partie des Opérations spéciales. C’est drôle la façon dont nous faisons des rapprochements juste en fouinant. Moi, j’ai déjà fait partie des SEAL. Il balaye du regard les lieux et repère des armes non dissimulées. Vous planifiez une chasse à l’homme, Bobby ?

Bobby : Je ne vous dirai plus rien.

Bobby les laisse. Sam et Callen sortent.

Sam : Jenlow compromettrait l’opération contre les cartels en mettant sur pieds une équipe pour leur courir après. Vengeance légitime.

Callen : Combien de temps avons-nous ?

Sam : Pas longtemps

Maison d’Hèlene McGuire

Dans la cuisine, Mme McGuire répond aux questions de Kensi et Nate pendant qu’elle prépare du café.

Mme McGuire : J’ai renvoyé tout le monde de la maison, tous mes amis. Je voulais être seule.

Kensi : Quand est-ce que vous avez vu votre frère pour la dernière fois ? prenant la tasse Merci.

Mme McGuire : Cette fin de semaine. Frank prenait Emma, il l’emmenait toujours quelque part : la plage, le cinéma. Après que nous ayons divorcés, Luis, le père d’Emma est parti à l’étranger. Alors, Frank est devenu le seul homme dans sa vie.

Kensi : Avez-vous parlé à votre frère au téléphone cette semaine ?

Mme McGuire : Non.

Kensi : A-t-il dit que quelque chose l’inquiétait ?

Mme McGuire : Rien. Tout était normal, et puis…

Le téléphone se met à sonner. Mme McGuire ne bouge pas, le regard fixé dessus, puis se décide.

Mme McGuire : Exusez-moi.

Nate : Certainement.

Elle prend le téléphone et s’éloigne.

Nate : Sais-tu qu’on peut en découvrir beaucoup sur les gens en regardant leur réfrigérateur ? Et pas seulement ce qu’il y a à l’intérieur. Il regarde les dessins d’Emma affichés L’extérieur aussi nous raconte une histoire.

Kensi : Elle est en deuil.

Nate : Oui, elle l’est.

Kensi : Ce qui est normal, compte tenu des circonstances.

Nate : Tout à fait.

Kensi : Alors quoi ? Allez, raconte.

Nate : Elle cache quelque chose. Elle s’empresse trop vite de répondre, surtout à des questions directes nécessitant un simple « oui » ou « non ». Et surtout, elle a dit « non ». Kensi, tout ce qu’elle nous a dit est faux.

 

 Au NCIS :

Sam et Callen viennent de rentrer. Alors qu’ils montent, Callen se fait interpeler.

Hetty : M. Callen, avez-vous un instant ?

Callen soupire et Sam sourit.

Sam : Tu veux de l’aide ?

Callen rejoint alors Hetty.

Hetty : Votre main

Callen met sa main sur un scanner.

Hetty : … yeux

Callen se soumet au scanner rétinien.

Hetty : Voiture.

Elle lui donne les clés.

Hetty : Une impala 2007 bleue, moteur modifié, freins améliorés, transmission, suspension, montée sur des jantes de 19 pouces, plus bien d’autres récentes technologies. Elle lui tend un téléphone. Réseau 3G avec 2 caméras de 4Mpx, microphone super sensible, lecteur flash de 32 gigabits, Wifi, Bluetooth, minis ports USB et bien sûr GPS. Et il est crypté. Et cette fois, n’oubliez pas votre code d’identification personnel (PIN). Allez, maintenant, parlons de votre nouvelle garde-robe.

Elle l’emmène près des vêtements mis à la disposition des agents.

Hetty : Je sais que vous avez été élevé avec des bonnes manières, même si c’est l’Etat qui vous a pris sous son aile, M. Callen. Mais ce n’est pas parce que vous êtes orphelin, que vous devez vous habiller comme Oliver Twist. Maintenant, ça nous prend quelque chose de moderne, d’unique…qui fait ressortir le reste.

Elle lui tend des vêtements.

Hetty : Ce n’est pas fait pour être admirer. Je veux que vous couriez l’essayer. Ici, celui-là et aussi celui-là. Lequel des deux ?

Callen (lui montrant le jean) : Celui-là.

Hetty : Un jean, qui ne pèse pas beaucoup, qui respire bien. Je pense que vous avez besoin de quelque chose de plus relax, M. Callen.

Elle lui donne alors l’autre et Callen s’éloigne en riant.

Hetty : Y a-t-il quelque chose qui vous amuse ?

Callen : Oh, c’est juste qu’en 3 ans, vous ne m’avez jamais appelé « G ».

Hetty : Ce n’est même pas un nom, c’est une lettre. Et puis, pouvez-vous me dire pourquoi on vous appelle « G » ?

Callen : Personne ne me l’a jamais dit.

Callen va essayer les vêtements et Hetty reste désolée de la réponse qu’il lui a faite.

Plus loin :

Sam : Dis-moi qu’on a de bonnes nouvelles, Eric.

Eric : Je pense tenir quelque chose. regardant l’écran plasma C’est l’ordinateur portable de McGuire.

Sam : Tu as réussi à le cracker ?

Eric : Oui. A vrai dire, j’y suis arrivé avec l’aide de quelques milliers d’ordinateurs. J’ai piraté quelques milliers d’ordinateurs et redirigés leur puissance de calcul pour déchiffrer le cryptage. Encore quelques minutes et nous pourrons naviguer au cœur de tous les petits secrets de McGuire.

Callen arrive à ce moment là ainsi que Kensi.

Kensi : Ok, les gars. Nate pense que la sœur de McGuire nous a mentie et qu’elle savait ce que son frère faisait. Mais je crois qu’il y a autre chose. Elle semblait encore très inquiète de quelque chose, comme si son cauchemar n’était pas encore fini, autre chose qui aurait à voir avec la mort de son frère.

Sam : A la même heure, chaque matin, ils l’ont ramassé, lui ont couvert le visage et l’ont amené quelque part.

Kensi : Pourquoi quelqu’un comme lui trahirait son propre pays ?

Callen : Idéologie, cupidité… ?

Kensi : Amour ? réfléchissant Oh mon Dieu, c’est elle.

Callen : La sœur de McGuire ?

Kensi : Non, sa nièce. Eric cherche des infos concernant Emma McGuire, West Hollywood !

Eric pianotant sur un clavier : Donnez-moi quelques secondes.

Kensi : Elle a dit qu’elle voulait être seule. Callen, sa fille n’était même pas avec elle. Bon, on y va.regardant l’écran Emma envoyait des messages à ses amis tous les jours. Et ensuite, vient cette semaine…

Sam : Aucun message.

Kensi : Plus rien. Elle n’a pas été connectée depuis 4 jours.

Callen : Donc, c’est de cette manière qu’ils ont forcé McGuire à les aider.

Kensi : C’est pourquoi elle doit être encore vivante. Tout n’est pas encore fini. Ils ont encore sa fille.

Fondu d’images en noir et blanc

Au NCIS :

Eric, Kensi, Callen et Sam sont face à l’écran.

Eric : Ça vient, 3, 2, 1. Bingo.

Le cryptage affiché à l’écran laisse place à une image satellite alors que Nate et Dominic entrent.

Eric : Nous avons juste réussis à ouvrir 4 emails cryptés envoyés à l’ordinateur portable de McGuire au cours des 4 derniers jours.

Dominic : Le code séquentiel est dans la même tranche d’heure de téléchargement. Ils ont été composés directement de nos propres satellites de la défense. McGuire passait par le satellite pour copier des images de l’ordinateur central et ensuite il les envoyait secrètement par email directement sur son portable.

Kensi : Ils l’utilisaient pour voler des photos classés secret défense.

Sam montrant l’écran : Ici, on a la baie de San Diego, bases de l’armée, postes frontières, sécurité des frontières.

Callen : Eric, mets-moi en ligne avec Vance.

Eric : Tout de suite. Comment les cartels de la drogue ont-ils pu savoir que McGuire avait accès aux images satellites ?

Sam : Il s’agissait d’une opération conjointe, alors la fuite vient probablement du sud de la frontière.

Dominic : Le Cartel a mis en place une liaison satellite, kidnappé sa nièce qui est toujours portée disparue, sachant qu’il va faire tout ce qu’ils lui demanderont et qu’il ne parlera pas.

Callen : Il l’a dit à une seule personne.

Sam comprenant : Bobby Jenlow, il va essayer de la sauver. McGuire lui a probablement donné des coordonnées GPS.

Callen : On doit trouver Jenlow, Eric.

Eric : J’essaie déjà de le trouver. Et le directeur est maintenant en ligne.

Le directeur apparaît à l’écran.

Vance : Qu’avez-vous trouvé Callen ?

Callen : L’opération Dakota a été compromise. Les cartels mexicains de la drogue ont forcé McGuire à accéder à l’un de nos satellites.

Vance : Forcés ?

Callen : Ils ont enlevé sa nièce. Elle est toujours portée disparue.

Vance : Il est trop tard pour arrêter Dakota. Je veux savoir quel Cartel a fait ça. Nous allons les frapper en premier et vous avez moins de 4 heures. Et Callen…la fille est une priorité.

La connexion est arrêtée.

Eric : J’ai retracé le cellulaire de Jenlow. Je sais où il est : Hollywood Hills.

Sam se dirige déjà vers la sortie.

Callen : Kensi, la sœur de McGuire.

Maison d’Hélène McGuire

Kensi frappe à la porte, Mme McGuire apparaît essuyant ses larmes.

Mme McGuire : Vous savez.

Kensi : Nous avons fini par comprendre. Je suis désolé, Hélène.

Mme McGuire : Entrez !

Kensi entre dans la maison.

Mme McGuire : Je voulais vous le dire, mais Bobby ne voulait pas que je le fasse. Il va là-haut pour la ramener.

Kensi : Quand ?

Mme McGuire : Maintenant.

Kensi prend alors son téléphone portable.

Kensi : Hé, Sam, c’est moi. je suis avec Hélène McGuire. Bobby Jenlow est allé chercher la fillette.

Dans la voiture

Sam et Callen sont en voiture, Sam conduit.

Sam : Compris.

Callen au téléphone avec Eric : Tourner sur Viewpoint Road. J’ai saisi. Nous sommes à 10 minutes de là. Passez l’information.

Au NCIS

Eric : Presque Prêt. Le lien vidéo est établi.

A l’écran apparaît des images prises de la voiture de Sam.

Eric : Il va se prendre une contravention.

Maison d’Hélène McGuire.

Kensi prend le téléphone de la maison.

Kensi : Vous ont-ils contacté ?

Mme McGuire : Non.

Kensi : Bon, et bien, s’ils le font, je veux que vous les fassiez parler afin que nous puissions retracer l’appel, d’accord ?

Mme McGuire : Ils étaient au marché. Emma était debout juste à côté de lui, et la minute d’après, Frank se retourne et elle n’était plus là.

Kensi : Comment l’ont-ils contacté ?

Mme McGuire : Téléphone portable, quelques minutes après sa disparition. Ils lui ont dit ce qu’ils voulaient qu’il fasse et il a accepté.

Kensi : Vous ont-ils permis de lui parler ?

Mme McGuire : Non. Bobby a donné à Frank un émetteur GPS. Frank l’a mis dans la maison du Cartel. Il a donné sa vie pour ma fille.

Dans la voiture sur les hauteurs de L.A.

Callen : Le chemin est juste en haut, Sam.

La voiture stoppe devant un chemin de terre barré par une chaîne.

Sam : Tu te sens chanceux ?

Callen : Après la dernière fois ? Pas particulièrement.

La voiture redémarre brisant la chaîne.

Au NCIS :

Dominic : Ils y sont.

Dans la voiture.

Sam et Callen sont bloqués par une voiture arrivant en sens inverse sur le chemin étroit.

Sam : Ce n’est pas Jenlow.

Callen : Attention.

Les hommes dans l’autre voiture sortent et commencent à tirer. Callen et Sam font pareil. Une fusillade s’en suit. Une balle atteint la voiture de Sam ce qui fait sursauter Dominic et Eric qui assiste à la scène depuis le NCIS. Callen et Sam viennent à bout des hommes. Ils inspectent la voiture puis s’éloignent à pied vers la maison. A l’intérieur, ils découvrent Bobby blessé.

Bobby : Callen.

Callen : On est là, Bobby.

Bobby : Emma. Allez chercher Emma.

Callen prend son téléphone.

Callen : Eric, ambulance. Sam et moi allons bien.

Sam revenant après avoir inspecté la maison : Elle n’est pas ici.

Fondu d’images en noir et blanc.

Maison du Cartel

La maison est maintenant envahie de policiers qui inspectent les lieux. Callen remonte vers la maison quand il croise Bobby sur une civière portée par des ambulanciers.

Bobby attrapant Callen au passage : Trouvez-la. S’il vous plait, trouvez-la.

A l’intérieur, Sam est penché sur l’un des corps quand Callen le rejoint.

Callen : Tu as trouvé des indices sur nos 2 amigos ?

Sam : Beaucoup d’argent mais aucune pièce d’identité.

Callen : la voiture avait un GPS et un système de localisation.

Sam : Précédentes destinations ?

Callen : Seulement deux qu’ils ont faites plusieurs fois, cette adresse et une autre à Malibu. Hé Eric ? Donne-moi tout ce que tu peux trouver sur le 1727 Pacific Coast Highway, à Malibu.

Au NCIS :

Eric devant son ordinateur : Ok, la maison appartient à « PPZ Investissements ». C’est un trust qui appartient à un gars du nom de Manny Cortez.

Sam depuis la maison du cartel : « Mad » Manny Cortez ?

Eric : Euh, il n’est pas décrit comme « Mad » par la base de données du SEC, mais si tu le dis.

Sam depuis la maison du cartel : Nous avons trouvé le cartel en question.

Eric à Dominic : Qui est Manny Cortez ?

Nate arrivant : Juste un baron de la drogue meurtrier avec un léger complexe d’Œdipe. C’est une supposition, il faudrait que je lui parle pour en être certain. Manny et son père dirigeaient un gros cartel de la drogue au Mexique. Et maintenant, c’est juste lui.

Eric : Qu’est-il arrivé à son père ?

Nate : Selon la légende, Manny lui aurait coupé les orteils avec une paire de pinces, puis les doigts, puis quelques autres…parties.

Eric : Cool.

Maison d’Hélène McGuire

Kensi : Hélène, je suis désolée, Emma n’était pas à la maison.

Mme McGuire : Bobby ?

Kensi : On l’emmène à l’hôpital. Il est blessé mais je pense qu’il va s’en sortir.

Le téléphone de la maison sonne alors, Kensi se précipite pour mettre en marche le système de localisation et tend le téléphone à Mme McGuire.

Mme McGuire : Allo ?

Voix : C’est Luis, des nouvelles ?

Mme McGuire à Kensi : C’est mon ex, le père d’Emma. Au téléphone Bonjour Luis, il n’y a pas de nouvelles. Emma est encore…

Voix : Hélène, qu’est-ce qu’elle a Emma ? S’il te plait, dis-moi ce qu’il se passe.

Mme McGuire : Luis, je … à Kensi Excusez-moi, pourriez-vous ?

Kensi prenant le téléphone : Monsieur Perez ?

Voix : Qui est-ce ?

Kensi : L’agent spécial Kensi Blye, NCIS.

Voix : Oh, mon dieu…

Kensi : Monsieur, je vous assure que nous faisons tout ce que nous pouvons pour retrouver votre petite fille.

Voix : Hélène ne m’avait rien dit jusqu’à ce matin. J’arrive par le prochain vol au départ de Londres. Vous me promettez que vous aller tout faire pour la retrouver. ému Tout, vous m’entendez ?

Kensi : Oui, monsieur, je le ferai.

Voix : Je vous remercie.

Kensi raccroche.

Mme McGuire : Emma adore son père. Il ne revient en ville que quelques fois par an. Nous avions l’intention de passer Thanksgiving ensemble.

Maison de Malibu

Sam et Callen arrivent en voiture, cette fois c’est Callen qui conduit.

Callen : Que penses-tu que ça nous prend pour entrer dans la place ?

Sam : Une semaine pour monter un bon plan et une petite armée. Ça pourrait être trop tard, G.

Callen prenant son téléphone : Nate, la fille, tu penses qu’elle est encore en vie ?

Nate depuis le NCIS, soupirant : Dès le moment où McGuire a été tué, elle est devenue inutile. Maintenant, psychologiquement, le fait que ce soit une enfant rend la décision plus difficile, mais…finalement l’intérêt personnel gagne généralement sur la moralité. Si elle est toujours vivante, elle est surement sur le point d’être exécutée.

Callen raccrochant, à Sam : Nous avons besoin d’un plan.

Au NCIS

Eric : Bon, on pourrait envoyer une équipe tactique. Je peux les rassembler en moins d’une heure.

Nate : Nous n’avons pas une heure.

Eric : D’accord, d’accord…euh, compagnie des services publics, ingénieur de la ville…livreur.

Nate : Non, si Manny Cortez est vraiment là, le seul moyen pour qu’il nous invite, c’est s’il pense pouvoir y gagner de l’argent.

Hetty arrivant : « Trade ei id quod cupit. »

Eric : Qu’est-ce que c’est, du grec ?

Dominic : Latin. « Donnez-leur ce qu’ils veulent ».

Hetty : Excellent, Dominic. Bien que votre plan ait besoin d’être quelque peu travaillé, le pronom est masculin singulier « Donnez-lui ce qu’il veut ». Alors, qu’est-ce que ce coupeur d’orteils… veut ?

Dominic : Accès par satellite, 24/7.

Hetty approuve du regard.

Maison de Malibu

Sam et Callen sont toujours en voiture devant le portail de la maison.

Callen : As-tu fait l’appel, Nate ?

Nate au téléphone : Oui, il vous attend.

La voiture s’approche de l’interphone du portail, Callen appuie sur le bouton.

Voix : Ouais ? Que voulez-vous ?

Callen : Nous voulons faire des affaires.

Voix : Quel genre d’affaire ?

Callen : Genre accès satellite.

Le portail s’ouvre. Au NCIS, les autres suivent leur progression.

Eric : A eux de jouer.

Tous regardent l’écran. Callen et Sam arrivent, ils se font fouiller au corps. Puis, ils sont invités à avancer. Mais quand Sam veut suivre Callen, il se fait arrêter par l’un des hommes.

Sam : Ok, mon vieux. C’est bon, pas de problème.

Sam laisse donc Callen y aller seul. Au bout de la pièce un homme l’attend, Sam suit la scène de loin.

Homme : Qui êtes-vous ?

Callen : Frank Hanley. Je suis avocat.

Homme : Un avocat a besoin d’un garde du corps ?

Callen se retournant vers Sam qui lui fait un signe : Oh, le gros malin ? Le gros malin est actuellement mon client. Il travaille pour le département de la Défense, analyste civil. En fait, il a juste travaillé avec un de vos anciens associés, commandant des forces navales… McGuire ?

Homme : Jamais entendu parler de lui.

Callen : Vraiment ? Et bien, peut-être que vous avez entendu parler de sa nièce ? Elle s’appelle Emma.

L’homme s’approche lentement de Callen puis s’éloigne vers la terrasse.

Callen le suivant : McGuire a partagé certaines informations avec mon client. Dans moins de 3 heures, l’opération Dakota commence. En moins d’une heure, mon client peut vous faire revenir en ligne, en temps réel, par satellite, une image en direct de la frontière mexicaine. 24/7.

Homme : Et comment votre client peut-il faire cela ?

Callen sortant son téléphone : Il a besoin d’un simple appel téléphonique.

Au NCIS 

Eric : Les images arrivent.

Nate : Les gars, ce n’est pas Manny Cortez.

Eric : Alors qui est-ce ?

Maison de Malibu

Homme : Je ne vous crois pas.

Voix de fillette : Papa, papa !

Une fillette en maillot de bain descend d’un escalier et va à la rencontre de l’homme. Callen et Sam la dévisage. L’homme l’accueille dans ses bras avec un grand sourire alors qu’au NCIS, les autres la reconnaissent.

Eric : Ça ne serait pas… 

Maison d’Hélène McGuire 

Kensi et Mme McGuire sont toujours dans la cuisine quand le téléphone de Kensi sonne.

Kensi : Kensi.

Nate depuis le NCIS : Kensi, le père est derrière ça. Emma est avec lui.

Kensi : Nate, il a appelé ici. Il sait…Luis sait que nous sommes du NCIS. L’opération est compromise.

Nate : Il sait qui on est.

Dominic : Nous devons faire quelque chose.

Maison de Malibu

Emma : Quand est-ce que je pourrai appeler maman ?

Luis : Demain, je te le promets. Maintenant, papa est occupé. Pourquoi ne vas-tu pas nager et je te rejoindrai très bientôt, d’accord ?

Emma : D’accord.

Luis : Donne-moi un bisou, elle l’embrasse, bye, bye.

Emma s’en va en courant. Une fois partie, Luis se relève et sort une arme.

Luis : Nous vivons tous dans le mensonge.

Callen : Certains mentent plus que d’autres.

Luis : J’ai parlé à l’une de vos collègues au téléphone, un père désemparé. Elle était du NCIS. Je suppose que vous aussi ?

Callen : Depuis combien de temps travaillez-vous pour Manny Cortez ?

Luis : Sept, huit ans, une double vie.

Callen : Vous étiez le beau-frère de McGuire.

Luis : Il n’a jamais cru que j’étais assez bon pour sa sœur.

Callen : Et, il avait raison. Vous vous êtes arrangé pour lui faire croire que sa nièce avait été enlevée.

Luis : Elle l’était. Mais par son père. Il pointe son arme sur Callen. Et elle ne va pas revenir.

Le téléphone de Callen sonne, il répond.

Callen : Ouais, il est juste là. tendant son téléphone à Luis. C’est McGuire. Il n’est pas vraiment mort.

Luis tend la main pour prendre le téléphone et Callen en profite pour le désarmer. Ils se battent ainsi que Sam avec deux autres hommes de Luis. Alors que Sam se débarrasse de l’un des hommes en le faisant passer dans une baie vitrée, un autre l’interpelle une arme à la main. Alors qu’il allait tirer, il s’écroule, abattu par Callen. Ce dernier récupère alors son téléphone.

Callen : Merci, Dom.

Dominic depuis le NCIS où c’est le soulagement : De rien.

Callen raccroche et recompose un numéro. Il sort par la terrasse où il rejoint Emma qui est au bord de la piscine.

Callen : Kensi, donne-lui le téléphone.

Mme McGuire depuis chez elle : Allo ?

Callen donne le téléphone à Emma.

Callen : C’est pour toi.

Emma : Allo ?

Mme McGuire : Mon bébé ! Oh, bébé…

Emma : Salut, maman. Quand est-ce que je peux revenir à la maison ? Je veux revenir à la maison.

Mme McGuire : Tu peux revenir à la maison tout de suite.

Emma : Tu m’as manquée.

Mme McGuire pleurant : Toi aussi, tu m’as manquée. Ma chérie, je t’aime tellement.

Emma : Je t’aime aussi, maman.

 

Au NCIS

Hetty s’approche de Callen qui regroupe ses affaires.

Hetty : Comptes des dépenses, vous avez six mois de retard. J’avais pensé que, puisque vous aviez autant de temps pour récupérer, vous auriez le temps pour la paperasse.

Callen : S’il vous plait, dites-moi que vous vous foutez de moi, Hetty.

Hetty : Et bien, je pourrai mais ce serait un mensonge. Pas besoin de vous presser, demain, ça me va à merveille.

Elle s’en va, laissant Callen à ses papiers.

Voix : Bonne nuit !

Callen : Bonne nuit, Dom, Kensi, Nate.

Tous lui font des signes et s’en vont. Sam s’approche à son tour.

Sam : Le canapé est libre, à mon appartement.

Callen : Bruyant.

Sam : D’accord, bonne nuit G.

Callen : Bonne nuit.

Sur l’un des dossiers, Callen écrit son nom puis à l’emplacement du prénom il réfléchit. Plus loin, on voit Hetty dans son bureau.

Hetty : Et… terminé.

Elle éteint son ordinateur et prend ses affaires. Alors qu’elle s’apprête à quitter les locaux, elle voit les vêtements qu’elle avait donnés à Callen un peu plus tôt, suspendus. Elle s’approche et découvre Callen endormi sur un canapé. Elle lui met alors une couverture sur lui et s’en va. la caméra s’éloigne alors pour montré le sac Callen portant l’inscription « Callen G ».

 

 

FIN

 

NCIS Los Angeles Season 1 Episode Number: 1x01
Episode Title: Identity - Original Air Date: 22/09/2009 – Production 001

HELICOPTER VOICE: Vehicle northbound on 101. Traffic is moving slow. Start to slow down
RADIO VOICE: Dark blue Tahoe 6A18 is code three. Requesting back up.
RADIO 2: DMV tag is 5 Zebra, N for Nora, 197. Two suspects in vehicle fleeing traffic stop.
RADIO 3: 6827 responding, Code three. Secondary. We're 6818.
RADIO 4: Vehicle now heading west on Mulholland.

CUT OT: EXT. POURSUIT CHASE)

COP (in a car): Pull up right behind him.
COP: Out of the car! Out of the car!
COP 2: Driver, show me your hands!
COP 3: Out of the car! Your hands, get them up!
COP 2: Show me your hands!
(THE DRIVER GETS OUT OF THE CAR AND GETS HIS HANDS UP).
COP: Passenger, get out of the car. Put 'em up!
COP 2: Get 'em up! Slowly!
COP: Passenger side, get down on the ground.
(GUNFIRE)
COP: Weapon!
DRIVER: Get him, Pablo!
(SFX: THE DRIVER AND HIS ACCOMPLICE ARE KILLED)
COP: Secure the vehicle!Secured!
(COPS FOUND A MARINE CORPSE IN THE CAR, HOODED)

CUT TO: INT. BEDROOM

(SFX: FLASH-BACKS FROM LAST MINUTES OF THE EPISOD « LEGEND » (NCIS : 620)
SAM: G! Stay with me, G. Don't do this to me. Come on! Come on, buddy.

(MUSIC OUT) (THEME MUSIC UP OVER OPENING TITLE/SCENES / CREDITS AND OUT)

CUT TO: EXT. STREET – DAY - "IDENTITY"

CALLEN: Here you go.
SALESWOMAN: Fat free?
(SAM GOES NEAR CALLEN)
SAM: So... What is it this time, G? Cold showers, bed bugs, feng shui?
CALLEN: Too noisy.
SAM: Last place was too quiet. The place before that was too hot.
CALLEN: No, no, no. That place was too cold. The place before that was too hot.
SAM: You sure you're ready to come back?
CALLEN: What, are you my mother or something?
SAM: You could use one.
CALLEN: Yeah.
SAM: I got you.
CALLEN: Thank you.
(THEY GO TOWARDS THE CAR)
CALLEN: It's a new office, huh?
SAM: Yep.
CALLEN: What's it like?
SAM: Noisy.
(ARRIVAL TO THE NCIS)
SAM: Three months and the neighbours still don't know we're here.
CALLEN: Hiding in plain sight. What was it before we got it?
SAM: Old water plant administration building. Condemned after the Northridge quake.
CALLEN: Condamned?
SAM: Only on the outside, G.
(INSIDE NCIS BUILDING)
PERSON: (VO) Coming through!
PERSON 2: (VO) By the end of the day.
PERSON 3: (VO) Just put it on my desk.
(SAM AND XALLEN WALK TOGETHER)
SAM: Vi Got to go see you know who.

CUT TO: INT. IN HETTY’S OFFICE

SAM: Oh, Hetty, I gave you the receipts.
HETTY: If every agent came back from an undercover assignment with expenses unaccounted for, Mr. Hanna, I'd be either out of a job or out of pocket. I don't intend to be either.
SAM: What are we down to? 15, 20 bucks?
HETTY: $61. And a nickel.
SAM: You're a fantastic operations manager, Hetty. All right. I got you. $20.
HETTY: Yeah.
SAM: $40. $60. Okay?
HETTY: Thank you. I'll spot you the nickel.
SAM: Thank you. I'm good for it.
(CALLEN GOES NEAR AND HETTY SEES HIM)
HETTY: Mr. Callen. You're not due back for a month.
CALLEN: I missed your sunny smile, Hetty.
HETTY: We need to update your biometrics. New photos for drivers licenses, passports, general backstopping... Not to speak of documents, credit cards and so forth, and, um... wardrobe. (SHOWING HIS BAGS) Problems with the neighbors?
CALLEN: Something like that.
HETTY: Well, don't even thinkabout unrolling that disgusting thing in here.
CALLEN: I think she's mellowed.
SAM: I think I'm in love.
CALLEN AND SAM GO TOWARDS THEIR SQUAD ROOM)
CALLEN: Who's that?
SAM: It's a new guy, started this week. Green.
CALLEN: That's his name?
SAM: Nope.
(ERIC APPEARS ON THE MEZZANINE)
ERIC: Heads up! Director's coming online. Hey, Callen.
CALLEN: Eric.
KENSI: Well, it's about time.
CALLEN: Kensi.
KENSI: Hello.
CALLEN: My favorite agent.
KENSI: Oh, I thought you'd callously abandoned us to join the FBI.
CALLEN: Uh, once was enough. You still making the weekend drive up to Pendleton?
KENSI: Of course. Home away from home.
CALLEN: Well, that's what you get for growing up a Marine brat.
KENSI: Yeah, yeah.
NATE: Get a note from your doctor?
CALLEN: You're my doctor, Nate.
NATE: Yeah, I just get to play around inside your head, though. How's the rest of you? Aches? Pains? Insomnia?
CALLEN: Yeah, all of that. Before I was shot.
DOM: Hi. Dominic.
CALLEN: Callen. Nice to meet you, Dom.
DOM: Is Callen his first
SAM: Just Callen.
DOM: Just Callen. I got it.

CUT TO: INT – NCIS MTAC ROOM

VANCE: Agent Callen. I didn't think you were due back from sick leave till next month.
CALLEN: I guess you didn't get the email.
VANCE: I guess you haven't sent it yet. Your case is still active, Callen. We will find them.
CALLEN: Yes, sir. We will.
VANCE: Here's the reason I'm calling. It's Commander Frank McGuire. Works for the office of Naval Intelligence. Or did, until two hours ago. He was kidnapped and subsequently killed in a shootout with LAPD. Routine traffic stop, his kidnappers sped off, LAPD went after them. McGuire got caught in the crossfire.
CALLEN: What do we know about the kidnappers?
VANCE: Mexican Nationals. That's what's got us worried. In less than 12 hours, there's going to be a coordinated military operation on both sides of the Mexican border against the drug cartels. Operation Dakota. McGuire had detailed knowledge of this plan. We need to find out if it's been compromised. Files' on its way, Eric. Keep me in the loop.
(VANCE LEFT)
SAM: Footage, Eric. (PASSAGE OF TIME) Eric, slide it back.
CALLEN: Hold it. Dom? What do you see?
DOM: Um, the second guy's been hit and he's trying to get back in the SUV.
CALLEN: Okay. Why?
DOM: Uh... Cover?
CALLEN: Zoom and enhance, Eric.
SAM: Passenger side window just exploded.
KENSI: Yeah, but that's not a surprise. Lots of incoming from the LAPD.
CALLEN: Tighter, Eric. Advance three frames.
SAM: The window's blowing into the car, not out. Kidnapper fired the shot.
CALLEN: McGuire wasn't killed in the crossfire. He was executed.

FADE IN: EXT. – CAR - DAY

SAM: Okay, so you're a bad guy. Yore surrounded by LAPD. You've seen the movies. You're going to shoot your way out. Only your buddy takes one in the chest and he's dead before he hits the ground.
CALLEN: I think I've seen that movie.
SAM: Now the cops are blamming away. Blam. Blam. Six cops, squeezing Glocks. That's a lead storm that's coming right at you. Definitely ain't no movie. What do you do?
CALLEN: Al Pacino was in it. Might have been Deniro.
SAM: You pee your pants. You drop your weapon, you kiss the pavement. Okay? At least that's what I'd do.
CALLEN: Instead, I go back to the car, execute the hostage, and die doing it.
SAM: Now, why would you sacrifice yourself to kill your hostage?
CALLEN: So he couldn't reveal what you were up to?
SAM: McGuire lives at 1041, apartment one.
CALLEN: What are we? If anyone asks?
SAM: We're city inspectors.
CALLEN: No. Nobody talks to city inspectors.
SAM: Okay, you're a realtor. I'm your client. You're showing me an apartment.
CALLEN: Do I look like a realtor?
SAM: Okay, I'm the realtor. You're the guy looking for the apartment. Okay? Can we go?
CALLEN: Would I live in a place like this? I mean, I don't even know if I could afford a place like this.
SAM: Well, that's why I'm showing you. To see if, you know, you would want to live in a place like this.
CALLEN: Does it have a Jacuzzi?
SAM: If it has, I'm going to drown you in it.

CUT TO – INT: FRANK MCGUIRE‘S APPARTMENT

ANSWERING MACHINE: Hi. This is Frank McGuire. Sorry I can't take your call right now. Leave a message and I'll get right back with you.
CALLEN: Clear.
SAM: Clear.
ANSWERING MACHINE: Message bank deleted.
SAM: Looks like someone didn't want us to hear McGuire's messages.
CALLEN: Eric? I need you to check a call.

CUT TO: INT. NCIS MTAC ROOM

ERIC: I'll run a check on McGuire's phone log, see what we turn up.
KENSI: Okay, McGuire graduated top 1% from the Naval Academy. Wow. Look at this. Stellar career. Specialized in satellite image analysis and spent time in the San Nicolas Navy Base.
ERIC: Where is that?
DOM: 75 miles off the coast of L. A. It was discovered by Spanish explorer Sebastian Vizcaino. He actually charted the entire California coast. And his ship was called the San Diego, which is where the bay gets its name, of course. I think it was back in... 1602? (LOOKING AT THE OTHERS) I read a lot.
ERIC: Reading's good.

CUT TO: INT. MCGUIRE APPARTMENT

SAM: Found this on the coffee table. Like it mattered.
CALLEN: "Emma Fleet Week San Diego. " McGuire wasn't married.
SAM: His birthday was two months ago. How long do you leave birthday cards on display?
CALLEN: I don't know. I never got one.
SAM: You've never gotten a single birthday card?
CALLEN: Nope. What? It's not a big deal.
SAM: I'm definitely getting you a birthday card this year.
CALLEN: Great. You make sure you put some money in it.
SAM: How about I put a personality in it? "Happy birthday to my favorite uncle. Love Emma. "
CALLEN: Mystery solved.
SAM: Mystery solved. (WALKING IN THE APPARTMENT) No signs of struggle. Dead bolts on all the windows and doors. Must have snatched him off the street. Laptop's encrypted. It's a job for Eric. You know, for a career navy guy, Commander McGuire wasn't very squared away.
CALLEN: Unless he had something else on his mind.

CUT TO: EXT. IN THE STREET - DAY

CALLEN: No Jacuzzi.
SAM: Deal breaker?
CALLEN: Afraid so.
SAM: Aw, there goes my commission.
CALLEN: Gardner included in the lease?
(CALLEN GOES NEAR THE GARDNERS. SAM STAYS NEAR THE CAR)
CALLEN: (IN SPANISH) Excuse me... Do you speak English ? I'm looking for an apartment... but i don't trust the realtor. He's kinda shady. Devious. Is this a safe area?
GARDNER: It is very safe.
CALLEN: This this navy guy I looked at his apartment, and he was kidnapped, murdered. Did you know him?
GARDNER: Oh, every day he waves. I saw him this morning. He's dead?
CALLEN: And already his apartment's available. Unbelievable. Hey, you might have been the last person to see him alive.
GARDNER: No, he was with his friends.
CALLEN: Well, what if they were the ones that kidnapped him?
GARDNER: No, no, no, they were his friends. They've been here before. I see their car the blue Tahoe.
CALLEN: Blue Tahoe?
GARDNER: Yeah.
CALLEN: When?
GARDNER: Every day this week.
(CALLEN GOES NEAR SAM)
CALLEN: Did you get the plates?
SAM: He was clean.
CALLEN: Turns out it wasn't McGuire's first trip in the Tahoe. He knew them. They picked him up every morning this week, dropped him off three hours later. Sound like a kidnapping to you, Sam?

FADE IN: INT. NCIS MTAC ROOM

KENSI: It looks like a kidnapping, but it's not. So why the hood and the nylon ties?
CALLEN: They don't want him to see where they're taking him, so they tie his hands so he's not tempted to lift the hood and peek.
SAM: It's common practice in the Middle East. I've used the technique a few times myself. (ACTIVATING TACTILE SCREEN) Now, McGuire used to get to the office around 8:30 give or take five or ten minutes. But, as you can see, he was late every day this week.
CALLEN: The gardener said they picked him up at 7:30.
KENSI: And three hours later they drop him back at home and then he goes to work.
NATE: A lot you can do in three hours.
KENSI: Yeah, especially if you have top-secret security clearance.
CALLEN: How much time do we have, Eric?
ERIC: Uh, Operation Dakota against the drug cartels kicks off in seven hours and 33 minutes.
CALLEN: What about the call to McGuire's apartment to erase his voice mail?
ERIC: I'm still working on it.
CALLEN: Finances?
KENSI: Nothing out of the ordinary.
CALLEN: Travel?
KENSI: Nothing in his name or any of his known credit cards.
CALLEN: Family, relatives?
DOM: Parents are deceased. He's got one sister--Helen McGuire. Lives in West Hollywood. Divorced, one kid. A girl...
CALLEN: Emma. Photo at the apartment. Her favorite uncle.
KENSI: All right, enough with the look already. I'll go . And I will take our trained expertoperational psychologist for backup.
NATE: I love field work. Do I get to carry a gun?
KENSI: Yeah, no, I don't think we're expecting a lot of trouble from a grieving family, Nate.
NATE: Can I still carry a gun? Wear one of those ankle holsters? Maybe that would make me walk funny.
KENSI: (LEAVING) You already walk funny, Nate.
CALLEN: Where are we with friends or lovers?
DOM: There's one stand out-- a guy.
CALLEN: Friend or lover?
DOM: Not really the question that had jumped out at me.
CALLEN: Informed guess.
DOM: He's a six-foot, three 200 pound special forces paratrooper, guys. I'm leaning towards a friend.
SAM: Good call, Dom.
ERIC: Got a hit on that phone number. Detail's coming up. Same phone number used to call in and erase McGuire's voice mail, also called him 15 times in the last four days.
CALLEN: Somebody's trying to cover their tracks. Distance themselves from the investigation. Who is he? Who made those calls?
DOM: That's him. The special forces paratrooper guy. He runs a private security firm.
CALLEN: (VO Bobby J. Jenlow & Associates.

CUT TO: EXT. IN FRONT OF THE ENTRANCE OF BOBBY J. JENLOW &ASSOCIATES 1321

CALLEN: What do the associates do?
SAM: Anything Bobby J. Jenlow tells them to. No plates.
CALLEN: Small world.

CUT TO: INT. IN THE OFFICE

BOBBY: (TALKING IN THE PHONE) Are you listening to me, Eddie? No, no! You listen to me. It's called standing up, okay? It's called standing up for your brothers. That's all I'm ask... - Just do it-- for me, Eddie. Just do it. (TALKING TO SAM) You run pretty good.
SAM: Nice hand brake turn.
BOBBY: You gonna badge me?
SAM: Make a difference if we do?
BOBBY: Saw you going in. I didn't know who you were.
CALLEN: So you cleared the phones remotely.
BOBBY: Private conversations. Every one.
SAM: Close?
BOBBY: Since we were kids.
CALLEN: It's got to hurt knowing one of your close buddies is betraying his country.
BOBBY: He was kidnapped. He was no traitor. You guys don't know anything.
SAM: We know he wasn't kidnapped.
CALLEN: We know he's been working with them for the better part of a week.
SAM: We know he was shot to shut him up. What do you know, Bobby?
BOBBY: Nothing.
SAM: You're special ops. It's funny how we all know just by looking. Me, I was a SEAL. Planning a little hunting party, Bobby?
BOBBY: We're done.
(SAM AND CALLEN LEAVE)
SAM: Jenlow compromised the operation against the cartels. Putting together a team to go after them. Retribution.
CALLEN: How long do we have?
SAM: Not long.

CUT TO: INT. HELEN MCGUIRE’S HOUSE

HELEN: I sent everyone home. All my friends. I wanted to be alone.
KENSI: When did you last see your brother? Thank you.
HELEN: The weekend. Frank, took, uh, Emma to the farmer’s market. He was always taking her someplace. The beach, the movies. After we divorced, Emma's father Luis, moved overseas. So Frank became the man in her life.
KENSI: Did you speak to your brother at all on the phone this week?
HELEN: No.
KENSI: Did he mention he was worried about something?
HELEN: Nothing. Everything was normal. And then... (THE PHONE RING) Will you excuse me?
KENSI: Sure.
NATE: You know, you can tell a lot about people from their fridge? And not just what's on the inside. Outside tells a story, too.
KENSI: She's grieving.
NATE: Yes, she is.
KENSI: Which is normal considering the circumstances.
NATE: Absolutely.
KENSI: So what? Tell me.
NATE: She's on edge. Answering way too quickly. Particularly to direct questions requiring a simple yes or no. And mostly she's saying no. Kensi, everything that woman just told us was a lie.

CUT TO: INT. NCIS

HETTY: Mr. Callen. A moment?
SAM: You want some backup?
HETTY: Your hand. Eye. Car. Blue '07 Impala. Modified the engine, upgraded the brakes, transmission, suspension. Fitted with 19-inch wheels. And latest smart technology. Three-G network with two four megapixel cameras, updated microphone, 32 gig flash drive, Wi-Fi, Bluetooth, mini-USB slot and of course, GPS. And it's encrypted. And so please don't forget your pin this time. Let's go. Now wardrobe for your undercover work. I know you grew up in the well-meaning but cold embrace of the welfare state, Mr. Callen. But just because you're an orphan, doesn't mean that you have to dress like Oliver Twist. Now, we need something modern, individual... that speaks to the man within. That's not for you to admire. It's for you to try on. Here. And here. And here. This or this?
CALLEN: Those.
HETTY: A fitted boot jean, medium weight, distressed denim. I think we need something more relaxed, Mr. Callen. Something amuses you?
CALLEN: Oh, it's just that in three years, you've never called me G.
HETTY: Well, it's not a name. It's a letter. Now if you were to tell me what the "G" stands for...
CALLEN: No one ever told me.

CUT TO: INT. NCIS MTAC ROOM

SAM: Tell me that's good news, Eric.
ERIC: Uh, that's good news. And that is Commander McGuire's laptop.
SAM: You got in?
ERIC: I got in. Well, me and about a hundred thousand other Zombie computers. I hacked into an illegal botnet system and redirected the computing power into cracking the encryption. Couple of minutes, and we'll get to peek inside all of McGuire's dirty little secrets.
KENSI: All right, guys, Nate thinks McGuire's sister's lying to us;that she knew what her brother was doing. But I think there's something else. It's like the kind of raw emotion that you see in someone when the nightmare's still unfolding. It's like it was still happening to her.
SAM: Same time every morning, they pick him up, cover his face and take him somewhere.
KENSI: So why would someone betray their country?
CALLEN: Ideology, greed.
KENSI: Love. Oh, my God, it's her.
CALLEN: McGuire's sister?
KENSI: No, his niece. Eric, Buddiesbook entry for Emma McGuire, West Hollywood!
ERIC: Coming in five.
KENSI: She said she wanted to be alone. Callen, her daughter wasn't even with her. All right, here we go. Emma's been sending messages to her friends every single day. And then come this week...
SAM: No messages.
KENSI: Nothing. She hasn't logged on for four days.
CALLEN: So, whatever they've been getting McGuire to do, this is how they've been forcing him to do it.
KENSI: This is why she's still living it. It's still happening. They have her daughter.

FADE IN: INT. NCIS ROOM

ERIC: Coming in three, two, one. Bingo. We just opened four encrypted emails sent to McGuire's laptop over the last four days.
DOM: Sequential time code is within an hour of the download. They were dialing direct from one of our own defense satellites. McGuire downlinks the satellite images to the main computer, and then secretly e-mails them to his own laptop.
KENSI: Recording everything they were making him steal.
SAM: There's the San Diego Bay. army bases, border crossing. border security.
CALLEN: Eric, get me Vance.
ERIC: Got it. How did the drug cartels find out McGuire even had satellite access?
SAM: It was a joint military operation, so the leak probably came from south of the border.
DOM: Cartel sets up a satellite uplink, kidnaps his niece Emma, who's still missing. knowing that he'll do anything they ask and not tell anyone.
CALLEN: He did tell someone.
SAM: Bobby Jenlow. He's gonna try to rescue her. Probably gave McGuire a GPS locator.
CALLEN: Gotta find Jenlow, Eric.
ERIC: I'm already on it. And Director's online.
VANCE: What do you got Callen?
CALLEN: Operation Dakota's been compromised. Mexican drug cartel forced McGuire to access one of our satellites.
VANCE: Forced?
CALLEN: Kidnapped his niece. She's still missing.
VANCE:It's too late to stop Dakota. Gotta find out which cartel. We'll hit them first. And you have less than four hours. And Callen... the girl is a priority.
ERIC: Jenlow's cell phone is on. And I got him. Hollywood Hills.
CALLEN:Kensi, McGuire's sister.

CUT TO: INT. HELEN MCGUIRE’S HOUSE

HELEN: You know.
KENSI: We put the pieces together. I'm sorry, Helen.
HELEN: Come in. I wanted to tell you, but Bobby wouldn't let me. He's going up there to bring her back.
KENSI: When?
HELEN: Now.
KENSI: Hey, Sam, it's me. I'm with Helen McGuire. Bobby Jenlow's on his way in.

CUT TO: INT. IN THE CAR

SAM: Copy that.
CALLEN: First turn off Viewpoint Road. Got it. All right, we're ten minutes out. Transmitting.

CUT TO: INT. NCIS ROOM

ERIC: Stand by. Picture's up. He's gonna get another ticket.

CUT TO: INT. HELEN MCGUIRE’S HOUSE

KENSI: Have they contacted you?
HELEN: No.
KENSI: Okay, well, if they do, I want you to keep talking to them so that we can trace the call, okay?
HELEN: They were at the market. One minute Emma was standing right next to him, the next, Frank turned around and she was just gone.
KENSI: How do they contact him?
HELEN: Cell phone, couple of minutes after she disappeared. They told him what they wanted him to do. He agreed.
KENSI: Have they let you speak to her?
HELEN: No. Bobby got Frank a GPS transmitter. Frank put it in the cartel's house. He gave up his life for my daughter.

CUT TO: INT. IN THE CAR

CALLEN: Turn's up ahead, Sam.
SAM: You feeling lucky?
CALLEN: After last time? Not particularly.

CUT TO: INT. NCIS ROOM

DOM: Here we go.

CUT TO: INT. IN THE CAR

SAM: That's not Jenlow.
CALLEN: Look out!
(SFX: CALLEN AND SAM GO INTO THE HOUSE)
BOBBY: Callen.
CALLEN: It's okay, Bobby.
BOBBY: Emma. Get Emma.
CALLEN: Eric, ambulance. Sam and I are fine.
SAM: She's not here.

FADE IN: INT. CARTEL’S HOUSE

BOBBY: Find her. Please, just, just find her.
(SFX: INTO THE HOUSE)
CALLEN: Any ID on our two amigos?
SAM: All cashed up, no ID.
CALLEN: The car had a GPS system tracking system.
SAM: Previous destinations.
CALLEN: There's only two with repeat journeys. This one and one in Malibu. Hey, Eric. Yeah, give me everything you got on 1727 Pacific Coast Highway, Malibu.

CUT TO: INT. NCIS ROOM

ERIC: Okay. House is owned by PPZ Investments. It's a trust, which in turn is owned by a guy named Manny Cortez.
SAM: (IN THE CARTEL HOUSE) "Mad" Manny Cortez?
ERIC: Uh, it doesn't describe him as "Mad" in the SEC filing, but if you say so.
SAM: We found our cartel.
DOM: Who's Manny Cortez?
NATE: Just a mass-murdering drug lord with a classic Oedipus complex. Last bit's an educated guess. I'd have to talk to him to be certain. Manny and his father ran one of the largest drug cartels in Mexico. And now it's just him.
ERIC: What happened to his father?
NATE: According to legend, Manny cut off his toes with a pair of bolt cutters. Then his fingers. Then some other... bits.
ERIC: Cool.

CUT TO: INT. HELEN MCGUIRE’S HOUSE

KENSI: Helen, I'm sorry. Emma wasn't at the house.
HELEN: Bobby?
KENSI: He's on his way to the ER. Gunshot wound, but I think he's going gonna be okay.
HELEN: Hello?
LUIS: It's Luis. Any news?
HELEN: (TO KENSI) It's my ex. Emma's dad. (TO LUIS° Hello, Luis. There's no news. Emma's still...
LUIS: Helen, what about Emma? Please, you just need to tell me what's happening.
HELEN: Luis, I... (TO KENSI) Excuse me. Could you?
KENSI: Mr. Perez?
LUIS: Who is this?
KENSI: Special Agent Kensi Blye, NCIS.
LUIS: Oh, geez.
KENSI: Sir, I just have to reassure you that we are doing everything we can to get your little girl back.
LUIS: Helen didn't tell me until this morning. I'm booked on the next flight out of London. You promise me you'll do everything to find her. Everything, you hear me?
KENSI: Yes, sir, I hear you.
LUIS: Thank you.
HELEN: Emma adores her father. He only just gets back in town a couple of times a year. We were planning on having Thanksgiving together.

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

CALLEN: What do you think it'd take to storm that place?
SAM: A week's planning and a small army. Could be too late, G.
CALLEN: Nate, the girl, you think she's still alive?
NATE: The moment McGuire was killed, she became a liability. Now, psychologically, the fact that she's a child makes the decision harder, but... eventually, self-interest usually wins through. If she's still alive, she's running out of time.
CALLEN: We need a plan.

CUT TO: INT. NCIS ROOM

ERIC: Okay, we could send in a tactical team. We'd need at least an hour to get them togeth
NATE: We don't have an hour.
ERIC: Okay, okay, uh, utility company, city engineer... food delivery.
NATE: No, if Manny Cortez is really there, the only way he's gonna invite us in is if he thinks there's money in it.
HETTY: "Trade ei id quod cupit. "
ERIC: What was that, Greek?
DOM: Latin. "Give them what they want. "
HETTY: Very good, Dominic. Though your declension needs a little work. The pronoun is, uh, masculine singular--"Give him what he wants. " So, what does this toe-cutter... want?
DOM: Satellite access, 24/7.

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

CALLEN: Did you make the call, Nate?
NATE: Yeah. He's expecting you.
VOICE: Yeah? What do you want?
CALLEN: Want to do business.
VOICE: What sort of business?
CALLEN: Satellite business.

CUT TO: INT. NCIS ROOM

ERIC: Game time.

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

SAM: Okay, man. I'm good. No problem.
LUIS: Who are you?
CALLEN: Frank Hanley. I'm a lawyer.
LUIS: A lawyer needs a bodyguard?
CALLEN: Oh, the big guy. Big guy's actually my client. Works in the Defense Department. Civilian analyst. Actually, he just worked with a former business partner of yours. Naval commander... named McGuire?
LUIS: Never heard of him.
CALLEN: Really?Well, maybe you've heard of his niece?Her name is Emma. McGuire shared some information with my client. In less than three hours, Operation Dakota begins. In less than one hour, my client can have you back online. Real-time, satellite imagery, the Mexican border. 24/7.
LUIS: And how can your client do this?
CALLEN: It's a simple phone call.

CUT TO: INT. NCIS ROOM

ERIC: Picture's coming up.
NATE: Guys, that's not Manny Cortez.
ERIC: Then who is it?

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

LUIS: I don't believe you.
EMMA: Daddy. Daddy!

CUT TO: INT. NCIS ROOM

ERIC: Is that who I think it is?

CUT TO: INT. HELEN MCGUIRE’S HOUSE

KENSI: Kensi.
NATE: Kensi, the father's behind this. Emma's with him.
KENSI: Nate, he called here. He knows-- Luis knows we're NCIS.

CUT TO: INT. NCIS ROOM

NATE: Operation's compromised. He knows.
DOM: Okay, we have to do something.

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

EMMA: When can I call Mommy?
LUIS: Tomorrow, I promise. Now, Daddy's busy. Why don't you go have your swim and I'll join you soon, okay?
EMMA: Okay.
LUIS: Give me a kiss. Bye-bye. We all live a lie.
CALLEN: Some a bigger lie than others.
LUIS: I spoke to one of your colleagues on the phone. A distraught father. She was NCIS. I assume you are, too?
CALLEN: How long you been working for Manny Cortez?
LUIS: Seven, eight years. A double life.
CALLEN: You were McGuire's brother-in-law.
LUIS: He never thought I was good enough for his sister.
CALLEN: Yeah, he was right. You set him up to believe that his niece was kidnapped.
LUIS: She was. But by her father. And she's not going back.
CALLEN: (ANSWERING THE PHONE) Yeah, he's right here. (TALKING TO LUIS) It's McGuire. He's not really dead. (TALKING TO DOM) Thanks, Dom.

CUT TO: INT. NCIS ROOM

DOM: You're welcome.

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

CALLEN: Kensi... give her the phone.

CUT TO: INT. HELEN MCGUIRE’S HOUSE

HELEN: Hello.

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

CALLEN: It's for you.
EMMA: Hello.

CUT TO: INT. HELEN MCGUIRE’S HOUSE

HELEN: Baby!Oh, baby...

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

EMMA: Hi, Mommy. When can I come home?I want to come home.

CUT TO: INT. HELEN MCGUIRE’S HOUSE

HELEN: You can come home right now.

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

EMMA: I miss you.

CUT TO: INT. HELEN MCGUIRE’S HOUSE

HELEN: I miss you, too. Sweetheart, I love you so much.

CUT TO: EXT. MALIBU HOUSE

EMMA: I love you too, Mom.

CUT TO: INT. NCIS

HETTY: Expense accounts. You're six months behind. I would have thought that seeing as you had so much time off for recuperation, you would have caught up on your paperwork.
CALLEN: Please tell me you're kidding me, Hetty.
HETTY: Well, I could, but it would be a lie. No, rush. Tomorrow will be fine.
DOM: Night.
CALLEN: Night, Dom, Kensi, Nate.
SAM: Sofa's free at my place.
CALLEN: Noisy.
SAM: Okay. Good night, G.
CALLEN: Good night.

CUT TO: INT. HETTY’S OFFICE

HETTY: And... done.

Kikavu ?

Au total, 114 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Mathry02 
Hier vers 17h

quimper 
04.05.2019 vers 19h

Casey5102 
06.04.2019 vers 20h

Jamie08 
13.03.2019 vers 19h

schumi 
11.03.2019 vers 22h

friends76 
23.02.2019 vers 00h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

schumi  (11.03.2019 à 22:06)
Contente de revoir Callen entier... même s'il a failli ne pas le rester lol. Cette histoire d'enlèvement était sympa et je n'avais pas trouvé la chute. J'aime beaucoup la relation entre sam et Callen. Et l'humour de la série.

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Nous recherchons des administrateurs pour construire puis gérer un quartier pour la série policière The Rookie.
Appel à candidatures | Plus d'infos

Hypnoweb recrute des administrateurs pour construire puis gérer un quartier dédié à la série Peaky Blinders.
Appel à candidatures | Plus d'infos

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier MacGyver (2016) avec Lucas Till !
Appel à candidatures | Plus d'infos

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier 13 Reasons Why !
Appel à candidatures | Plus d'infos

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier The Resident !
Appel à candidatures | Plus d'infos

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier A Million Little Things !
Appel à candidatures | Plus d'infos

Venez découvrir le Trésor du cartel 2019
HypnoTrésor 2019 | Lancez-vous

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne M6

10.13 : Anges-gardiens (inédit)
Samedi 22 juin à 21:05

10.14 : Écran de fumée (inédit) à 21:55

Dernières audiences
Logo de la chaîne M6

10.11 : Sortie de route (inédit)
Samedi 15 juin à 21:05
1.32m / 6.9% (Part)

Logo de la chaîne M6

10.09 : Monnaie d'échange (inédit)
Samedi 8 juin à 21:00
1.58m / 8.2% (Part)

Logo de la chaîne CBS

10.24 : False flag (inédit)
Dimanche 19 mai à 22:00
5.28m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

10.23 : The guardian (inédit)
Dimanche 12 mai à 22:00
5.98m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

10.22 : No more secrets (inédit)
Dimanche 5 mai à 22:00
4.95m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

10.21 : The One That Got Away (inédit)
Dimanche 28 avril à 22:00
5.66m / 0.6% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Audiences 10x11 et 10x12 sur M6 !!!!

Audiences 10x11 et 10x12 sur M6 !!!!
Samedi dernier, M6 diffusait les onzième et douzième épisodes de la saison 10 inédite de NCIS : Los...

La saison 10 aux couleurs de Noël ce samedi sur M6 !

La saison 10 aux couleurs de Noël ce samedi sur M6 !
M6 reprend la diffusion de la saison 10 inédite de NCIS : Los Angeles ce samedi avec deux épisodes...

Audiences du 10x09 et 10x10 sur M6 !!!!

Audiences du 10x09 et 10x10 sur M6 !!!!
Hier soir, samedi, M6 diffusait les neuvième et dixième épisodes de la saison 10 inédite de NCIS :...

La saison 10 de NCIS Los Angeles revient ce samedi sur M6 !

La saison 10 de NCIS Los Angeles revient ce samedi sur M6 !
M6 reprend la diffusion de la saison 10 inédite de NCIS : Los Angeles ce samedi avec deux épisodes...

Daniela Ruah héroine d'une mini série portugaise !

Daniela Ruah héroine d'une mini série portugaise !
Avis à tous les fans de notre merveilleuse Daniela Ruah qui interprète notre très courageuse agent...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Nous avons beaucoup de duos/couples dans la série. Sur lequel aimeriez-vous que les scénaristes se concentre plus pendant cette 10ème saison?

Afficher plus d'informations

Total : 74 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

Locksley, Avant-hier à 19:55

Sondage "cas de conscience" à la Casa de Hypnoweb Vous êtes invités ! Bonne soirée !

teddymatt, Hier à 21:23

Demain à 22h, il sera trop tard pour participer aux quarts de finale de l'animation "QueLLe personnalité inviter". Direction le quartier The L Word.

choup37, Hier à 22:59

Inscriptions ouvertes au loup-garou de Merlin On vous attend!

arween, Aujourd'hui à 15:13

Le quartier The Night Shift attends vos créations pour son concours !

arween, Aujourd'hui à 15:13

Pas besoin de connaître la série ;-)

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site